S'identifier - Contact
 

Nous connaître


 CREDIREC - FINANCIERE SUFFREN

 

      Par décision du 26 mai 2009, il est ordonné à l'UFC QUE CHOISIR SENLIS de supprimer de son site accessible à l'adresse http://senlis-ufc-quechoisir.viabloga.com/news/credirec-financiere-suffren, différents propos jugés diffamatoires ou injurieux. Conformément à cette décision, ces propos ont donc été supprimés de l'article ci-dessous. 
    

...............
.............................................

Illustration avec une petite histoire parmi tant d'autres.

     Monsieur V... reçoit une lettre de la société CREDIREC - FINANCIERE SUFFREN lui demandant de payer une dette de plusieurs centaines d'euros qu'il n'aurait jamais payée au financeur CREDIPAR (société de crédit spécialisée dans le financement d'achat d'automobiles Peugeot).

      Et comme ce consommateur ne répond pas assez vite aux aimables sollicitations de cette ............et ose demander des preuves de sa dette......                          

      Notre intervention est plutôt musclée car la dette correspond à un crédit souscrit il y  a plus de 25 ans ! Nous rappelons donc dans notre lettre recommandée la loi sur la prescription et sur le harcèlement.

      Il faut croire que nos arguments avaient du poids puisque le classement définitif de l'affaire est acquis en 24 heures ! M. V... nous a signalé son bonheur de ne plus être importuné ni au téléphone ni par courrier.

     
Ami lecteur de cet article, fais passer l'information à tous ceux qui pourraient céder à ce genre d'................

      
Et pour ceux qui sont confrontés aux demandes de paiement d'une "dette" née d'une défaillance de remboursement d'un crédit, nous vous proposons un petit catalogue des outils nécessaires à votre défense dans notre rubrique BON A SAVOIR, en particulier l'article sur le recouvrement de créances, qui est plus que bien lu !
      

 

Commentaires

Ma réponse a credirec

Il me réclamait une dette de 1999, pour 4000, euros, et mon téléphoner j'ai expliquer que cette dette ne m'apartenait pas, j'ai attendue
leur correspondance, j'ai répondue en LR avec AR et accompagnée de photocopies d'articles sur leur Société, je nais pas de nouvelle.

 

 

Re: Ma réponse a credirec

    La société qui vous réclame le paiement d'une dette doit apporter la PREUVE de cette dette par tout document à son choix. Mais un numéro de référence d'un dossier d'une société de crédit n'est pas une preuve. On doit vous donner l'origine de la dette : quelle échéance impayée, à quelle date...
   Et surtout n'oubliez pas qu'une dette de crédit à la consommation (achat d'un bien ou d'une prestation de service par un particulier) est forclose par un délai de 2 ans (Article L 311-37 du Code de la Consommation). C'est généralement pour cette raison qu'on ne vous précise pas la date de votre dette !
     
Vous avez donc bien fait de demander les preuves de votre dette. Et si cette dette appartient à quelqu'un d'autre, vous aurez une raison supplémentaire de refuser de payer !

 

 

Re: Ma réponse a credirec

bonjour 
j ai reçue un coup de fil ce matin de credirec me reclamant 13000euros qui date de 2005 il me font des menaces de saisies sur nos petites retraites ils veulent que je leurs faces des cheques  que doit je faire il faut que je leur envoie lundi merci de me coseiller

 

 

Réponse à Philippe

    Vous avez dans notre rubrique tous les éléments pour vous défendre. Mais les conseils en urgence restent toujours les mêmes :
    -vous n'acceptez jamis de coups de fil. Vous exigez des écrits.
    -vous demandez une réponse écrite à la lettre recommandée avec AR que vous allez leur écrire. Vous y exigerez LA PREUVE que votre dette est exigible, c'est à dire soit qu'elle a moins de 2 ans (forclusion) soit qu'il y a un titre exécutoire valide (jugement). En l'absence de preuves dans leur réponse, vous refusez de payer et menacez de porter plainte pour harcèlement. Et faites le ! Si les Procureurs sont submergés de plaintes, peut-être finiront-ils par bouger contre ces procédés reposant trop souvent sur l'intimidation.
    -vous n'envoyez jamais plusieurs chèques car il s'agit là d'une infraction à la loi sur le crédit.
   Cordialement,
                                                        le Président
                                                           J. MOPIN

 

 

Emission de plusieurs chèques pour remboursement de crédit

Bonjour ou bonsoir!,

Je rebondis sur votre réponse à Philippe quand vous lui indiquez qu'il ne faut JAMAIS envoyer plusieurs chèques à la fois, ceci étant une infraction à la loi sur le crédit!!
Auriez-vous l'obligeance de m'indiquer les références exactes de l'article de loi en question ??
En effet, je suis dans son cas.Je viens de recevoir une mise en demeure de la part du cabinet de recouvrement CODEACTIVE à BAYONNE (64) pour un crédit "revolving" datant de 06/1987 contracté auprès de COFIDIS / Formule LIBRAVOU et dont je n'ai plus pu assurer les prélèvements mensuels à partir de 03/1988.
A l'époque, j'ai reçu des relances et mises en demeure de divers cabinets de recouvrement jusqu'en 07/2002 mais JAMAIS de titres éxécutoires puis plus rien jusqu'à ce jour.
Comme le cabinet CODEACTIVE exige un début de règlement sous forme de l'envoi de DOUZE chèques, j'aimerais bien lui indiquer dans ma réponse l'illégalité de cette forme de paiement, indépendamment du fait que je vais aussi lui expliquer le "code de la route" sur la base des arguments développés dans vos commentaires et lui rappeler que dans mon cas il y a "FORCLUSION", le délai de 2 ans entre le dernier incident de paiement et ce jour pour agir en justice, étant dépassé depuis des lustres!!. 
Pour votre information, ce cabinet a des méthodes identiques à CREDIREC.Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à aller voir sur GOOGLE, il y a des commentaires édifiants!! 
Cordiales salutations.
Claude

 

 

Re: Emission de plusieurs chèques pour remboursement de crédit

Bonjour,

Je pense qu'il faut comprendre qu'il est interdit de faire des chèques anti-datés. Rien ne vous empêche d'envoyer une dizaine de chèques avec la date du jour de l'envoi, mais antidaté, la loi l'interdit !

Cordialement.

 

 

Re: Emission de plusieurs chèques pour remboursement de crédit

    Ce n'est pas une question de chèques antidatés (qu'on vous oblige pratiquement à faire avec le risque de sanctions !). La loi sur le crédit s'applique à toutes les opérations dont le paiement s'étale sur plus de 3 mois, ce qui est votre cas. On devrait donc vous proposer un contrat de remboursement avec un échéancier, en bref un contrat ... de crédit ! Ce sont les articles L311-2 et L 311-3 du Code de la Consommation.
    Cordialement et bon courage dans votre combat.
                                                                                       Le Président
                                                                                           J. MOPIN

 

 

Re: Réponse à Philippe

Bonjour

j'ai un énorme soucis avec la société DSO interactive j'avais souscris en 2006 à un prêt étudiant puis en fin 2007 ne pouvant plus payer les échéances et suite à des difficultés financières mon compte bancaire s'était retrouvé en decouvert et le prêt ne pouvait plus etre payé la dernière lettre par ailleurs signée par l'ancienne personne en charge de mon dossier auprès de l'organisme bancaire date de 2008. Par la suite plus de nouvelles de quelque manière que ce soit mon compte fut cloturé et silence radio pas de courrier.
En 2011 je voulu ouvrir un compte bancaire auprès d'un établissement et la mauvaise surprise le conseiller refusa pour motif que j'étais fichée au FICP!! sur quoi ne sachant pas de quoi il s'agissait je m'empressais d'aller a la banque de France et appris a ce moment la que c'était l'ancien établissement qui m'avait laissé fichée.
Ne connaissant pas du tout le code de la consommation encore moins la forclusion en matière de credit a la consommation je repris contact avec l'ancien etablissement et appris par telephone que la creance avait été rachetée par DSO interactive que je devais regler la dette pour me faire deficher et je du chercher sur internet leur coordonnées ne sachant pas de qui il s'agissait.
Sur quoi je les contactais l'interlocutrice envoya un plan d'apurement (tout ceci fait par telephone je n'eu signé aucun document) et je du envoyer chaque mois un cheque et demandais parallèlement des justificatifs sur la creance montant etc... car je n'avais de surcroit aucune preuve de ce que je payais.
Un jour ne pouvant payer une mensualité suite à la perte de mon job l'interlocutrice me contacta avec menaces de me mettre au tribunal et j'en passe et des meilleurs et devant tant de virulence je fis des recherches sur internet et tombais alors sur ce fameux délais de forclusion de 2 ans et le fait que le creancier a deux ans pour ester en justice pour obtenir un titre executoire.
Du coup je pris ma plus belle plume leur envoyais un recommandé avec avis de reception en demandant le titre executoire et leur rappelant que la dette date de 2007!!
Sur quoi ils me répondirent qu'ils sont en droit de faire du recouvrement amiable et non pas judiciaire et ne m'ont a aucun moment fourni le titre executoire ni quoi que ce soit ormis une lettre soit disant recommandé que je n'ai d'ailleurs jamais reçu avec le nom en bas de l'ancien gestionnaire de mon dossier mais bizarrement pas de signature daté de 2009.
Je leur demandais par conséquent que l'on me fournisse l'accusé de reception avec ma signature la encore silence radio et au vu du fait que l'on m'avais indiqué qu'ils ne peuvent que faire du recouvrement amiable et non forcé j'ai décidé de ne plus rien envoyer plus le moindre centime et fis par la même occasion un mail à la nouvelle gestionnaire service contentieux de l'organisme bancaire en lui demandant le defichage immédiat car a cause de cela je ne pouvais ouvrir de compte bancaire et au vu du fait que j'avais payé tout le solde du crédit et lui rappelant le code bancaire.
Elle me répondit que le necessaire était fait et en effet je pu ouvrir un compte dans un organisme bancaire.
Suite à quoi silence radio de nouveau et je recoi récemment un courrier de ce meme organisme de recouvrement judiciaire cette fois ci avec des propos plus que virulent en stipulant que je leur devrais encore de l'argent et que sous huit jours ils envoient mon dossier à un huissier pour entamer des procédures d'exécutions.
Ma question est la suivante au vu de tous ces éléments evoqués précedement qu'est ce que je risque en ne repondant d'aucune manière ont -ils le droit de m'envoyer un huissier ou d'obtenir un titre de la part d'un juge?

 

 

Re: Réponse à Philippe

    Ce que vous risquez ? D'après ce que vous décrivez, pas grand-chose sauf un peu de harcèlement agressif qui est la méthode du faible qui n'a pas d'autre argument ! Pour engager contre vous une procédure, le créancier doit PROUVER qu'il peut le faire, donc montrer son titre exécutoire valide. Par conséquent, ne bougez plus tant que vous n'aurez pas toutes ces informations légalement obligatoires.
   Cordialement,
    le Président
     J. MOPIN

 

 

Re: Réponse à Philippe

 bonjour , 
pour ma part il y a quelques jours la meme société que vous m'a contacté me demandant de regler les 2 credits :
1 cofidis de 1500 euros et un fidem de 1500 euros , 2 credits fait en 2001.
ne m'en sortant pas j'ai fait appelle a la banque de France en 2001 pour m'aider a retirer les frais et echelonner les mensualités , chose qui a ete fait ...
lors de mon entretien telephonique avec la societe DSO INTERACTIVE , il m'a dit que la BF avait geler la dette et que desormais je devais regler , du coups me retrouve avec une dette de 1593.25 et une autre de 2196.05 euros me pretextant que ce sont les frais de retard , sauf que j'avais deja paye une partie de mes dettes , et soit disant qu'un tribunal aurait statué malgres mon plan a la BF ...
je ne suis plus interdit bancaire depuis un bail car en 2010 apres la mort de mon mari j'ai ete ds l'obligation de faire un pret de 5000 euros que j'ai remboursé totalement en aout 2014 .
pourriez  vous me conseiller svp car je pense qu'il essaient de m'intimider alors que le soit disant statuement du tribunal malgres la BF est du bleuf car je n'ai jamais rien reçu ....
merci par avance .

 

 

Re: Réponse à Philippe

    Impossible de vous répondre efficacement sans connaître la position de votre adversaire à propos d'un éventuel jugement. Vous devez lui demander communication de ce jugement (titre exécutoire) par lettre recommandée avec AR. Si silence ou refus de vous communiquer le titre, opposez lui les délais de forclusion et de prescription. Et si difficultés persistantes après cela, vous pourrez soit faire vous-même silence ou reprendre contact avec nous pour une intervention directe (réservée à nos adhérents).
   Cordialement,
   J. MOPIN

 

 

Re: Ma réponse a credirec

      Information complémentaire :  Ce qu'il est essentiel de savoir c'est que le délai dit de "forclusion" est un délai que rien ne peut interrompre. Dans le cas d'une dette de crédit à la consommation, personne ne peut plus agir devant un tribunal plus de 2 ans après le premier incident. 
      Mais personne ne peut empêcher quelqu'un qui connaît bien le droit de tenter de récupérer cette dette à l'amiable. En oubliant de vous dire qu'il ne pourra jamais vous contraindre par une décision de justice, il a une chance d'obtenir ce qu'aucun juge ne lui accorderait. Bien entendu, nous partons du principe que le demandeur a apporté la PREUVE de cette dette.
    

 

 

Re: Ma réponse a credirec

bonjour
est il possible d'avoir un titre exécutoire non dater ,c'est mon cas et ce titre je l'ai en ma possession depuis 2007
pourquoi certain tribunaux ne tienne pas compte des 2 ans de forclusion

 

 

Re: Ma réponse a credirec

Bonjour,

1°° cas

Le 5 mai 2009, je reçois une lettre sous forme de lettre télégramme de la société Crédirec me demandant de prendre d'urgence contact avec eux.. Je n'en ai rien fait.. Le 12 mai je reçois une autre lettre de cette même société Crédirec, cette fois-ci ils me réclament 3250 €, j'ignore d'où provient cette dette; Je sais que ma mère il y a 12 ans m'a mis deux crédits sur le dos un chez SYGMA et un chez COFINOGA.

2°) Cas

J'ai également reçu ce jour, une autre lettre provenant d'un groupement d'huissiers dénommé ......... de ROUEN me réclamant la somme de 4640,70 € pour le société CONFINOGA, pareil j'ignore d'où provient ce crédit et je suppose que c'est ma mère qui me l'a mis sur mon dos car à l'époque en 1996 mes chers parents avaient besoin de changer de voiture. Tout s'explique.

Part contre, la personne qui m'a répondu au téléphone, quand je lui ai fait part que ce n'était pas moi qui avait pris ces crédits m'a dit de porter plainte contre ma mère alors que celle ci est décédée depuis maintenant 3 ans: Estce possible de porter plainte contre une personne décédée,qu'est ce que ça va prouver ??? Et là même question que pour le premier cas, n'y a-t-il pas un délais de forclusion ?

J'attends votre réponse avec impatience, car je suis en allocation adulte handicapée, pour grave dépression avec tendance suicidaire;

Merci de me répondre très vite;

SL

 

 

Re: Ma réponse a credirec

    Procédez par lettre recommandée avec AR à ces deux sociétés. Vous y demandez LA PREUVE de l'existence de la dette. Vous les informez que s'il s'agit de dettes de crédit, ils ne peuvent plus agir devant un juge (délai de forclusion de 2 ans) et que vous refusez de payer quoi que ce soit.
    Précisez que toute tentative de vous faire payer qui se produirait après la réception de votre LRAR entraînerait de votre part un dépôt de plainte pour harcèlement et tentative d'extorsion de fonds.
   Et si cela ne produit pas la fin des réclamations, reprenez contact avec nous pour une intervention directe (réservée à nos adhérents).
   Ne vous laissez pas faire et bon courage !

 

 

Re: Ma réponse a credirec

 bonsoir comment tu as fait car moi il mon harceler pour credicrec maintenant il me harcele pour soit disant un dossier administratif je ne sais plus koi faire merci

 

 

Re: Ma réponse a credirec

    Envoyez nous un courrier postal à notre adresse UFC QUE CHOISIR SENLIS BP 80059  60303 SENLIS CEDEX, avec l'historique de votre conflit accompagné de la copie de tous vos documents. Nous pourrons probablement vous conseiller si toutes les armes qui figurent ici sur notre site ne vous paraissent pas suffisantes.
    Cordialement
    Le Président, J. MOPIN

 

 

Re: Ma réponse a credirec

 re le probleme cest qu il m envoie aucun courrier  cest le tel sans arret merci

 

 

Re: Ma réponse a credirec

     Raccrochez systématiquement ou précisez que vous mettez le haut parleur pour qu'un ami présent puisse entendre la conversation comme témoin. Et si cela ne les calme pas, déposez plainte pour harcèlement.
          J. MOPIN

 

 

Re: Ma réponse a credirec

 bonjour je peux vous envoyer un courrier avec les copies que j ai actuellement donner moi vos coordonees merci beaucoup de votre aide

 

 

Re: Ma réponse a credirec




UFC QUE CHOISIR SENLIS
BP 80059
60303 SENLIS CEDEX


Par Mél, la voici :
contact@senlis.ufcquechoisir.fr

 

 

Re: Ma réponse a credirec

 bonjour monsieur je vais vous envoyez les courriers que j ai de cet huissier merci a vous

 

 

Interrogation

On se demande où peut être la liberté d'expression suite à ce jugement ...

 

 

Re: Interrogation

    La loi nous interdit de critiquer une décision de justice, nous ne le ferons donc pas. Disons simplement que si on a cherché à nous intimider, c'est raté !

 

 

Re: Interrogation

Exact, on ne critique pas une décision de justice! 
Finalement, en lisant l'article ainsi, ce qui est bien c'est de pouvoir,chacun d'entre nous, mettre les mots qui nous parlent le plus à la place des trous... 
C'est encore plus amusant...

 

 

dette de 1992....

De bonne foi , nous avons appelé Crédirec apres avoir reçu un télégramme anonyme de leur part .

Ils nous réclamaient  22 000 euros suite a un  soit disant crédit contracté en 1992 ( 8000 £ + intérets ) , 
N' ayant aucun document concernant ce crédit ,crédirec nous a proposé de rembourser en 1 seul fois 8000, 
puis le lendemain en 2 fois ,puis 3 jours apres 600  par mois ect.... sans pour autant nous fournir aucune doc.

Par peur nous avons donc ,a l' amiable convenu de 9 chqs d' un montant total de 2000 £ a débiter tous les mois ,
mais tous datés du 24 juin ..........????

Le doute persistant dans notre esprit , nous avons fait des recherches sur le net et nous sommes tombés sur ce site qui nous a fort soulagés. 



Nous avons déchiré ces chqs avec plaisir mais sommes toujours ennuyés par téléphone......


nous vous remercions de nous donner votre avis et vos conseils

 

 

Re: dette de 1992....

      Maintenant que vous savez qu'ils n'ont aucun moyen de vous contraindre (à supposer que la dette existe), nous vous conseillons d'envoyer une lettre recommandée avec AR dans laquelle vous leur rappellerez cette impossibilité d'agir. Vous demandez le classement immédiat et définitif de votre dossier et vous les avertissez que toute tentative de recouvrement postérieure à la réception de votre courrier entraînera un dépôt de plainte pour harcèlement et tentative d'extorsion de fonds.
   Et si les difficultés persistaient, reprenez contact avec nous pour une intervention directe, ils nous adorent !

 

 

Re: dette de 1992....

je n'y manquerai pas , merci encore

 

 

Re: dette de 1992....

 Bonjour,

Votre post date...mais j'ai aujourd'hui le même problème avec saisie sur mon compte.
Pouvez vous medire ce qu'il est advenu de votre dette car je n'ai plus non plus bien évidment les éléments de cette époque ... c'était en 1993...
Merci infiniment de votre aide !!!

 

 

Re: dette de 1992....

   Nous ne pouvons pas répondre à la place du consommateur concerné sur sa situation personnelle. Nous pouvons juste vous dire qu'une saisie sur sur compte ne peut se faire que sur présentation d'un titre eécutoire. Donc il y en a eu un contre vous. Vous n'avez qu'un mois pour vous opposer à cette saisie avant qu'elle ne devienne irréversible. Et nous vous conseillons de prendre vite un avocat car la procédure est un peu complexe et la moindre erreur peut être fatale.
  Cordialement
  le Président
   J. MOPIN

 

 

Re: dette de 1992....

 Merci de votre réponse.
Arrive t'il cependant après une saisie bancaire que l'on se rende compte que la décision de justice a été rendue plus de 2 ans après le dernier règlement et quu'il y a forclusion?
Et deuxièmement, étant au RSA avec la dette de 3000€ passée à 7000€ ils puissent accepter un règlement immédiat de la somme intiale avec arrêt des procédures ?
J'imagine que cela dépend de beaucoup de choses mais j'en appelle à votre expérience :-)
Merci beaucoup de votre aide !!!
Bien à vous 

 

 

Re: dette de 1992....

    On ne peut faire jouer la forclusion qu'avant une décision de justice. Il est malheureux qu'un jugement soit pris après le délai de forclusion mais la décision existe définitivement et elle doit être exécutée. Seule la saisine du juge de l'application (dans le délai d'un mois après la signification de la saisie) peut suspendre l'exécution  en attendant que ce juge statue sur la somme exacte à payer. Quant à un échéancier de paiement, il est toujours possible de le demander à l'amaiable à l'huissier chargé de l'exécution.
   Cordialement
     J. MOPIN

 

 

Crédirec

bonjours, depuis près d'un an, la société crédirec nous appelle, mon ami et moi, pour un crédit qu'il aurait fait en 1996.

Ils nous ont contactés sur mon portable personnel, mais nous ne sommes pas mariés et mon forfait est au nom de ma mère.
Cette dette est épurée depuis 1997. Aujourd'hui ils ne nous lachent plus malgrè que je les ai informés de mon refus de payer et de ma demande de justificatifs.
Evidement, nous n'avons pas de jugement, pas d'échancier mais mon ami a encore les relevés de compte avec la date du dernier versement. Comme c'est son ex femme qui a gardé les documents et qu'il s'agissait d'un crédit renouvelable, nous ne savons pas si c'est elle qui a fait des siennes où une "...........".
Grâce a ce que j'ai lu sur le net, je sais qu'il ne faut pas céder, mais nous avons failli payer, il s'en est fallu de peu.

 

 

Re: Crédirec

     Bravo pour votre réaction ! Utilisez tous les procédés que nous expliquons sur ce site-blog pour contrer cette demande. Si on continue à vous relancer, envoyez votre lettre recommandée demandant la PREUVE de la dette et précisez que si la dette remonte à plus de 2 ans, elle est frappée de forclusion et qu'ils doivent classer votre dossier.    

        Et n'oubliez pas de faire passer l'information à un maximum de personnes. Plus la méthode Credirec sera connue et mieux cela vaudra !    

 

 

une question

 bonjour, 
jai moi aussi reçu plusieurs courriers et appels de la société crédirec, les menaces d'huissiers saisie des biens, saisie sur salaire etc...
cela concerne un crédit à la consommation je ne sais plus exactement quand étant donné que ce n'était pas moi.. mais sûr il y a plus de 2 ans.
Suite à leurs dernier appels jai cédé et jai mis en place avec eux un échéancier, mais avec tout ce que je vois et entends sur crédirec je me rends compte que jai baissé les bras trop vite, de ce fait je me demande si malgré le fait que jai déjà effectué 5 paiements je peux y mettre fin ??? 
MERCI DAVANCE POUR VOTRE REPONSE

 

 

Re: une question

    Si vous êtes sûr que la "dette" date de plus de 2 ans et qu'il s'agit d'un crédit à la consommation, vous pouvez avertir cette société que vous cessez de payer. Ils refuseront certainement de vous rembourser les sommes déjà perçues au prétexte que vous aviez accepté un réglement amiable. Mais ils ne peuvent pas vous contraindre à cause des délais de forclusion qui leur interdisent de saisir le juge. Et seul un juge a le pouvoir de contrainte, alors qu'un huissier, qui agit pour un tiers personne physique ou morale (société) dans le cadre du recouvrement hors jugement , n'en a aucun. Ca aussi on oublie de vous le dire !
   

 

 

Re: une question

 merci pour votre réponse

 

 

Re: une question

 bonjour, 
je fais de nouveaux appel à vous, car à ma grande surprise CREDIREC viens de m'appeler 10h10, pour le paiement du mois d'aout nous sommes le 17 alors que tout les paiements ce font le 30 !! mais bon passons.
je profite donc de leur appel pour leurs préciser que je mettais un terme à l'échéancier, je leurs demande également une preuve de la dette, là, la personne me repond que jai déjà une preuve  " l'échéancier " j'explique que ce n'est pas ça la preuve, je leurs dit également que la dette semble être forclose la il mexplique que NON. Alors qu'il m'a bien précisé que cela datait de 2004 relancé en 2005 par le créancier lui même. Donc logiquement Forclose non ??
concrètement si je met un terme définitive au remboursement je ne risque vraiment rien.

UNE réponse  hallucinante que jai eue quand jai demandé un documents qui précisait la dette  "faites appel à un avocat qui lui fera la demande, sans avocat vous n'aurez rien".
c'est normal ??,
Là, je suis perdu, svp merci de votre aide
bonne journée

 

 

Re: une question

   Des réponses claires aux questions que vous sous posez :

   -bien entendu, l'échéancier n'est pas la PREUVE de la dette

   -la preuve de la dette doit être donnée dès le premier courrier de la société de recouvrement. C'est une obligation légale passible d'amende si on l'oublie ! Elle doit comporter la somme due en principal, les intérêts et autres accessoires en distinguant les différents éléments de la dette. Pour réfuter tout autre argument, nous vous donnons les références du texte qui s'applique et que vous pourrez opposer à Credirec : c'est l'article 4-3 du décret 96-1112 du 18 décembre 1996 portant réglementation de l'activité des personnes procédant au recouvrement amiable des créances pour le compte d'autrui, activité de Credirec.

    -ces informations doivent être fournies au débiteur et en aucun cas à son avocat !

    -que la dette ait été réclamée par le créancier lui-même en 2005 ne change rien à la forclusion. Si le juge n'est pas saisi dans les 2 ans qui suivent le premier incident de paiement, la dette est forclose, en application de l'Article L 311-37 du Code de la Consommation.

   Vous pouvez donc maintenir votre position. Et si les ennuis persistent, avertissez les que vous allez nous confier votre dossier pour une intervention directe. Ils commencent à nous connaître et nous adorent !

 

 

Re: une question

 Du fond du coeur merci pour toutes ces précisions je vais des demain leurs envoyé une lettre en recommandé avec accusé de reception, avec toutes vos informations mon courrier sera clair, en tout cas je ne leurs cèderais plus.
merci encore à vous.

 

 

credirec

Bonjour,

Mon mari et moi même sommes VICTIMES de CREDIREC. Nous avons été contactés en 2006 par Credirec pour une grosse dette datant de 1995, qui a été payé en parti jusqu'à l'année 2000 puis la société de crédit, filiale d'une très célèbre banque dont je tairai le nom, à fait faillite. Nos paiements ont donc cessé a cette date. Nous avons donc été contacté en juin 2006 par Credirec nous réclamant la somme de plus de 13000 euros, ceci de manière plus que ......., ............ téléphonique, lettres, télégramme et huissier. Ignorant à l'époque que cette dette était frappée du délai de forclusion nous avons accepté de mettre en place un écheancier de 10 mois pour 350 euros par mois, et ceci jusqu'en decembre 2008. Avant de mettre en place le nouvel échéancier pour l'année 2009, j'ai eu la bonne idée de taper dans un moteur de recherche "Credirec" et ai découvert les agissements ....... de cette société.
Dans cette histoire, nous avons versé en tout plus de 8000 euros à Credirec, nous mettant bien sur dans une situation financière extremement tendue, dont nous avons aujourd'hui du mal à sortir. Ils n'obtiendront bien entendu aucun autre centime de notre part, mais ma question est : pouvons nous aujourd'hui récupérer nos plus de 8000 euros à Crédirec ?? et si oui de quel manière ? J'attend votre réponse avec impatience et bravo pour vos divers actions et précieux conseils.

 

 

Re: credirec

     Nous avons rencontré cette situation avec d'autres consommateurs. Malheureusement CREDIREC va invoquer le fait que vous avez reconnu cette dette et accepté à l'amiable d'en régler le montant. Leur refus de rembourser est inéluctable et hélas inattaquable si votre dette existait. Par contre, nous vous conseillons de leur préciser que vous ne verserez plus un sou puisqu'il y a forclusion. Utilisez la  lettre recommandée avec AR et précisez bien qu'après réception de votre lettre qui les informe de votre connaissance du droit, vous considérerez toute nouvelle tentative de recouvrement comme une tentative d'extorsion de fonds et que vous déposerez plainte pour cette infraction.
   Dommage que votre idée d'aller faire un tour sur internet vous soit venue si tard ! Et merci de votre soutien à notre action.

 

 

Re: credirec

 Je me doutais bien qu'il serai impossible de récupérer cet argent et comme vous le soulignez très bien, je m'en veux beaucoup de ne pas avoir eu plus tôt l'idée de regarder sur le net. Pourtant nous ne sommes absolument pas du genre à nous faire avoir, comme quoi cela peut vraiment arriver à tout le monde ! Dès leur prochaine relance, car ils ne nous ont bien évidemment pas oublié, je leur envoie de suite un courrier  RAR ! Ils nous réclament également 26000 euros et cette somme là je ne sais pas d'ou ils la sortent mais en tout les cas plus un sous de notre part ! C'est vraiment scandaleux...
Un grand merci pour votre réponse si rapide, je ne manquerai pas de vous donner la suite de l'histoire.

 

 

Re: credirec

    Inutile de vous préciser que la suite nous intéresse ! Nous vous souhaitons du punch !

 

 

titre executoire

Bonjour, mais je souhaiterai savoir si le dossier est tout récent donc début 2009, on t il la chance davoir cette "titre éxecutoire" et serai je donc obligée de payer ma dette ??
Et si je leur envoi un recommander pour preuve serai t il pas alors comme si j'accepter cette dette ???

Merci bien de votre conseil...

 

 

Et puis encore une derniére chose est ce vrai que les huissiers de justice peuvent intervenir chez moi sans preuve sans titre ou autre...
Sachant que je vie chez mes parents !..
(de ma part j'ignores les appels et courrier.. payer sous 48h, ect...)

Encore merci par avance de vos réponses.

 

 

Re:

       Tentatives de réponses !
       1/ Un huissier qui agit en dehors d'un titre exécutoire (jugement, ordonnance d'un juge...) n'a aucun pouvoir de contrainte. Il ne saurait donc se rendre à votre domicile pour réclamer une dette !
        2/ Si votre dette est récente (moins de 2 ans s'il s'agit d'un crédit à la consommation), il n'y a pas forclusion et on peut donc saisir le juge contre vous si vous ne cédez pas à une demande amiable.
        3/ Ce n'est pas parce que vous demandez des preuves de votre dette que vous la reconnaissez.
      Espérant avoir répondu à vos inquiétudes...

 

 

au sujet de credirec credinvest

 bonjour je voudrais vous demander un renseignement car vous avez l air d en connaitre un sujet sur ce dossier
voila dernierement j ai ete saisi a la banque de frais de saisie attribution par un huissier employé par credirec
je sais que je dois attendre 8 jours qu il m envoyent la signification de la saisie que sinon elle est nulle cela fait 7 jours aujourd'hui et toujours rien par contre j ai recu une lettre de l huissier avec une photocopie plus que douteuse d 'un titre executoire de 1996  requete a mr le president  du tribunal d instance  ou j habitais avant  la 2eme photocopie on ne voit rien c est effacé 
seulement au tribunal ils ont rien je leur ai demandé est ce que c est normal s'agit il d un titre non valable pouvez vous m aidez merci beaucoup

 

 

Re: au sujet de credirec credinvest

    Notre association de bénévoles n'est (heureusement, malheureusement ?) pas un cabinet d'avocats spécialisés. Notre bon sens nous incite à vous proposer la piste suivante :
   si le document dont on vous a donné copie est une requête au juge, ce n'est pas sa décision ! Et seule sa décision, revêtue de la formule exécutoire (qui ordonne aux huissiers d'exécuter la décision) peut entraîner une contrainte. Si le tribunal qui a reçu la requête (demande) n'a pas trouvé trace d'une ordonnance ou d'un jugement contre vous, nous vous conseillons de prendre un avocat pour contester le procédé.

 

 

Re: au sujet de credirec credinvest

Bonjour,

Je viens de lire avec intérêt les différents messages concernant le sujet. Tout cela m'inspire quelques réflexions.

1/ La société CREDIREC qui semble très à cheval sur sa réputation si l'on en juge par les procédures qu'elle a initiée à l'encontre du Président de l'UFC QUE CHOISIR de Senlis semble l'être beaucoup moins dans le cadre de son activité quotidienne...

En effet, en tant que professionnelle dans son domaine, elle ne peut ignorer les diverses législations que vous avez citées au fil de ces messages (forclusion etc...). Pourtant, elle ne respecte aucune de ces règles, usant d'xxxxxxxxx ou, au minimum, profitant de la méconnaissance des textes légaux de particuliers pour tenter de recouvrer des sommes qu'elle sait ne pas pouvoir recouvrer par contentieux judiciaire.

2/ Vous indiquez que les sommes versées sont perdues, du fait de l'existence d'un plan de règlement amiable. Est-il vraiment impossible, dans ces cas, de procéder à une requête en répétition de l'indû (la réclamation de remboursement n'ayant plus aucun fondement), appuyée le cas échéant par un abus de position dominante (ou équivalent) ?

3/ Informer est une très bonne chose, mais n'avez-vous pas, à l'occasion de ce dossier, pu réunir assez de matière pour envisager une action contre la société concernée ? Si rien n'interdit, comme vous le dites, à une société d'essayer de récupérer des sommes par tout moyen, il n'en demeure pas moins qu'une fois de plus, un professionnel a envers les particuliers des obligations qu'il pourrait être bon de rappeler de temps en temps...

J'espère que ces quelques lignes ne déclencheront aucun vertueux courroux , mais je pense qu'il est important de lutter contre les actions de sociétés pensant être en droit de se dispenser de l'observation des bonnes pratiques commerciales.

 

 

Re: au sujet de credirec credinvest

     Pourquoi y aurait-il vertueux courroux alors que vous nous donnez des conseils très intéressants ? La plupart des arguments que vous évoquez ont été developpés devant le juge correctionnel qui rendra sa décision le 16 novembre. 
     Quant à l'avenir, il sera ce que nous en ferons mais je pense que vous êtes persuadé que nous ne resterons pas les bras croisés !
     Veuillez m'excuser d'avoir un tout petit peu caviardé votre message mais, comme vous le dites si bien, CREDIREC est très soucieux de sa réputation.
                                       
                                                Le Président

 

 

Re: au sujet de credirec credinvest

Bonjour !

Rassurez-vous : la crainte du courroux ne concernait pas l'UFC !

Quant au caviardage, on le considèrera comme une prudente censure, que l'on pourrait regretter au titre du droit d'expression, mais que l'on comprend parfaitement dans le cadre actuel (chat échaudé...)

Attendons le 16 novembre avec impatience !

 

 

Re: au sujet de credirec credinvest

   On est là pour échanger, donc pas de problème !
   L'injonction de payer d'un juge est l'aboutissement d'une action en justice, comme le jugement d'un tribunal est l'aboutissement d'un procès, action en justice. L'action a donc eu lieu et cet aboutissement sous forme d'une injonction de payer ou d'un jugement est un acte qui est ce qu'on appelle un titre exécutoire (parce qu'on peut le faire exécuter, au besoin par la contrainte). C'est  lui qui est frappé de prescription par le délai de 10 ans imposé par la loi de juin 2008.
   Dans les litiges qui nous intéressent, le bénéficiaire de ce titre exécutoire (la société de crédit d'origine puis CREDIREC ou toute autre société rachetant la créance) n'a pas engagé d'action pour le faire exécuter depuis sa création il y a de nombreuses années. Ce titre est devenu trop vieux et sa force exécutoire n'existe plus. Et on ne peut pas recommencer une procédure puisqu'il est impossible d'être jugé deux fois pour la même affaire.  C'est donc bien un argument massue à utiliser contre les demandes du type CREDIREC.

 

 

!!!

bonjour, j'ai lu attentivement tout les commentaires postés, je suis rassurée sur certains points car je vous explique mon cas, en Decembre 2008 j'ai été tenté de prendre la carte Cofinoga aux galeries lafayette, pour pouvoir payer à credit les cadeaux de noel de mes petits freres et soeurs. j'ai 19ans et suis encore etudiante, je fais quelques petits boulots de temps en temps pour pouvoir subvenir à mes besoins, car je suis l'ainée de ma famille et mes parents sont malheureusement décédés tous les deux.
Nous avons eu la chance mes deux petites soeur et mon petit frere de trouver refuge chez mes grands parents!
mais ils sont aujourd'hui agés de 78ans tous les deux et ne gagne pas une tres grosse retraite!
erreur de calcul je n'ai jamais pu rembourser les 700euros que je dois à Cofinoga, quand ils m'ont appellé je leurs ai expliqué mon ca ils n'ont rien voulu entendre et m'ont harcelé de courrier de menaces et de coups de telephone!
a l'heure actuelle je ne possede pas de revenu appart quand j'effectue des missions de travail de temps en temps.
dans leur dernier courrier le service de recouvrement contentieux me reclame 1065euros.
ils m'expique que si je ne regle pas au moins 100 euros, ils ferons appel à un huissier de justice dont ils mentionnent le nom, auquel ils demanderons de procéder à un recouvrement judiciaire, qui apres jugement pourra entrainer des mesures d'execution(saisie sur compte bancaire et sur salaire)
je vous avoues qu'aujourd'hui je ne sais plus comment faire de toute fçon je me trouve dans l'incapacité de leur donner quoi que ce soit! je suis vraiment pressé d'etre en decembre de l'an prochain pour que le delais de forclusion soit passé! en attendant que me conseillez vous de faire? 
je ne repond jamais a leurs courriers et j'ai egalement changé de numero de telephone.

 

 

Re: !!!

    Attention ! Votre situation est délicate car vous devez de l'argent à Cofinoga et cette dette est exigible. Cette société peut effectivement vous assigner devant le tribunal d'instance pour obtenir le paiement de votre dette.
    Notre association ne peut que vous conseiller de trouver un arrangement amiable portant sur un échéancier supportable. Si votre situation financière est malheureusement définitivement compromise, saisissez la Commission de surendettement de votre département dont le Secrétariat est assuré par la Banque de France (auprès de laquelle vous pourrez trouver tous  les renseignements nécessaires à la constitution de votre dossier).
   Cordialement.

 

 

Re: !!!

   Attention ! Ne confondons pas une société comme CREDIREC qui rachète des listings de très vieilles créances douteuses avec une société COFINOGA qui cherche à récupérer une dette toute fraîche ! Dans le cas de Salhia, cette société peut en effet parfaitement saisir le tribunal de sa créance ou obtenir une injonction de payer dans le délai de 2 ans qui suit le premier impayé. Et ce titre sera exécutoire pendant 10 ans !

 

 

Problème crédirec

Bonsoir,

Comme la plupart d'entre vous içi, je suis également harcelé par la société Credirec. 
Tout à commencé il y a 6 ans, je venais de quitter le domicile de mes parents et j'ai donc contracté un crédit afin de pouvoir m'installer. Peu de temps après, j'ai perdu mon emploi et me suis donc retrouvé sans aucunes ressources. Par conséquent, il m'était impossible de rembourser les mensualités et également mon loyer, j'ai donc dû quitter mon logement. De ce fait, je n'ai jamais rien reçu de la part de la maison de crédit, ni injonction de payer,etc...
Depuis 5 ans maintenant, j'ai un emploi stable, je suis retourné chez mes parents mais je n'ai jamais rien reçu de leur part alors qu'ils auraient pû me retrouver depuis.
Il y a de ça un mois à peu près, je reçois appel de Credirec à 8h du matin qui me demande de régler une somme de 6000€ (3000€ de crédit + interêts), étant donné qu'on venait de me réveiller et que je suis de mauvais poil au réveil, j'ai envoyé balader mon interlocutrice en lui disant que je ne savais pas de quoi elle parlait et qu'elle ne pouvait pas exiger quoi que ce soit à quelqu'un sans preuve. Elle m'a dit qu'elle n'avait pas à me fournir de preuve et que je devais régler cette somme.
Le jour même, j'ai fais quelques recherches sur le web et j'ai donc découvert le "système" Credirec et également quelques textes de loi qui stipulent que sans injonction de payer dans les 2 ans ils ne peuvent plus rien faire.
J'ai attendu que Credirec me rapelle et leur est donc demandé de me fournir l'injonction de payer, on m'a répondu la même chose que la fois précédente et que vu que je le prenais ainsi il n'y aurai plus d'arrangement à l'amiable.
J'ai reçu un courrier de leur part quelques jours après, qui stipulait que je devais régler la somme de 6000€, un numéro de dossier, le nom de la maison de crédit et rien d'autre.
Depuis, ils ont essayé de me contacter par téléphone à plusieurs reprises mais je n'étais pas chez moi. Ils me laissent des messages me demandant de les rapeller et le dernier date du 06/02/10, ils me disent que j'ai trop laissé aller, que l'arrangement à l'amiable est fini (encore une fois...) et que le dossier va être traité autrement.
Je ne sais pas quoi penser, ni ce que je dois faire. Je n'ai pas envie de me retrouver dans la même situation de précarité qu'il y a 6 ans (j'étais à la rue).
Je me tourne donc vers vous pour avoir quelques conseils.

Je vous remercie d'avance

 

 

Réponse à Pauline Problème crédirec

Bonjour,

Vous avez trouvé la bonne réponse à votre question mais fort logiquement vous souhaitez une confirmation : Si dans les 2 ans qui suivent la constitution de la dette , votre créancier n'a pas entrepris d'action en justice pour la récupérer, il ne peut plus rien contre vous , si ce n'est essayer de vous impressionner et de vous "enquiquiner" au téléphone... Pour confirmer vous pouvez faire parvenir copie à l'UFC Senlis de tous les documents se rapportant à votre affaire que vous n'avez pas transmis ( échange de courriers, contrat, factures…). Dès leur réception, nous les étudierons et pourrons soit vous conseiller soit intervenir directement (action réservée à nos seuls adhérents) . Comme ça, la prochaine fois qu'ils vous contacteront, vous pourrez leur dire que c'est l'UFC Qe choisir de Senlis qui vous conseille ...cela leur fera plaisir...

Nous vous remercions pour votre confiance et nous vous adressons, Madame, nos cordiales salutations.

P.C.

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

Bonjour,

Je vous remercie pour votre réponse rapide, je me sens un peu moins seule face à ce problème qui me ronge.
Je ne sais pas du tout si une action a été entreprise en justice, je pense que non vu que Credirec ne veut rien me transmettre et que je n'ai jamais rien reçu.
Je ne sais pas non plus comment faire, si je dois leur répondre, leur envoyer un courrier et comment le tourner afin de ne pas commettre une erreur qui pourrait me coûter cher.
Les appels ont l'air d'avoir cesser depuis quelques jours mais je doute fort qu'ils abandonnent aussi vite.
J'ai peur qu'ils contactent mon employeur ou qu'ils envoient un huissier à mon domicile car je suis chez mes parents.

Je suis vraiment perdue et commence sincèrement à avoir peur de ce qu'ils pourraient faire.

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

      Halte à la paranoîa, restons calme !  Il est impossible de faire l'objet d'une action en justice sans le savoir ; et toute décision de justice doit être signifiée aux parties. Un huissier ne peut rien s'il n'a pas de titre exécutoire délivré par la justice. Quand à aller voir un employeur je n'ai pas d'exemple et cela pourrait faire l'objet d'une plainte de votre part (harcèlement et atteinte à la vie privée). Non, toutes ces sociétés de recouvrement et huissiers sont insupportables non pas parce qu'ils recouvrent des dettes mais parce qu'ils agissent par pression psychologique en maquillant leurs demandes  à la limite de la légalité, en cachant la réalité juridique et les limites de leur pouvoir afin d'impressionner les plus vulnérables. 

     Vous pouvez ne rien faire et les laisser aboyer ou, si vous préferez, leur demander par courrier recommandé copie du titre exécutoire qui pourrait leur permettre de recouvrer votre prétendue dette. Mais mieux : envoyez donc copie de votre dossier à l'UFC Senlis qui l'examinera et vous confirmera tout cela.
Bon courage !

P.C.

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

En parallèlle de cet avis, il est intéressant de lire le texte ci dessous, que j'ai trouvé sur le site officiel de la société Credirec, http://www.credirec.com/index.php, sur la page "espace débiteur", à la rubrique "les questions frequentes":

Question:
"Je souhaite avoir les pièces de mon dossier, mon gestionnaire me dit qu’il ne l’a pas ?"

Réponse:
"Nos collaborateurs interviennent dans un cadre amiable. A ce stade, le dossier physique est toujours archivé et il n’y a pas lieu de le désarchiver, puisque notre objectif n’est pas de lancer ou relancer une procédure judiciaire à votre encontre, mais bien de trouver une solution avec vous dans un cadre amiable.
Si votre créancier nous a confié votre créance, c’est que votre compte comporte toujours un solde impayé. Nous vous proposons de régulariser votre situation en mettant en place des modalités de règlement. C’est à vous de décider si vous souhaitez profiter de cette opportunité de règlement amiable pour mettre enfin un terme à cette situation et ne plus en entendre parler
."

C'est bien expliqué, non? Inutile de vous poser des questions; il est évident que si on vous demande de l'argent, c'est bien parce que vous en devez! Alors payez et vous serez tranquille!
Je trouve que c'est quand même bien plus lisible que l'ordonnance d'un tribunal ou je ne sais quel décret!

Autre point intéressant, il est dit sur le même site, en page "cadre réglementaire" à la rubrique "en cession de créances": "possibilité pour le client débiteur d'accéder aux informations personnelles le concernant". On peut cliquer sur "informations personnelles" et là, ô miracle des technologies de l'information, on arrive sur le site de la CNIL http://www.cnil.fr/index.php?id=1683 qui vous indique "erreur 404, la page que vous demandez a été déplacée ou n'existe pas". Dommage... On avait espéré...

Pour ma part, mon ex compagne a reçu des appels téléphoniques de Credirec me concernant, et récemment des courriers à mon nom, émanant d'huissiers très éloignés et chargés de récupérer des sommes pour le compte de Credirec, et ce malgré qu'elle ait clairement indiqué que nous n'avions plus rien en commun . En matière de droit d'accés et de rectification, on fait mieux! Peut être ce droit est il littéralement et uniquement réservé aux "clients débiteurs" et pas aux "collatéraux"!
Pour le coup, la lettre de l'huissiers est repartie à la Poste avec la mention NPAI.

D'un autre côté, je n'ai jamais répondu aux coups de téléphone "urgents" du "Centre d'émission des cartes vitales", et je m'en excuse auprès de la famille XXXX. "Madame XXXX de Pau (qui a fini par laisser un message rageur m'indiquant que je ne lui laissait pas le choix et que "puisque c'était comme ça, elle se désaisissait d'office de mon dossier"!!), "madame XXXX de Nantes (qui m'a laissé, quelques mois plus tard, jusqu'à quatre message par jours durant deux semaines), sans oublier "madame XXXX" de Rosny, qui me laissait un message exigeant que je décroche "impérativement quand elle me rappellerait, 10 minutes plus tard"!
C'est cette manière d'agir que j'ai trouvée intrusive, agressive, irrespectueuse et mensongère qui, dés le premier coup de téléphone, m'a interloqué. J'ai commencé des recherches sur internet et j'ai été effaré des résultats. D'ailleurs, je pense qu'il est inaproprié de dire que la manière d'agir est "à la limite de la légalité".

C'est à la suite de la lettre de l'huissier que j'ai mené d'autres recherches et trouvé votre blog.

Si j'ai mené la politique du sourd jusqu'à présent, je me suis dit en lisant vos dossiers qu'il serait plus "payant" de prendre le problème de face. Nous sommes dans un état de droit, et on n'a pas à subir de pressions et d'irrégularités émanant de ce type de sociétés et de leurs employés.

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

    L'histoire que vous nous contez ressemble à toutes celles que nous avons décrites au tribunal correctionnel de Senlis quand CREDIREC nous a fait un procès en diffamation et injures, procès que cette société a perdu.
   Veuillez m'excuser d'avoir censuré quelques passages de votre courriel mais l'un de nos plus fidèles lecteurs internautes est certainement ...Credirec !
    En tout cas, merci de nous avoir communiqué le fruit de vos recherches. C'est éloquent !
    Cordialement,
                                 le Président
                                    J. MOPIN
  

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

Bonjour,


Je suis tombé par hasard sur ces posts.
Je travaille moi-même dans l'industrie du recouvrement (pas pour Crédirec!...).
Il n'est pas question pour moi de remettre en cause les aspects de droit que vous citez. Pas plus qu'il n'est question de nier que certaines compagnies abusent de la crédulité ou du manque d'information ou d'éducation de certaines personnes pour leur faire payer des sommes indues. C'est d'une certaine façon de l'abus de faiblesse voire de l'exploitation de la misère. C'est donc intolérable.

En revanche, mais c'est peut-être normal compte-tenu de l'objectif du site, je trouve qu'il y a un certain populisme dans les propos avec en filigrane la thèse selon laquelle toutes les dettes réclamées par les sociétés comme Crédirec sont au mieux éteintes, au pire fictives voire illégales. Je ne remets pas en cause la bonne foi des personnes particulières de ce site mais il semble à les lire que personne ne doit jamais rien et que les machiavéliques sociétés de recouvrement font de l'argent uniquement sur le mensonge et la peur ou au moins l'insistance.

J'aimerais simplement souligner que (forclusion ou pas) l'immense majorité (je n'ai pas dit la totalité) des gens "poursuivis" ont, à un moment donné, acheté quelque chose puis arrêté de le payer. Or ces produits achetés et non payés en totalité (parfois pas payés du tout) ne tombent pas du ciel, ils sont fabriqués, packagés, commercialisés par des gens normaux dont c'est le travail et qui risquent de le perdre si trop de gens achètent sans payer. Je trouve un peu trop démagogique d'arrêter l'analyse au fait de savoir si une dette est forclose ou de faire semblant de penser que les toutes les sociétés de recouvrement inventent ou omettent dans le seul but d'extorquer de l'argent qui ne serait pas dû. Car il faut souligner que ce n'est pas parce qu'une dette est forclose et qu'aucun moyen juridique ne permet de contraindre le débiteur, que cette dette n'existe pas. Cette dette dans bien des cas existe. Cette dette est le résultat d'un impayé. Cet impayé a un impact sur la société qui le subit. Cette société est constituée d'hommes et de femmes "normaux" qui peuvent pâtir de cette situation. Je sais que la France est un pays latin dans lequel le fait de profiter du système ou de s'en "sortir" (...) mieux que les autres est plus un motif de fierté que de honte mais je trouve qu'il n'y a vraiment pas de quoi être fier à acheter quelque chose sans le payer. C'est du vol, simplement.

Dernier point, moins polémique je crois. Les sociétés de recouvrement bénéficient au plus grand nombre: les sociétés qui font appel à des "racheteurs" de créances utilisent l'argent de la vente pour diminuer leurs pertes et donc être plus agressives commercialement. Cela se traduit par de meilleurs prix pour le plus grand nombre. Une banque qui sait qu'à chaque fois qu'elle prête 100, perd 10 mais revend ces 10 pour 1 n'a en fait qu'une perte de 9 et cela bénéficie aux conditions qu'elle pratique et qui sont calculées en fonctions des gains et pertes attendus.

Je pense que mon point de vue est raisonnable... 

Cordialement,

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

      Vos remarques sont intéressantes et l'UFC semble y avoir déjà pensé. D'une part l'UFC cible une société dans cet article qui est reconnue pour avoir des procédés douteux. Le tribunal correctionnel de Senlis n'a laissé aucun doute à ce sujet puisqu'il a jugé que les termes "magouille" et "pompe à fric" n'étaient pas des injures mais renfermaient des imputations de faits pour lesquels le Président de l'UFC QUE CHOISIR SENLIS avait apporté les preuves de leur réalité.  D'autre part, si vous allez consulter le site sur d'autres pages, vous constaterez qu'il y a d'autres articles publiés pour présenter notre point de vue et nos actions : 
1- Un article sur le crédit car il est exact que les crédits sont contractés par des particuliers qui sont par la suite redevables. L'article  incite même à arrêter les crédits renouvelables qui, peut être font tourner l'économie, mais détruisent les foyers et les particuliers avec une incitation  sur endettement inacceptable. 
http://senlis-ufc-quechoisir.viabloga.com/news/le-credit

2- L'UFC a aussi mené des actions pour inciter les pouvoirs publics à encadrer ces crédits qui souvent peuvent être contractés sur le lieu d'achat alors qu'il faudrait pouvoir avoir un délai de réflexion avant l'achat. L'UFC a, à travers ses enquêtes, prouvée que le système de crédit révolving est fait pour pièger le consommateur sur le lieu d'achat 
http://senlis-ufc-quechoisir.viabloga.com/news/credit-permanent-et-mal-endettement
http://senlis-ufc-quechoisir.viabloga.com/news/credit-permanent-et-mal-endettement-2

Au final, votre argument qui reste pertinent ,est le point de vue d'une société de recouvrement qui fait son travail. Mais, je pense, sans engager l'UFC mais moi seul, que les crédits ne sont pas la solution à l'achat dans la majeure partie des cas et que les consommateurs pourraient s'abstenir de contracter ces crédits surtout quand il s'agit de crédits revolving ou renouvelables. 
Il me paraît insupportable que, pour augmenter la croissance économique sans augmenter les revenus, tout soit mis en place pour inciter et pièger le consomamteur à acheter en s'endettant, voire en se surendettant et qu'après, il y a ait le coup de baton en s'appuyant sur un argumentaire moralisateur pour expliquer que ce qui est dû, doit être payé. La morale doit aller dans les deux sens sinon c'est une escroquerie. C'est à ce niveau qu'il y a une injustice et qu'il faut se battre car effectivement, toute société de recouvrement a sa légitimité à partir du moment où les crédits existent. 

On ne peut pas d'un côté inciter et de l'autre taper sur les doigts des consommateurs...

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

Peut être n'avez vous pas bien lu le commentaire fait précedemment le 15/02/2010 :

" Non, toutes ces sociétés de recouvrement et huissiers sont insupportables non pas parce qu'ils recouvrent des dettes mais parce qu'ils agissent par pression psychologique en maquillant leurs demandes  à la limite de la légalité, en cachant la réalité juridique et les limites de leur pouvoir afin d'impressionner les plus vulnérables. "

Je pense que cela correspond à vos remarques.

P.C.


 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

          Les échanges à propos du travail des sociétés de recouvrement sont passionnants ! Je crois cependant qu'effectivement tous n'ont pas été lus par les participants.

          Il y a des analyses que nous ne partageons pas :

          -prétendre que la vente de fichiers de créances douteuses a un impact bénéfique pour le consommateur par le jeu d'une moindre perte pour le prêteur est contraire à tout ce que nous voyons chaque jour en traitant les litiges de consommation. Nous sommes quand même bien placés pour savoir que les banquiers et organismes de crédit ont considérablement augmenté le nombre de prétextes à facturation et leurs taux à leurs clients particuliers puisqu'ils représentent à l'heure actuelle 40% du chiffre d'affaires des banques.
        -nous n'encourageons pas du tout les consommateurs à ne pas payer leurs dettes. Mais d'une part ce défaut de paiement ne saurait être une faute éternelle comme l'a soutenu CREDIREC devant le juge correctionnel (même pour les crimes, il y a un délai de prescription ) et d'autre part, il ne faudrait pas oublier que les prêteurs sont assurés et qu'ils ne perdent jamais la totalité de leur mise.
        -le non-paiement du crédit ne porte pas atteinte aux professionnels du commerce ou aux prestataires de service puisqu'ils ont été payés comptant par le financeur
        -enfin, l'argument développé par un internaute à propos de la façon dont les consommateurs sont amenés à s'endetter par des crédits à la consommation me semble pertinent. Il ne faudrait pas véhiculer l'idée que chaque crédit contracté l'a été de façon sereine, réfléchie, avec présentation de toutes les mises en garde et alternatives au crédit proposé ! 
         Merci à tous de vos expressions sur notre blog.

                                                          J. MOPIN
                                              Président UFC QUE CHOISIR SENLIS

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

Bonjour,

Je reviens vers vous aujourd'hui car après de nombreuses semaines paisibles sans "harcèlement" de la part de Crédirec, une surprise m'attendait dans ma boite aux lettres. En effet, une lettre d'huissier basé dans la région de Lyon ( aucun rapport avec la région parisienne....douteux) qui me demande de lui régler en une seule fois un montant dépassant les 6000€. D'après ce que j'ai pû comprendre, un huissier ne peut que agir dans son département ou région.... d'où sort ce cher monsieur?

Je voudrais en finir une bonne fois pour toute avec ce dossier et passer à autre chose, c'est pour cela que je souhaiterai que vous me donniez les instructions à suivre pour prendre contact avec vous rapidement. 

Qu'ils fassent leur boulot, je suis d'accord...mais passer par des méthodes aussi douteuses et "hors la loi" ça c'est NON!!!

En vous remerçiant de votre aide et soutien que vous apportez à tous ceux qui sont en difficultés...

 

 

Re: Réponse à Pauline Problème crédirec

    Nous ne demandons pas mieux que de vous aider face à CREDIREC. Et comme vous souhaitez devenir adhérente, je me permets de vous donner la marche à suivre.
    Sur ce site, vous allez dans l'onglet "NOUS CONNAITRE" et vous cliquez sur l'article "NOUS REJOINDRE...?"
   Vous n'aurez plus qu'à cliquer pour faire apparaître un bulletin d'adhésion à l'endroit précisé.
                                        J. MOPIN

 

 

dette apres un jugement

bonjour
j ai été condamne a payer a ma banques un découvert de 2600 euros , le délais de deux ans se termine en janvier 2011 . entre temps ma banque a cédée la créance a credirec.
1 ) la banque a t elle le droit
2) quel intérêt de la banque de céder la créance puisque j ai été condamne a payer
3) dans le cas ou credirec me fais un échéancier , y a t il un taux d intérêt en vigueur ou tout leur est permis et quel nombre de mensualités puis je demander
heureux de savoir que nous sommes pas seuls  merci

 

 

Re: dette apres un jugement

    Le délai de 2 ans (délai de forclusion) est un délai qui court à partir du premier incident de paiement et pendant lequel le créancier peut agir en justice. Cela ne semble pas être votre cas puisque vous avez été condamné à payer votre banquier. A moins que vous ne vouliez parler du délai de remboursement à votre banquier. 

La société qui détient la créance (que ce soit votre banque ou une autre société comme CREDIREC) peut faire exécuter ce jugement pendant 10 ans (délai de prescription).

    Si CREDIREC vous demande de payer votre dette, comparez sa proposition aux termes du jugement qui vous a condamné. Le juge a le pouvoir de déterminer les conditions de l'exécution du jugement, pas CREDIREC ! Et si on vous propose un échéancier, refusez l'envoi de chèques en nombre, n'acceptez que le paiement à chaque échéance par chèque ou virement. Le prélèvement automatique comporte aussi des risques puisque votre banquier devrait payer le créancier sans possibilité de vérifier le bien fondé de sa demande.
   Cordialement,
                                                            le Président
                                                              J. MOPIN

 

 

je pensais que mon credit était soldé depuis 5 ans!!!

Mon compagnon a acheté une voiture chez citroen et fait un credit credipar. En 2005 il a rendu cette voiture à citroen pour solder le credit qu'il devait et depuis plus de nouvelles ( a ce moment là il était en plein divorce), pour lui ce crédit est soldé. Mais voilà que ce mois ci il reçoit une lettre de recouvrement urgent amiable d'une sté d'huissiers qui lui réclame une dette de 14454,46 euros qu'il devrait à credipar.Il prend contact avec cette sté qui lui annonce qu'il llui aurait envoyé des lettres de rappel qu'il na jamais reçu!!! en plus la sté n'avait pas la bonne adresse!la Sté parle de cette dette élevée mais ne donne pas de dates précises c'est très flou! par contre il ont proposé à mon compagnon de payer cache 10000 euros et là il feraient une réduction de 30 pour cent!!!!! il a refusé car il n'a pas cette somme!il a expliqué que s'il devait payé quelque chose il ne pourrait donner que 100 euros et encore pas sur( ns sommes une famille nombreuses), la sté a  répondu qu'il était de mauvaise foi!!! et qu'il entamaient une procédure contre lui! et en plus il n'a aucune preuve qu'il devrait une somme pareille!!! Voilà mais d'après ce que je viens de lire sur ce site qui est très bien d'ailleurs!!! N y aurait t il pas forclusion puisque la voiture a été rendue en 2005 voir 2006 maximun( car il ne trouve plus les papiers concernant cette voiture et crédit). Nous allons envoyer une lettre a cette sté d'huissiers et leur demander depuis quand cette dette prend elle effet et de quellle somme est elle sans intérêts!! Pouvez vous m'éclairer car c'est un peu le brouillard? Merci

 

 

Re: je pensais que mon credit était soldé depuis 5 ans!!!

      Vous avez eu le bon réflexe en pensant au délai de forclusion. Vous envoyez une lettre recommandée avec AR à cet huissier en lui demandant la date exacte de l'origine de la dette. Vous lui rappelez que si cette dette de crédit est éloignée de plus de 2ans, il y a forclusion et que plus personne ne peut contraindre votre compagnon à payer cette dette par décision de justice. Et pour ne rien oublier, demandez aussi à cet huissier s'il est en possession d'un "titre exécutoire" (jugement) vieux de moins de 10 ans au nom duquel il pourrait agir. En l'absence de ce titre, la contrainte est impossible passé le délai de forclusion et vous informez ce brave homme que ce n'est pas la peine de tenter un recouvrement amiable qui n'a aucune chnance d'aboutir.
        Et si les difficultés persistaient, confiez nous notre votre affaire en nous passant copie de tous les courriers échangés !
                            Cordialement,
                                                        le Président
                                                          J. MOPIN

 

 

Re: je pensais que mon credit était soldé depuis 5 ans!!!

meci de m'avoir répondu aussi rapidement..

 

 

soucis

Bonjour , j'ai une société de credit qui me reclamme une dette , le dossier et à mon nom et prenom mais pas la bonne date de naissance .il y a  til defaut de procédure ??? puis je refuser de payer ???

 

 

Re: soucis

 Désolé de m'immiscer dans laconversation, mais vous devez tout de même savoir si vous avez contracter un crédit ? 

 

 

Re: soucis

non je nai pas contracté ses credit s

 

 

Re: soucis

Mince alors ça c'est fort...

C'est crédirec?

 

 

Re: soucis

non c pas eu !!!! pensez vous que sa peut etre un soucis  informatique ???

 

 

Réponse et conseils à tarmo50

     La solution est très simple puisque vous n'avez jamais contracté ces crédits. Vous envoyez votre lettre recommandée en réponse, lettre qui précise que la personne mentionnée dans le courrier de recouvrement ce n'est pas vous car votre date de naissance n'est pas celle qui figure dans leur courrier (ne donnez pas la vôtre, cela ne les regarde pas !) et que, de plus, vous n'avez jamais contracté ces crédits. Toujours terminer en rappelant qu'une relance de leur part serait assimilé à du harcèlement et une tentative d'extorsion de fonds.
   Et si ces mal élevés continuent, reprenez contact avec nous.
              Cordialement,
                                           le Président
                                             J. MOPIN

 

 

Re: prescription

Merci pour votre réponse, cela me semble clair.

 

 

Re: prescription

Bonjour,
Un huissier vient de pratiquer une saisie attribution sur mon compte bancaire.
Il m'a envoyé un courrier me disant qu'il était venue me signifier une injonction de payer mais que je n'étais pas là.Le même jour,il a pratiqué une saisie attribution.
Il m'a fournit une photocopie d'un titre executoire datant de 1993 qui ne m'avait jamais été signifié en personne.
Depuis 1993, je n'ai jamais reçu le moindre courrier concernant cette dette envers Cetelem qui a été racheté par CREDINVEST.
Vous dite que la nouvelle loi fait que la durée de validité du titre est de 10 ans à compter de son émission soit 2003 pour moi.
L'huissier dit que ce titre ne rentre pas dans le cadre de la nouvelle loi car émis avant la loi et qu'il est donc valable 10ans apès la nouvelle loi soit jusqu'en 2018.
Pouvez vous me confirmer et me dire quoi faire car j'ai jusqu'au 30/01 pour contester.
Pour info, la dette était de 1724€ et maintenant il me réclame 7800€.
Merci pour votre aide.

 

 

credirec

La semaine derniere nous avons recus un coup de telephone de la société CREDIREC. Apparament mon mari aurait signer comme cautionnaire pour un credit avec son ex femme. ce credit daterait d'avant 2000 et a cette epoque lors du divorce mon mari a fait une faillite civile car son ex femme lui a laissée 250 000 F de dettes. Je connait mon mari depuis cette date la et les seuls credits que nous avons c'est ceux pour nos voiture fait a la banque et que nous payons tout les mois. Cette société nous reclame le jugement du tribunal. 

J'ai appelée le mandataire judiciaire qui m'a dit que nous pouvions leurs envoyer la copie du jugement mais que nous pouvions tout aussi bien ne pas leur repondre et raccrocher lorsque cette société nous appelle. 

Quelle est la meilleure solution?

Merci pour votre reponse.

 

 

Réponse à ptipere

   Vous avez effectivement ce choix du silence ou de transmettre le jugement. Mais apparemment, tout s'est passé par téléphone et vous devriez commencer par demander par lettre recommandée avec AR les PREUVES de la dette de votre mari. C'est à CREDIREC de prouver qu'il est en droit de recouvrer une dette et non à vous de vous disculper. La loi lui impose de mentionner dans sa première lettre de réclamation la preuve de l'origine de la dette.
    Et n'oubliez pas que s'il s'agit d'un drédit à la consommation, la forclusion est de 2 ans et s'il y a un titre exécutoire (CREDIREC devrait alors produire la copie d'un jugement ou d'une injonction de payer) la prescription est de 10 ans. Dans ces 2 cas CREDIREC n'a plus aucune possibilité de saisir un juge.
    Et si malgré la mise en oeuvre de nos conseils, les ennuis perduraient, reprenez contact avec nous !
   Cordialement,
                                                        le Président
                                                           J. MOPIN
 
  

 

 

Re: Réponse à ptipere

merci beaucoup de m'avoir repondue ainsi que pour vos precieux conseils

 

 

credirec insiste et persiste!!

Bonjour,

Voilà encore un coup de fil ce soir de crédirec !!! mon compagnon aurait contracté un crédit pour du mobilier en 2002 chez cetelem et dont le  crédit ne serait plus payé depuis 2004. En octobre 2010 mon compagnon a eu sa première lettre de crédirec pour lui de mander de payer plus de 2000 euros il leur a répondu de nombreuses fois par téléphone et en fin novembre il leur a envoyé un courrier en lrar en demandant plus de détails telle que la date exacte à laquelle ce credit ne serait plus payé et comme quoi il ne répondrait plus par téléphone seulement par courrier si nécessaire et il leur a demandé s'ils possédaient un titre exécutoire!! aujourd'hui crédirec répond par téléphone à sa lettre de fin novembre un homme lui dit au bout du fil que le crédit date de octobre 2002 et n'est plus payé depuis 2004 sans préciser le mois.Concernant le titre exécutoire ce monsieur a répondu q ue c'était pas la peine d'en avoir un! ensuite ce monsieur a informé mon comppagnon qu'il alllait notifier qu'il ne voulait pas de leur aide et arrangement  et qu'ils allaient demander un titre exécutoire!! A quoi tout cela peut il aboutir car il y en a marre de leur coup de fils et insistance!!

 

 

Re: credirec insiste et persiste!!

    Si vous avez bien lu tous les commentaires relatifs aux méthodes CREDIREC, vous avez tous les outils pour mettre fin à votre problème !
    Mais si la lettre recommandée avec AR que vous allez leur envoyer avec tous nos arguments ne porte pas ses fruits, reprenez contact avec nous. Nous nous ferions un plaisir d'intervenir, comme nous le faisons pour tout adhérent en difficulté.
    Cordialement,
                                           le Président
                                              J. MOPIN

 

 

Re: credirec insiste et persiste!!

Merci pour votre réponse

 

 

Re: Réponse à mercier

Bonjour,
J'ai posé une question ce matin mais sur un post plus ancien et je ne sais pas si c'est ce que je devais faire donc au cas ou je la reformule:

Un huissier vient de pratiquer une saisie attribution sur mon compte bancaire.
Il m'a envoyé un courrier me disant qu'il était venue me signifier une injonction de payer mais que je n'étais pas là.Le même jour,il a pratiqué une saisie attribution.
Il m'a fournit une photocopie d'un titre executoire datant de 1993 qui ne m'avait jamais été signifié en personne.
Depuis 1993, je n'ai jamais reçu le moindre courrier concernant cette dette envers Cetelem qui a été racheté par CREDINVEST.
Vous dite que la nouvelle loi fait que la durée de validité du titre est de 10 ans à compter de son émission soit 2003 pour moi.
L'huissier dit que ce titre ne rentre pas dans le cadre de la nouvelle loi car émis avant la loi et qu'il est donc valable 10ans apès la nouvelle loi soit jusqu'en 2018.
Pouvez vous me confirmer et me dire quoi faire car j'ai jusqu'au 30/01 pour contester.
Pour info, la dette était de 1724€ et maintenant il me réclame 7800€.
Merci pour votre aide.

 

 

Re: Réponse à Goncalvez

   Il y a divergence sur l'interprétation de la loi. Comme il est possible que l'huissier ait raison (application progressive dans le temps) et que nous n'avons pas les moyens de vérifier ce point essentiel rapidement, nous vous conseillons de prendre un avocat pour contester car de toutes façons, le calcul des intérêts devrait pouvoir être remis en cause.
   Dès que nous avons confirmation du texte exact sur l'application de la réduction du délai de precription des titres exécutoires, nous publierons sur notre site-blog.
   C'est la première fois que notre interprétation (venant d'avocats) est remise en cause mais il est impératif de s'assurer que nous ne faisions pas erreur.
   Cordialement,
                                                           le Président
                                                              J. MOPIN

 

 

Re: Réponse à Goncalvez

Tout d'abord, merci beaucoup pour votre réponse très rapide.
Je ne sais plus quoi faire, la possible prescription me paraissait justifiée et me soulageait.
Lorsque vous parlez "d'application progressive dans le temps",faites vous allusion au fait qu'il aurait tenté quelque chose depuis 1993?
Si c'est cela, je vous confirme que depuis 1993 nous n'avions jamais entendu parler d'eux alors que depuis 1995 à chaque déménagement nous avons fait le suivi d'adresse et nous n'avons donc pas pu passer à coté d'un quelconque courrier.
Est ce que je dois uniquement contester la saisie attribution ou bien faut il également que je conteste le jugement de 1993 qui vient de m'être signifié?
Merci beaucoup pour votre aide.

 

 

Re: Réponse à Goncalvez

   Il semblerait que la loi qui a modifié les délais de prescription ait prévu une application progressive, c'est à dire que la prescription de 10 ans pour faire exécuter les titres exécutoires est applicable à la partie de l'ancien délai qui reste à courir au moment de l'application de la loi (19 juin 2008). Par exemple, votre jugement de 1993 avait 15 ans d'âge au moment de la loi. Il restait un délai de 15 ans à courir au 19/06/2008, l'ancien délai étant de 30 ans. La loi ayant fixé le nouveau délai de prescription à 10 ans, votre jugement est exécutable jusqu'en 2008. S'il n'était resté que 2 ans à courir par contre, ce délai initial ne pouvait être dépassé et il s'imposait en 2010.
    Je suppose qu'il s'agit de cette possibilité dans le discours de votre huissier, mais je n'ai pas encore confirmation par nos juristes de la réalité de cette interprétation. C'est pourquoi je vous renouvelle mon conseil de contester l'acte qui vous a été remis. Le document précise comment vous y prendre. Si vous laissez passer le délai de contestation, la saisie et l'injonction de payer auront force d'un jugement contre lequel vous ne pourrez plus rien.

 

 

Re: Réponse à mercier

Bonjour,

Merci beaucoup.

Cordialement

Mercier

 

 

Re: Réponse à mercier

    Comme vous pouvez le lire sur le message de M. Goncalvez, il est malheureusement possible que le jugement soit encore exécutable ! Mais seul un huissier de votre territoire peut agir contre vous.
   Présentez les arguments donnés précédemment et voyez la réaction de l'huissier ! Et suivez nos échanges car dès que notre association aura l'information exacte sur l'application progressive de la loi sur les délais de prescription, nous la mettrons en ligne à disposition de nos lecteurs internautes.

 

 

demande d aide probleme avec credirec

bonjour a tous ,


voila je suis ici pour demandé un renseignement
j ai contracté un crédit a cofidis il y a 5 ans de 1000euros, après 6 mois de remboursement je ne pouvais plus payé (même 40euros periode très difficile )
je me suis donc dit que je rembourserais une fois que j aurais un travail stable et que j aurais le temps de mettre la sommes de coté.
les années passe j oublie je ne pensais plus a cofidis jusqu'à il y a 1semaine.
une personne me contacte en se fessant passé pour la sécurité social genre je vais vous envoyé une nouvelle carte vital et moi bien sur comme un idiot je dis ok,
je confirme mon identité.
2h après je reçois l appel d'une personne de credirec apparemment société de recouvrement travaillant pour le compte de cofidis.
en fait je voulais savoir si leur pratique envers moi était legal ?
déjà il me demande de payer dans la semaine la somme de 1400euros
sachant que je n ai pas de chéquier ils veulent m obligé que se soit ma colocataire qui fasse les chèques pour mois
et bien sur que je paye en 8 fois, 8 chèque,a débiter tous les mois, apparemment ses le maximum qu'ils peuvent faire...
après tous se qui est renseignement de cofidis pourquoi je paye bien plus que 1000euros,confirmation de dette par cofidis, credirec na apparemment pas le droit de me le passer !
donc voila comme c est la premier fois que je traite avec une société de recouvrement , je voulais savoir comment je devais gérer ca ?
et si quelqu'un peut me dire comment savoir si mon délai de prescription ou forclusion est passer sachant que j ai reconnue ma dette au téléphone mais que je n ai rien payé ?
je vous remercie de votre aide et de votre attention
en espérant que j étais claire

 

 

Re: réponse à kevins

   Tout dépend de ce qui s'est passé depuis votre arrêt des paiements. Y a-t-il eu un jugement ou une injonction de payer délivrés par un juge ? S'il n'y a rien de tout cela, la société Cofidis avait 2 ans pour engager une procédure à partir de l'incident. Si elle ne l'a pas fait, il y a forclusion et une action en justice pour vous contraindre à payer est impossible. Vous pourrez donc refuser tout paiement.
    S'il y a eu décision de juge, vérifiez sa validité au moyen de nos explications à la rubrique BON A SAVOIR. De toutes façons, vous demander 8 chèques est illégal.
   Cordialement,
                                                       le Président
                                                          J. MOPIN

 

 

Re: réponse à kevins

 bonsoir à tous 

aujourdhui 28/02/2011 je reçois une mise en demeure de CREDIREC datant du 02juillet 2010 (la lettre a mis plus de 8 mois pour arriver) :

Monsieur 

Jusqu au 28/06/20.10 cofidis assurait la gestion de votre dossier reference n° xxxxxxxxxxxxxx.
cette créance concerne un credit souscrit aupres de cofidis en date du 01/01/1996.
comme vous venez d'etre informé par courrier du 28/06/2010 , lacreance rattachée au dossier cité en reference a ete titriséé au profit du fonds commun de creances CREDINVEST(*).
CREDIREC finance est mandaté pour le recouvrement de cette creance impayée d'un montant de 4000€.
cette creance se decompose ainsi :
à titre principal                                                               xxxx€
majoree des interets de penalites de retard               xxxxxx€
ainsi que les frais accessoires                                       xxxx€

Nous vous mettons en demeure d'avoir à regler entre nos mains la somme de 4000 € vous trouveres ci joint un coupon à joindre à votre reglement.
veuillez agreer ...................................


comme vous le remarquez la date de 2010 nous sommes le mois de fevrier 2011 ensuite tout le blabla comme quoi ils m'ont deja ecrit c'est la premiere fois de ma vie que j'ai ce genre de courrier et que ce credit date de 1996 c'etait un tres vieux credit.
dites moi svp ce que je dois faire ?
dois je m'inquieter ?

merci pour tout ce que vous faites 
Pierre

 

 

Re: réponse à kevins

    Vous avez toutes les informations pour réagir à cette mise en demeure dans notre rubrique. Vous commencez par demander les PREUVES de cette dette : crédit, montant, date du premier incident... et la production d'un titre exécutoire valide (jugement ou injonction de payer).
   Si pas de réponse, vous ne bougez plus. Si réponse sans titre exécutoire, demandez le classement immédiat puisqu'il y a forclusion. S'il y a un titre exécutoire, il vous faudra négocier le montant et l'échelonnement de la somme due.
    Cordialement,
                                                       le Président
                                                         J. MOPIN

 

 

FORCLUSION 2 ANS OU 30 ANS ????

Bonjour
Je suis arrivée par hasard sur votre page et bien que d'une autre région j'espère que vous voudrez bien m'accorder une réponse.
J'ai reçu fin février une lettre d'un huissier de Calais pour le compte de CREDINVEST qui aurait racheté une créance CREDIT UNIVERSEL qui daterait du 16/11/1993. Je n'ai pas donné suite à ce courrier (montant principal réclamé 8395 € + intérêts de retard 14317 € !!!!). Bien entendu je n'ai ni dossier ni aucun souvenir d'une dette quelconque pour cet organisme.
Hier j'ai été informé par ma banque qu'une saisie attribution de 780 € a été faite par un huissier de ma région pour une dette de 1993. Mais il a été incapable de me dire quel était l'organisme demandeur. Je suis certaine que c'est CREDINVEST. Que puis-je faire ?? et d'autre part je vopis que vous parlez de délai de forclusion pour crédit conso de 2 ans alors que d'autres personnes m'affirment que c'est 30 ans ... Pouvez-vous me rassurer SVP car je suis déjà dans une situation précaire et complètement perdue. Merci d'avance

 

 

Re: FORCLUSION 2 ANS OU 30 ANS ????

Bonjour,

Le 25 mars 2011, une saisie attribution a été faite par Crédinvest, il me réclame 27000 euros, Je n'avais reçu aucune nouvelle d'eux  sauf un courrier simple de Marcotte en
Janvier 2011 avec les références du jugement. J'ai remis mon dossier dans les mains d'un avocat , mais titre excutoire valable trente ans, (il ne fait pas parti de la nouvelle loi)
pas contre pour le nouveau créancier credinvest et non cetelem (peut être un moyen : retrait litigieux.....).

De plus les intérets et les frais ne correspond pas au montant, donc le montant ne sera pas celui-là.

Et cette société (nouveau créancier) doit prouver le rachat de la dette et son montant.

Je vous tiendrai au courant de la suite des évenements.

 

 

dette de 2000 !!!!

Bonjour
Mon mari a fait un crédit chez cetelem en 2000 pour acheter une télé et aprés avoir fait un premier versement il a changé d'adresse et n'a pas continuer a rembourser ce crédit et avec les années ca lui été sorti de l'esprit et le 22mars la société credirec m'appelle en me disant que mon mari leur doit la somme de 814.42€ que je dois rembourser en 1 fois et vu ma désapprobation ca devient en 2 fois et pour finir en 3 fois mais étant donné que nous venons d'avoir une petite fille cette somme est énorme pour nous et nous ne l'avons pas car les fins de mois sont difficiles donc je me suis renseignée sur internet et là quel bonheur de voir que je n'étais pas la seule dans ce cas et qu'en fait ce sont des arnaqueurs qui ne peuvent rien faire!! Je leur ai donc envoyé une lettre recommandée avec avis de réception je n'ai toujours pas recu l'avis de réception mais ce matin ils se sont permis de ma rappeler et moi j'ai eu le plaisir de les envoyer promener et de raccrocher elle a retenté d'appeler 2 fois de suite mais a chaque fois j'ai décroché et raccroché a son nez j'espére qu'elle va maintenant me fiche la paix sinon je porte plainte pour harcélement téléphonique en tous cas merci pour tous les conseils car sans vous j'aurais payé et me serais retrouvé dans une impasse financiére

 

 

question sur créance crédirec

bonjour !!

je viens de lire vos divers témoignages/réponses, et je voulais faire part de mon experience et aussi poser une question. 

Alors voila, mon mari avant que nous soyons en couple, avait acheter un véhicule avec un crédit via cetelem.... 
il y'a eu un incident de paiement, et il n'a jamais ni entendu parler de relance cetelem, ni autre. 

Le souci c'est qu'enceinte de notre premier enfant, la société CREDIREC nous ont 'trouvés' et ont donc tenter une première approche. Que nous avons laisser sans réponse. Pendant 2 ans aucune nouvelle en meme temps normal puisque nous avions déménagé (et tjr été joignable puisque dans l'annuaire). 

Puis un beau jour, (il y'a de ca presque deux ans maintenant) CREDIREC reprend contact, avec une interlocutrice pas toujours charmante, limite insultante (je comprend que des gens fragiles puissent être affectée par ce genre de personne) elle fait son job vous allez me dire. 

Et réfusé de payé ? non puisque mon mari m'a tout raconté, qu'en effet il avait 'ca' dormir sans savoir qu'un jour on lui balancerait cette dette à la figure. 

Nous sommes donc redevable de plus de 18500 euros. Pour un véhicule que nous n'avons plus (reprise) on assume tant bien que mal au vu de notre situation (moi en congé parental - J AI décidé selon l'interlocutrice de ne pas travailler- oui mais avec 3 enfants ?? bref, mon mari à l'époque était en recherche d'emploi) malgré tout nous convenons d'un échéancier de 150 euros/ mois paiement par chèque. 

puis, comme l'insistance de l'interlocutrice se faisait plus sentir, on a convenu d'un nouveau montant à compter de juin 2011 donc 200 euros. 

La dame m'a gentiement prévenue que si nous arrivions à réglé l'intégralité de la créance en 1 fois, qu'il ferait peut etre un effort allant jusqu'a 10% de la somme totale....

le souci c'est que cela nous fait une grosse mensualité à l'heure d'aujourd'hui....

Bon, on est conscient que nous avons fait une bétise, on assume, on paye. Mais aujourd'hui que nous voudrions enfin penser à un autre avenir, lorsque je vais pour me renseigner pour un prêt immobilier, on me répond qu'avec cette 'dette' au dessus de nos têtes, jamais personne ne nous prêtera !!

ma question est donc : peut on demander un rachat de crédit pour solder cette dette ?? 
vu que c'est un recouvrement, cela ne risque pas d'effrayer aussi une société de rachat de crédit puisque des banques prêteuses ne veulent pas en entendre parler ??
il faut un minimum de 20000 euros, mais cette dette ainsi que deux petits crédit souscrit depuis nous arrivons facilement à ce montant. 

voila, je vous remercie de m'avoir lu et bonne continuation à tous !!

 

 

Réponse à Laurence

    S'il n'y a jamais eu de jugement ou d'injonction de payer, la dette est frappée de forclusion et CREDIREC ne peut pas vous attaquer en justice pour vous faire payer. Vous devez donc commencer par exiger par lettre recommandée avec AR la copie du jugement ou de l'injonction de payer. Et si CREDIREC est incapable de vous la fournir, arrêtez de payer si vous avez commencé, ne payez pas si vous n'avez pas commencé !
    Cordialement,
                                     le Président
                                       J. MOPIN

 

 

La moralité de ces 122 échanges

 En parcourant le site, je suis effayé par les commentaires liés à cet article de CREDIREC... 121 commentaires à ce jour, impressionnant comparativement aux autres articles...
CREDIREC est à coup sûr le "méchant" dans ce film...
Deux leçons à retenir : 
Ne pas céder aux menaces de cette société
Arrêter de faire des crédits à tour de bras

Ah ces consommateurs insouciants!!!!



 

 

Re: La moralité de ces 122 échanges

    Jacques,
    Vos conseils sont judicieux. On peut espérer que la nouvelle loi sur le crédit qui impose de nouvelles contraintes au prêteur comme à l'emprunteur permettra de limiter un peu les dégâts. 
    Mais cela n'excuse en rien les sociétés de recouvrement ou de crédit qui réclament des créances en sachant qu'elles sont frappées de forclusion ou de prescription.
                                 Le Président
                                    J. MOPIN

 

 

CREDIREC M AIDE

Il y a deux ans credirec me contacte pour un crédit souscrit en 1990 que j'ai arrété de régler 2ans + tard suite a des soucis avec mon emploi. Au début j'ai été méfiante et ne voulait pas traiter avec eux, or la personne que j'ai eu en ligne m'a expliqué la situation sans menaces mais en me mettant face à mes responsabilités, elle a compris ce qu'il c'était passé et m'a proposé un échéancier selon ma situation.

Aujourd'hui mon dossier est soldé, tout s'est bien passé et me voila tranquille apres avoir meme créer des liens de sympathie avec mon correspondant Credirec.

Stoppe maintenant aux c....... comme quoi ils menacent et ainsi de suite, c'est juste que ca ne fait pas plaisir qu'on vous réclame de l'argent apres tant d'années et il faut prendre ses responsabilités point c"est tout !!

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

    Madame,
     Avant de vous répondre, j'ai dû censurer quelque peu vos propos (surlignés en rouge) car recevoir des injures n'est pas non plus agréable ! A part cela, notre association est ravie d'avoir une merveilleux témoignage en faveur de CREDIREC. Je me permets de vous rappeler que cette société m'a intenté un procès en diffamation et que les juges du tribunal de Senlis ont jugé que j'avais apporté la PREUVE des termes estimés diffamatoires par CREDIREC et qui contredisaient sérieusement votre témoignage actuel !
    Mais pour étoffer notre dossier, nous ne demandons pas mieux que de recevoir les documents écrits qui établissent le comportement exemplaire de CREDIREC envers vous. Information du débiteur sur les délais de prescription et de forclusion, calcul à minima des intérêts, proposition avantageuse de solde...tous ces éléments nous intéresseront évidemment au plus haut point.

    Notre adresse postale : UFC QUE CHOISIR SENLIS    BP 80059    60303 SENLIS CEDEX

    Dans l'attente de vous lire, recevez, Madame, nos cordiales salutations

                                                     Le Président
                                                         J. MOPIN

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

 Bonjour, 

Je travaille actuellement dans la finance et j'ai travaillé dans une société de recouvrements il y à 2 ans.
Forclusion, prescription?? Et l'obligation naturelle et morale de rembourser ses dettes???
Il est facile d'arrêter de payer ses crédits, de déménager et de changer de vie.
Evidémment, quand le passé ressurgi il n'est jamais facile de l'accepter mais je pense qu'il faut arrêter de mettre la faute sur les sociétes de recouvrement. Elles n'existeraient pas si les clients payaient leur crédit.
Je n'ai rien contre votre association mais vous vous permettez de donner des conseils à des mauvais payeurs sans connaître l'historique des dossiers. Je trouve cela dommage. Vous devriez faire un stage dans une sociéte de recouvrement et vous changerez certainement votre vision des choses.
Cordialement

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

    Ai-je le droit d'être surpris de voir arriver coup sur coup 2 messages de défense des sociétés de recouvrement dont CREDIREC fait partie, avec des arguments comme l'obligation naturelle (et éternelle ?) de rembourser ses crédits. Ce type d'argument a curieusement été développé devant le tribunal correctionnel de Senlis par CREDIREC  pour justifier ses méthodes de recouvrement. Le tribunal de Senlis n'a pas été sensible à l'argument !!!
    Où avez-vous lu que nous encouragions les consommateurs à ne pas payer leurs dettes ? Ce site-blog contient des réponses encourageant au contraire des consommateurs à payer des dettes qui sont exigibles.Nous voulons que les professionnels, qu'ils soient prêteurs ou sociétés de recouvrement, respectent la loi. Ce n'est tout de même pas la même chose. Qu'un financeur juge bon de ne pas poursuivre un débiteur pendant 2 ans, cela est de sa responsabilité, mais il sait qu'alors il sera forclos. Qu'une société de recouvrement rachète des fichiers de dettes vieilles de plusieurs années, cela est aussi de sa responsabilité, mais elle sait qu'il y a forclusion certainement et prescription probablement. Exiger ensuite le paiement d'une dette dont on sait qu'on ne pourra jamais la présenter au juge peut vous sembler naturel, pas à nous ! Et nous estimons que notre rôle est de donner au consommateur les informations que lui cachent les professionnels. Je n'oblige pas xxxxxx  à partager cette philosophie, je ne l'encourage pas à faire un stage dans une association de consommateurs pour modifier sa vision des choses, mais je peux lui proposer de prendre connaissance des conclusions de notre avocat quant aux méthodes de CREDIREC...A condition qu'il (elle) sorte de l'anonymat !.

                                                                                              Le Président
                                                                                                 J. MOPIN

   

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

bonjour,

J'ai besoin de vos lumières .... que dois-je faire ?

Je suis mariée depuis 14 ans, mon mari avait souscrit un crédit pour l'achat d'une voiture avec son ex compagne, ils se dont séparé et les dernières échéances non payées.

En effet mon mari n'était pas solvable et son ex femme non plus.

Nous avons reçu il y a quelques mois des courriers émanant de la ste CREDINVEST, qui nous réclamait la somme de 8560 €, je les ais tous retourner avec la mention NPAI.

hors ils viennent de saisir cette somme sur notre compte, celui-ci a été rejeté puisque inopérant, cette dette remonte à plus de 14 ans, et nous n'avions jamais été contacté auparavant ont-ils le droit d'effectuer une saisie sur salaire ? Puis-je modifier notre compte joint en un compte en mon nom uniquement ? et est-ce utile ? car mon mari et moi même  n'avons jamais souscrit cet emprunt et que le compte est à mon nom également.

Légalement ont-ils le droit d'effectuer une saisie sur notre compte bancaire ?
Nous n'avons jamais reçu de courrier d'un quelconque jugement pour nous réclamer cette dette.
Que devons-nous faire ? peuvent-ils faire des saisies partielles de la dette?
 et dans ce cas dois-je fermer mon compte bancaire.
merci pour vos réponses.

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

    A moins d'une faute de votre banque la saisie ne peut avoir lieu qu'avec ce qu'on appelle un titre exécutoire, jugement ou injonction de payer. Commencez par demander à votre banque si la demande de saisie était accompagnée d'un titre exécutoire. Si oui, exigez la copie de ce titre. Sinon, le banquier a commis une faute en acceptant cette saisie. Notre site-blog vous donne toutes les armes pour vous défendre, utilisez-les !
   S'il y a bien un jugement, il est certainement encore valable (voir aussi nos infos sur ce site-blog) et vous devrez négocier le remboursement de la dette.
 
                                            Le Président
                                               J. MOPIN

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

Merci pour votre réponse, mais notre banque dit ne pas avoir le droit de nous fournir la copie du titre, dois-je la demander  lhuissier, est-il dans l'obligation  de nous le fournir ?

Merci

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

    La réponse de votre banque est surprenante car un jugement n'est jamais secret ! Il serait intéressant d'obtenir de votre banque le texte légal sur lequel elle s'appuie pour vous refuser cette information ! Mais vous pouvez la demander à l'huissier.
    Cordialement,
                                            le Président
                                               J. MOPIN

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

Merci pour tous vos bons conseils. Bonne continuation !!!

 

 

Re: CREDIREC M AIDE

Article lu 11558 fois - 133 échanges... Alors là je dis respect... On a  jamais vu une telle activité sur le blog... 
MErci qui ???Oserais je dire : Merci Crédirec ???? 

 

 

à mon tour

suite à l'hospitalisation de mon père, je suis tombée sur un papier d'huissier de justice de Lyon (mon père habite dans le nord) ou la société credirec finance à chargé un recouvrement de créance credipar d'un montant de 18481,27
j'appelle donc cette société qui me déclare que c'est une dette de 1977!!!!! pour l'achat d'une voiture et me dit qu'il n'y a plus de prescription des 30 ans et que de toute façon, ils ne peuvent plus rien faire car c'est parti pour saisie etc.... mon père est au rsa et de plus est incapable de se souvenir de cette dette car il a des soucis de mémoire depuis son hospitalisation
ai-je un recours car bien sur je n'ai aucun papier de cette dette datant d'il y a 34 ans
une assistante sociale m'a conseillé de faire un dossier de surrendettement
y-a-t-il une autre solution?
merci

 

 

Re: à mon tour

    NE VOUS LAISSEZ PAS INTIMIDER ! La dette est prescrite de toutes façons si la date donnée est bien la bonne. Ne faites pas de dossier de surendettement (puisqu'il n'y a pas à payer) et refusez tout paiement.
   Et si vous ne vous sentez pas de taille, envoyez nous copie des lettres de demandes de CREDIREC ou d'huissier, nous nous ferons un plaisir de vous rendre service en leur répondant. Mais vous avez toutes les armes pour vous défendre sur notre site-blog (rubrique BON A SAVOIR, article titré "Recouvrement de créances").
   Cordialement,
                                     le Président
                                        J. MOPIN

 

 

Re: à mon tour

merci de votre réponse
je n'ai pas retrouvé de papier de credirec, juste le papier d'huissier de justice qui réclame le paiment integral
de plus je dois gerer sans l'aide de mon père, il a depuis 3 semaines le syndrome de gayet vernicke, on ne sait pas si sa mémoire va revenir et quand je lui en parle, il ne se souvient de rien
apparement mon pere leur a téléphoné en juin et il y a eu un accord verbal qu'il rembourserait 50 euros par mois mais comme il ne l'a pas fait, c'est parti, selon leurs dires, en saisie
comment faire pour vous envoyer la lettre ( en plus j'ai écrit dessus...)
merci

 

 

Re: à mon tour

   Vous avez notre adresse postale sur notre site ! Envoyez nous copie de ce document à
            UFC QUE CHOISIR SENLIS BP 80059  60303 SENLIS CEDEX
  
Cordialement,
                                   le Président
                                     J. MOPIN

 

 

Besoin de votre aide

Bonjour je vous contacte suite à vos infos sur la société credirec. Voilà je suis maman de 4 enfants et suis moi même harcelé par eux j'ai fait comme conseille dans un premier temps : demander un courrier en ar avec titre exécutoire reçu en lettre simple une lettre vent de chez eux. Je leur ai dit que ce n'était pas cela que je voulais et ce jour je reçois toujours en lettre simple une copie d'un injonction de payer requête à monsieur le président et j'en ai jamais eu mot cela date de 2009 ce jugement ! Que dois je faire ???? Merci de votre aide.

 

 

Re: CREDIREC Besoin de votre aide

    Tout dépend du document qui vous a été envoyé. S'il s'agit d'une injonction de payer qui se présente comme un jugement, la dette sera exigible. S'il s'agit de la copie d'une demande au juge pour obtenir une injonction de payer, cela n'a aucune valeur contraignante. Soyez aimable de nous faire parvenir copie de tous les documents en votre possession pour une étude précise. Rappel de notre adresse postale : UFC QUE CHOISIR SENLIS BP 80059 60303 SENLIS CEDEX;
      Cordialement,
                                   le Président
                                      J. MOPIN

 

 

une de plus

 Je me permets de vous écrire car comme bien des personnes ici, j'ai été contacté par téléphone et par courrier en 2009 par la socièté bien connu de nous tous qui me réclamait la somme de 700 et quelques euros, j'avais à l'époque fait le tour du forum et avait pris une lettre type que je leur avait envoyé en A/R en Juin 2009 (j'ai gardé l'accusé de réception) en demandant toutes les pièces concernant mon dossier. Pendant plus de 2 ans je n'ai plus eu de nouvelles... Il y a quelques semaines j'ai reçu un courrier d'huissier qui me demandait de payer la somme de 900 et quelques euros. J'ai donc refait un courrier en AR à crédirec et copie simple à l'huissier.
L'huissier m'a envoyè plusieurs documents. Le premier concernant une demande de financement pour la réparation de mon véhicule le 30/09/97 (honnêtement je ne me rappelai pas que j'avais fait un crédit pour ça...) prix comptant 2020 francs, versement comptant 520 francs, montant du crédit 1500 francs (soit env 228 euros) nombre de mensualités : 3, mensualités avec assurance donc 500 francs/mois
Deuxième document titre executoire montant 4792,70 (730 euros) francs qui date du 3/02/2000, c'est très rentable
Troisième document encore un titre executoire mais en date du 10 Avril 2000

Je n'ai jamais rien reçu concernant cette dette jusqu'en 2009 et encore moins en AR

Par contre je ne sais pas du tout ce que je leur dois réellement ? Je veux bien payer ce que je leur dois mais pas plus... Et je ne peux pas le faire en une seule fois
faute de moyen....

Dans l'attente d'un conseil, je vous souhaite une belle journée en ce froid hivernal
Cordialement,

gilda

 

 

Re: une de plus

       S'il y a un titre exécutoire (jugement, injonction de payer...) valide, il ne vous reste qu'à négocier le remboursement avec l'huissier ou CREDIREC. Quant à la somme exacte qui est due, le jugement donne en principe le mode de calcul en précisant le taux d'intérêt applicable et la date de départ. Attention, une grosse somme portant intérêt pendant des années aboutit à une somme énorme !
    Quant à votre proposition de remboursement, n'acceptez jamais l'envoi de plusieurs chèques d'avance, c'est une infraction à la loi sur le crédit ! Proposez soit un prélèvement mensuel soit un paiement par TIP.
    Cordialement,
                                  le Président
                                     J. MOPIN

 

 

Re: une de plus

 Bonjour Monsieur,
Merci d'avoir pris le temps de me répondre... 
J'ai encore une question, la dette pendant les deux ans ou j'ai "attendu" les papiers concernant mon dossier bien sur a augmenté, est ce que je suis redevable aussi de cette période là, étant donné que c'est eux qui ont mis tout ce temps pour me fournir les papiers ?
Merci d'avance

Gilda

 

 

Re: une de plus

     La difficulté va être d'apporter la PREUVE que le retard est bien de leur faute. Si cela est possible (documents écrits attestant votre demande et date de leur réponse, par exemple), vous pouvez négocier la non comptabilisation de cette période.
    Mais si la négociation vous paraît trop difficile, n'hésitez pas à prendre un avocat car si les sommes en jeu sont importantes, ses honoraires valent sans doute le coup !
                                                                              J. MOPIN

 

 

Re: une de plus

 Bonjour, 
J'ai gardé les accusés de réception et les photocopies de mes courriers... De leur part je ne reçois que des courriers simples sans AR...Pour la somme ça fait 200 euros en +, je pense pas que ça vaille la peine de prendre un avocat... 
En tout cas merci d'avoir encore pris le temps de me répondre
Je vous souhaite une bonne journée

 

 

credirec

Bonjour à tous , 

Aujourd'hui 04/11 , j'ai vu une émission très interressante sur les crédits et je voulais vous apporter mon témoignage . J'ai été contacté par credirec il y a 18 mois pour une dette à la consommation dont j'ignore l'existence et qui daterait d'après eux de 1997 . Je suis tombée des nues car je n'ai vraiment aucun souvenir . Au début , je voulais vraiment cooperer avec eux et je leur ai demandé des documents prouvant cette dette afin de la regler si c'était dû .J'ai été intriguée , j'ai fait des recherches dans mes papiers archivés et aucune trace de cette dette . Comme credirec m'appelait 2 à 3 fois par jour et jusqu'à 20 h 30 , j'ai commencé à faire des recherches sur cet organisme , car je trouvais culotté de leur part de me demander de leur porter la preuve de ma dette et non eux-mêmes qui étaient quémandeurs . J'ai appelé la maison de crédit dont , j'ai réussi quand même à avoir le nom par eux et là , cette maison de crédit m'as expliqué qu'ils n'avaient pas de créance à mon nom et comme j'insistais , ils ont finis par me dire que credirec était un organisme qui rachetaient de vieilles créances à charge risqué pour eux de recuperer cette dette et qu'en maison de crédit aux bout de 2 ans , ils effacent la dette .  Ayant fait un peu de droit , j'ai recherché des articles de lois et je leur ai fait un courrier en leur demandant de cesser de m'appeler 7 à 10 fois dans la journée car je ne leur répondrais plus , jusqu'à ce qu'ils me portent des preuves . Ils sont passés par toutes les intimidations ,possibles et inimaginableset ils m'ont même envoyé de vulgaires photocopies de lettres d'huissiers que j'ai bien gardés , mais auquel je n'ai absolument pas répondu . Il est vrai qu'à ce jour , je ne reçois plus d'appels , mais tous les trimestres j'ai ces fameux courriers . Sachez , qu'ils ne peuvent faire intervenir d'huissiers que sur décision du tribunal , alors ne pas les écouter , ils vont d'ailleurs passer au tribunal au mois de Mars 2013 pour leurs agissements , accusés d'extorsion de fonds , mais auquel nous nous devons d'accorder le bénéfice du doute . Moi , ceux que je condamne , ce sont les opérateurs de mobiles qui leurs donnent notre numéro , car moi je venais d'avoir ce numéro de mobil il y avait deux mois et étant chez telecom , eux ne leur ont jamais donné mon numéro de fixe . 
J'espère que je vous ai donné quelques indications qui vous aideront , mais surtout , surtout ne vous laissez pas intimider par eux . Cette émission , est à revoir sur D8 en replay .

Cordialement .

 

 

Re: credirec

   Merci de vos commentaires vécus ! Puis-je vous demander où vous avez eu l'info d'un procès en extorsion de fonds de CREDIREC ? Et si vous pouviez nous donner la date et le tribunal, nous serions ravis !
    Cordialement,
           Le Président
             J. MOPIN

 

 

Re: credirec

Bonjour,

Je me permet de vous raconter mon histoire avec credirec.

Il y a maintenant 2 ans nous avons été harcelé par credirec pour un soit disant crédit fait par mon ami le 12.11.1990. Ils nous ont hacelé par téléphone de 07h du matin à 20h30 du soir sans nous apporter aucune preuve de ce fameux crédit.
1 an après, ils ont recommencé avec une autre personne, nous leur avons répondu par courrier en recommandé en leur demandant des preuves de ce fameux crédit. Puis plus aucune nouvelle.

Maintenant nous sommes harcelés par téléphone encore et par courrier par une société d'huissiers (qui n'ont pas bonne réputation sur le net) et qui appliquent les mêmes méthodes que credirec : SELARL LEX JURIS à l'Etang de Berre pour ce même crédit. Au bout de 2 mois d'harcélement, ils nous ont enfin envoyé des photocopies concernant ce prét. Nous avons donc un double du prét à la date citée ci dessus, et un titre exécutoire daté du 19.06.1992. Le contrat de prét est bien au nom de mon ami mais la signature n'est pas la bonne.

Je vous demande quels recourts nous avons, si un délais de forclusion existe pour ce genre d'affaire, si nous devons prendre un avocat. Dans tous les cas, ce n'est pas mon ami qui a rempli ce crédit à la consommation (cofidis, pour un montant de 4000 francs) et ces personnes continuent de nous harceler et nous répondent comme des moins que rien avec insultes...

Je vous remercie pour votre réponse et attend avec impatience, étant à bout pour cette affaire.

Merci

 

 

Re: credirec / senga

       Vous utilisez la lettre recommandée avec AR pour leur signifier que vous niez votre signature de ce contrat et qu'il s'agit probablement d'une homonymie (personne du même nom que votre ami). N'ayez pas peur de leur dire que vous êtes prêt à comparaître devant un juge qui, lui, exigera la PREUVE de l'identité du signataire.
      Cordialement,
               le Président
                 J. MOPIN

 

 

Re: credirec / senga

Merci pour votre réponse. Je vais leur écrire en recommandé pour leur signifier cela. La signature et l'écriture ne correspondent effectivement pas, mais les coordonées de l'époque ainsi que le métier et les autres informations correspondent. Nous pensons qu'une personne, surement de sa famille, a utilisé ses coordonées pour établir ce contrat mais aucunement mon ami. D'ailleurs il n'a jamais reçu aucun avis d'huissier ou du tribunal avant les premiers envois de Credirec et maintenant de cette boite d'huissiers. 

De toute façon, n'y a t il pas un délais de forclusion dont nous pourrions bénéficier? parce que nous n'avons pas envi de passer au tribunal ou d'engager des frais surement exorbitant pour une affaire comme celle ci, et je pense que ces boites le savent bien et jouent là dessus, préférant payer une somme moindre que des frais souvent énormes.

En tout cas merci pour votre réponse.

Pourriez vous m'indiquer si il y a un délais de forclusion, et si nous pouvons aussi jouer sur le fait qu'aucun titre éxécutoir ne nous est parvenu avant cette photocopie.

Merci encore.

 

 

Crédirec le retour!

Cette société a été dissoute en 2011 puis racheter par un gros groupe étranger, jouant dans la même cour. Depuis novembre cette boite m'envoi quelques petits courriers.
1er, telegramme me demandant de prendre contact avec eux.
2ème m'indiquant que je devrais une somme de 733 euros (cofidis) qui daterait de 1988!!!!!
3ème courrier d'un huissier, qui n'a aucune compétance dans mon département. Par souci d'une éventuelle censure, je tiendrai l'étude au secret, même si credirec utilise toujours les même officines! J'ajoute ceci l'étude d'huissier que crédirec utilise pour mon cas a été dissoute et de SCP est devenue SELARL. ( A peu près au même moment que credirec) Coïncidence?
voici donc le courrier que je leur ai transmis, et j'attend avec impatience leur réponse:

Objet : mise en demeure de cesser le harcèlement sous peine de poursuites pénales
courrier Recommandé avec Accusé de Réception

Le 13/12/2012

Madame, Monsieur,

Je vous informe que la créance dont vous faites état dans votre courrier en date du 17/11/2012, sans cependant présenter tous les éléments permettant de qualifier celle-ci de certaine, liquide, exigible ainsi que l'impose le décret 96-1112 régissant votre profession, est prescrite conformément à l'article L311-37 du code de la consommation ou L137-2 du code de la consommation.

En conséquence, je vous prie de bien vouloir cesser dès à présent toute tentative de relance, confinant à du harcèlement. Au prochain courrier ou éventuel appel téléphonique de votre part, je déposerai plainte auprès de monsieur le Procureur de la République, pour harcèlement moral, article 222-33-2 du code pénal, avec constitution de partie civile et demande de dommages et intérêts, conformément aux articles 85 à 91-1 du code de procédure pénale. Comme vous le savez certainement, une telle procédure ne pourra être classée sans suite, et aboutira sans doute à une condamnation, eu égard à la jurisprudence (tribunal de Lyon 24 novembre 2006).

Par ailleurs, si vous choisissez d'ester en justice aux fins d'obtenir un titre exécutoire, tentative dont je laisse les chances de succès à votre appréciation, j'effectuerai en cas d'échec de votre part une demande reconventionnelle en procédure abusive avec dommages et intérêts, conformément à l'article 32-1 du nouveau code de procédure civile.

Un huissier ne peut rien sans un titre exécutoire, c'est à dire un jugement.
Avec la certitude de ne plus avoir de nouvelles de votre part, je vous prie de croire, madame, monsieur, en l'assurance de ma plus profonde détermination.


Piece jointe:
- courrier de la direction départementale de la protection des populations de Paris qui dit à peut près ceci:

Objet : votre différend avec la société EOS Credirec
Monsieur,
Par courrier du 21 novembre 2012, enregistré par mon service sous le numéro 19740, vous m’informez que la société EOS Credirec (74 rue de la Fédération, 75015 PARIS), vous réclame le règlement d’une dette de 733€, ce que vous contestez.
Je vous informe que la société EOS Credirec est une société qui recouvre des créances pour le compte d’autrui ou des dettes rachetées. A ce titre, il lui appartient de prouver la source de la dette dont il vous réclame le remboursement.
Je vous précise que la réglementation prévoit un délai de forclusion de 2 ans en matière de litiges concernant le crédit à la consommation, ce qui signifie que seule la demande d’un titre exécutoire (jugement, arrêt ou ordonnance d’injonction de payer) formée avant l’expiration du délai devant la juridiction compétente est recevable.




J'ai téléphoné à l'étude d'huissier en faisant le benet pour connaitre les tenants et aboutissants et aucune information! Par contre, quand je leur ai dit qu'il n'avait aucune compétence hors département, aussi sec, le nom d'un huissier dans ma région !!


Il ne faut pas se laisser faire. Nous ne sommes pas au USA ou les chasseurs de dettes sont légions.

 

 

Re: Crédirec le retour!

    Bravo pour votre pugnacité ! Je vous signale que les services de la DDPP Paris (Répression des Fraudes) ont informé l'un de nos adhérents qu'il y avait une enquête en cours. Nous nous sommes évidemment fait un devoir de déposer une plainte accompagnée de plusieurs dossiers !
             Le Président
               J. MOPIN

 

 

Re: Crédirec le retour!

Aujourd'hui samedi coup de téléphone de leur part, bien entendu je n'ai pas répondu. Pour ceux qui peuvent le faire, plusieurs possibilités:
noter le numéro: 0559989825 ( ce n' est pas le seul, je pense). Surtout s'il laisse un message, sauvegardez. L' heure, la date de l'appel si aucun message.
si possible refuser les appels masqués, le cas échéant. ( fonction dans la majorité des box aujourd'hui). Je dis ça, un jour ou l'autre cette société fera ses appels en numéros masqués.

 

 

Question

 Bonjour,

Je suis passé en jugement pour un crédit à la consommation S... qui me harcelait de règler ma dette en une seule fois,
suite à mes refus, plusieurs chèques dans une même adresse antidaté...
Refus également de ma part, puis relances diverses mais toujours dans le même sens : règler en une seule fois
et donc toujours la même réponse (par téléphone) que je préférais en plusieurs fois...
Je vous passe le passage de l'huissier menaçant (4 types plutôt baraqués), tout cela pour qu'il est la même réponse.
Lors du jugement : 
La partie adverse : la date du litige
Le juge : est-ce que ce crédit à été frappé de forclusion ?
La partie adverse : non pas du tout.
Et le juge me demandant : reconnaissez-vous ce crédit ?
Moi : (de bonne foi) oui mais je voudrais la régler en plusieurs fois.
Le juge : je rendrais le jugement le...(à la fin du mois de janvier)

Et n'ayant pas pris d'avocat (pour 1000€) c'est-à-dire à la hauteur de ma dette, je rentre chez moi et je regarde sur le net : frappé de forclusion. D'où mes questions : Pourquoi le juge n'a pas frappé le crédit de délai de forclusion ? As-t-il quand même le droit de m'obliger à règler cette dette ? Et ce malgré qu'il s'avait pour la forclusion ? Voyant que je n'avait pas d'avocat, pourquoi n'ai-je pas été informée de cela par le juge ? Je n'ai pas de licence de droit mais payer un avocat 1000€ pour une dette inférieure, c'est trop pour mon budget. Puis-je engager un recourt ? Faire appel ? Et quel est le délai pour le faire ? A moins que je n'ai plus le choix que de règler cette dette en plusieurs fois ?

Merci de vos conseils par avance.
Anonyme

 

 

Re: Question

    Vérifiez vite la date de votre incident de paiement pour calculer s'il y a forclusion de 2 ans (tous les professionnels n'ont que 2 ans pour agir contre un consommateur) et envoyez une lettre recommandée avec AR au juge de proximité pour réclamer la forclusion. Evidemment, vous devez accompagner votre demande de la copie de tout document qui PROUVE ce que vous avancez. Mais je ne comprends pas comment votre créancier a pu affirmer qu'il n'y avait pas forclusion car il a dû remettre au juge des documents prouvant son droit à recouvrement.  Après le jugement, même s'il est rendu sans conformité aux règles de droit, vous ne pourrez pas faire appel mais seulement aller en Cassation, ce qui signifie pas loin de 2 ans de délai et un avocat agréé spécialisé qui coûte cher !!!
    Cordialement,
     le Président
        J. MOPIN

 

 

Re: Question

 Bonjour,
Merci pour votre réponse extrèmement rapide.
La date de l'incident de crédit remonte à décembre 2010, donc de plus de 2 ans.

Avant que je ne passe en jugement, j'avais eu une signification de payer exécutoire 
avec commandement rendue par un tribunal d'instance datant de novembre 2011
et revêtue de la formule exécutoire en juillet 2012 par le greffier en chef de la même juridiction.

Novembre 2012 j'avais fait une opposition à l'injonction de payer(en 1seule fois).
Ensuite le greffe du tribunal d'instance m'a donné la date du jugement, début janvier 2013.
Au tribunal l'avocat de la partie adverse (S...) m'avait montré un document en me disant 
que le juge avait enlevé tous les frais de retard que l'édite société de crédit à la consommation
voulait m'incomber.
Mon créancier à répondu, au juge dès la connaissance de la date du défaut de paiement,
que "le document, (ma créance) n'avait pas été frappé de forclusion".
Vous connaissez la suite.
 
Es-t-il encore possible d'agir ? Ou bien c'est la date du titre exécutoire qui sera pris en référence ?
J'ai toujours la possibilité d'agir et envoyer un courrier LRAR au juge de proximité ?

Merci par avance

Anonym_21

 

 

Re: Question

 J'ai fais une erreur de frappe :
Lorsque j'ai mis mon créancier, veuillez le remplacer par : l'avocat de la partie adverse.

Merci

 

 

Re: Question

    S'il y a eu un jugement avec formule exécutoire, vous n'avez pas le choix, il faut obéir à l'ordre du juge et le juge de proxmité ne peut rien pour modifier la décision initiale.
    Cordialement,
       J. MOPIN

 

 

CREDIREC

Bonjour.

Alors voila, je ne sort pas vraiment de l'ordinaire par rapports aux nombreux commentaires que j'ai pus lire sur ce site.
J'ai recu un coup de telephone de CREDIREC.
La chose la plus incroyable c'est que je n'habite pas en France mais au vietnam et que je ne sais pas trop quoi faire.
Aujourd'hui a 18H30 heure local, coup de telephone masque forcement avec une injonction massive et agressive a rembourser un credit qui remonte a plus de 10ans!!!! J'explique a cette bonne femme XXXXX qu'apres 5 ans d'interdiction bancaire en France, la Banque de France m'as confirme que je n'avais plus d'impayes ou que ce soit. Bon ben voila j'etais content de me dire que j'avais enfin reussi a rembourser mes dettes.
Je peux reouvrir un compte en France et je n'utilise absolument plus aucun credit pour quoi que ce soit.
Aujourd'hui donc le 26 Janvier 2013, je recois ce coup de fil, ou la personne insiste pour que je paie plus de 3500euros d'un credit qui date de 2002... 
Je lui explique que je n'en sais rien et agreablement cette personne m'invite a la rappeller mardi prochain (29 Janvier 2013) pour convenir d'un remboursement, sinon j'aurais plein de probleme!!! Ben mince alors. Elle me demande mon adresse email pour m'envoyer mon dossier!
10Mn plus tard le dossier en question arrive avec RIEN a l'interieur m'indiquant qui je dois payer, pourquoi, depusi quand, les details etc...
Je me dits que je ve vais regarder sur le net, c'est quoi cette societe et je tombe sur votre site, qui m'as rassurer, remis en confiance et surtout du sourire....
Je ne me sent vraiment plus seul maintenant, et je tenais a vous dire UN GRAND MERCI.
20mn apres de lecture dans votre site, je decide de telephoner a cette societe en leurs demander si je pouvais avoir le titre executoire et je leutr explique aussi le décret 96-1112 du 18 Décembre 1996 portant réglementation de l'activité des personnes procédant au recouvrement amiable des créances pour le compte d'autrui.
Mon dieu!!! Qu'est-je donc fait la?? La personne devient furibond au telephone en m'expliquant que ce n'est pas a eux de me fournir ce papiers, que je dois prendre un avocat et que ca vas etre pire pour moi si je ne paie pas!!!
Sachant que je suis au vietnam, et que j'ai un compte en france avec a peine 500euros dedans, que peuvent t'ils me faire? La bonne femme me dit qu'ils peuvent avoir a des recours de "police" international... Mais ca fait 10 ANS!!!!!
Dois-je craindre quelquechose? Ont t'il le droit de me "menacer"?

En tout cas un GRAND MERCI pour votre site je suis certain que vous avez du aider plein de gens dans cette meme situation et aux noms de tous je pense que je peux vous dire encore MERCI.

 

 

Re: CREDIREC à Olivier

    On nous a rapporté des dizaines de fois ce genre de réactions des braves gens de CREDIREC ! Non, vous ne craignez rien et à la limite, juste pour vous faire plaisir, proposez à votre charmante interlocutrice d'utiliser une procédure internationale pour vous faire condamner. Pour pouvoir saisir vos quelques euros sur votre compte français, il faudrait que CREDIREC possède un titre exécutoire à faire exécuter. En dehors de ce cas, aucun risque. Quant à la procédure internationale, laissez les rêver !
      Bien cordialement,
        le Président
          J. MOPIN

 

 

Re: CREDIREC à Olivier

Merci pour votre reponse. 
Alors les suite de cette affaire. J'ai recu un appel dernierement avec un indicatif +44 (le numero n'etait pas masque!!) et bien sur un gars d'une politesse incroyable m'invite a prendre en reflexion mon devoir moral de rembourser mon soi-disant credit. 
Je lui ai demande si je pouvais avoir tous les papiers que je suis en droit d'avoir ( titre executoire etc etc etc). Il me reponds qu'il ne peut pas me fournir ces papiers. 
Dela il commence lourdement a insister sur le fait que je dois rembourser immediatement.
Je lui dits des lors que je suis entrain de voir avec l'UFC comment cela marche et que j'avais besoin de renseignement. mon dieu...... Qu'est-je donc dit la!! Mon interlocuteur part en furie, devient vraiment plus menacant et m'annonce meme que si j'habitais sur la lune, ils me retrouverait!!! 
Il m'explique que l'UFC est un site d'Ufologues et que la veracite des temoignages sont des plus douteuses!! Bref... Il etait tres eneverve le Monsieur... Il m'annonce qu'ils peuvent m'envoyer un recours international et que je devrais payer encore plus cher, vu les frais que cela incombe. Cela est t'il vrai?
Bref, je mets un terme a la discussion, en lui souhaitant une bonne journee, de bon sports d'hiver et basta.

Aujourd'hui c'est Re-Credirec qui me rapelle encore au Vietnam, me renvoie un mail avec une DERNIERE RELANCE AMIABLE et sur le faits que je dois payer ABSOLUMENT ET RAPIDEMENT... 
Cela commence a devenir tres "chiant" d'avoir ces relances... 
Ils sont vraiment agressif et ils ont une maniere de tourner la discussion, qui pour des gens en difficultes ou malheureusement pas assez fort, ils tombent aisement dans le panneau. 
Mais peuvent t'ils reellement avoir un recours internationnal, en sachant tres bien que je n'ai aucun souvenir de ce credit et franchement cela fait plus de 10 ans, ils ont aucun papiers legales, titre executoire ou autre? Et les emails que je recois ne sont vraiment pas "pro"....!
Bref je vous demande une derniere petite lumiere sur mon cas.

Merci encore et bon courage aussi pour tous les autres personnes qui ont ce probleme. Restez fort.

Olivier

 

 

Re: CREDIREC à Olivier

Bonjour Olivier,

Ils sont en train de vous user...ne partez pas en panique ! La prochaine fois qu'ils vous appellent, dites-leurs des banalités et raccrochez. Le seul problème est qu'ils vous lisent comme moi je peux le faire et voient que vous êtes en train de craquer. Reprenez-vous et faites silence radio.

Bonne continuation.

Un Ufologue avéré

 

 

Re: CREDIREC à Olivier

    Je renouvelle le conseil donné par Anonyme : restez cool ! Non, ils n'engageront pas un recours international car cela leur coûterait beaucoup trop cher et il faut toujours penser que pour saisir un juge, il faut avoir des PREUVES que la dette existe et qu'elle peut être soumise à un tribunal. Or ce n'est pas le cas !
   Retrouvez le sommeil, ces braves gens ne méritent pas l'importance qu'on leur attache !
   Cordialement,
      le Président
        J. MOPIN

 

 

CREDIREC / CREDINVEST

Bonsoir , je me permets de vous faire ce mail pour vous expliquer le probleme , le gros probleme que j'ai avec cette societe de recouvrement . 
J'ai recu fin novembre des appels telephoniques d'un certain huissire de Calais  Mtre M....et R...., me reclamant une soi disante dette au sujet d'un crédit de 1993 . Sur le moment je l'ecoute et enfin je lui dis que je ne sais pas ce dont il me parle . Il me reclame donc un credit dont le principal serait de 7100 e + des interets de 22000 e , soit au total :26000 e .Il me dit avoir un eventail de solutions pour regler ma dette  . Je lui demande s'il a des documents a m'envoyer de facon a ce que je prenne un avocat pour me regler cette affaire . Ca ne lui plait pas du tout . A  mon tour je le questionne et lui demande qui il est exactement et me reponds : Mr DOUAY Benjamin  huissier .  C'est marrant il n'y a pas d'huissier sur Calais a ce nom la lui dis je . Finalement il me dit etre un simple employé de cette etude et me demande d'arreter de lui poser des questions et raccroche en me disant tant pis pour vous . Je le prie de ne plus m'appeler ( appel en numéro secret bien sur pour lui ) et de s'adresser dorenavant a mon avocat . Ca ne lui plait pas !!! Mais la situation se complique . je joins ma protection juridique qui essaye de rentrer en contact avec cette personne mais impossible de l'avoir au telephone .C'est une secretaire qui repond et ma juriste lui explique et lui demande a ce qu'on lui envoie le dossier  Et la on recoit un titre excecutoire de 1996 ( photocopie) pour un pret fait en Mai 1993 , et un document d'un huissier ( photocopie)qui m'aurait signifié l'acte en personne ???? Mon dossier se compose que de ces 2 documents .  Je suis partie chez mes enfants pour les fetes de noel et jour de l'an  a 800 kms de mon domicile et la , surprise compte bancaire bloqué , livret A  etc ... tout est bloqué . A mon retour je suis allé chercher l'acte chez l'huissier non loin de mon domicile ( 40 kms quand meme aller + autant pour le retour ) . Ma protection juridique n'a qu'un seul avocat dans ma region qui m'a semblé de pas vouloir s'occuper de mon affaire ( surbooké ) . J'a essayé de me trouver un avocat de mpon propre chef et sur toute la floppée aucun ne voulait prendre mon affaire dés que je leur expliquais ce dont il s'agissait . Moral a zéro !!! finalement 2 jours avant la date butoire pour faire la contestation l'avocat de ma protection juridique a bien voulu s'occuper de mon affaire . Je viens de savoir aujourd'hui que je passe au JEX dans 15 jours . Je balise un max car je n'ai pas fait ce pret , le ciel me tombe sur la tete !!!!! Que va t il se passer , vais je devoir payer cette somme reclamée par Credirec ??? Je n'ai pas rencontrer mon avocat il m'a juste envoyer par mail la requete   qu'il a envoyé au JEX .

 

 

Re: CREDIREC / CREDINVEST

Encore moi !!! peut on avoir le detail de votre procès avec cette société ?

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

    Si vous n'avez jamais souscrit ce crédit, il n'y a qu'une explication: il y a erreur sur la personne et vous êtes victime d'une homonymie ! Votre avocat saura gérer ce problème en exigeant du "créancier" la preuve de l'état-civil du débiteur. Ce débiteur porte certainement votre nom et prénom mais n'a certainement pas la même date ni le même lieu de naissance que vous !
    Quant à avoir les détails de nos procès avec CREDIREC, cela représente des dizaines de pages ! Et l'essentiel est sur ce site-blog.
    Cordialement,
     le Président
       J. MOPIN

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

Bonsoir 
Hélas tout correspond avec mon état civil sur leurs documents  . Nous avons demandé les pieces telle que copie de ce contrat de pret , quel sorte de pret , credirec me repondait qd je lui posais la question : "SUREMENT un credit a la consommation ", la preuve de la signification de l'acte remis en main propre  par le supposé huissier de l'epoque . Rien a ce jour , aucun justificatifs . Mon avocat n'a rien recu non plus  suite a ma contestation. J'ai télephoné au tribunal qui aurait jugé cette affaire mais ce tribunal est fermé , j'ai donc appelé le tribunal ou est censé se trouver ces documents mais ce dossier a été archivé et meme detruit . J'ai meme porté plainte car j'ai été harcelé par téléphone , l'enquete est en cours par orange , ces    numéros venant du sud ouest 0516443054 plusieurs fois , 0562903688 , 0540394547 je donne ces n° si dès fois des personnes connaissent ces n°. Il y a 5 ans j"avais deja été harcelé par les memes personnes mais ceux ci avait été incapables de m'envoyer les preuves de cette demande , J'ai été mise sur robot , tous les quarts d'heure mon téléphone sonnait jour et nuit !!! Ils se sont lassés et j'ai changé mon telephone .

Qu'appelez vous prouver la "preuve de l'etat civil du debiteur" .
Est il normal que l'huissier de ma région ai pu faire bloquer mes comptes avec un titre excecutoire portant uniquement  un nom de famille que je ne porte plus depuis bien avant ce soi disant pret .
Cordialement .

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

     La preuve de l'état-civil de la personne condamnée peut être apportée par la vérification qu'a du faire le juge au moment du jugement : nom, prénom, date et lieu de naissance. Mais attention, une association comme la nôtre n'a pas le droit de s'occuper d'un litige quand une profession juridique est impliquée. C'est maintenant à votre avocat d'assurer la défense de vos intérêts.
   Cordialement,
     J. MOPIN
    

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

Bonjour 
Merci qd meme pour vos reponses , je vais faire confiance a mon avocat mais je tenais a m'associer a toutes les personnes qui se trouvent dans mon cas face a des personnes sans scrupules qui harcelent sans se soucier de la repercussion de leur action sur les gens faibles car vraiment ils mettent tellement la pression que l'on en arrive a se culpabiliser . Moi je suis tranquille moralement mais peut etre vais je payer pour un bon bout de temps cette accusation de la part de ces xxxxxxxxx !!!! 
Cordialement

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

   Tenez nous au courant de cette procédure car vous avez raison de penser qu'il peut y avoir d'autres personnes dans votre cas. Votre avocat saura exiger des preuves et non des approximations sur l'identité du débiteur condamné !
   Cordialement,
    J. MOPIN

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

Je ne manquerais pas de vous tenir au courant promis !!!! merci beaucoup . Cordialement

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

Bonsoir 
Suite de mon affaire !!!! je devais passer en audience le 19 fevrier , la veille j'ai reussi a voir mon avocat qui s'appretait a demander a negocier avec une baisse des interets  . Suite a mon desaccord , nous avons examiné mon dossier et il s'est apercu que certaines choses n'etaient pas tres claires  et donc il a demandé un report d'audience pour demande de pieces complementaires a la partie adverse , telle que la grosse du jugement absente a ce jour du dossier , pas de copie du fameux pret , les significations a personne sans aucune preuves  ,comment  des versements directs fait a une certaine epoque ont été payés et a qui puisque c'etait la societe de recouvrement qui gerait cette creance ( creance racheté en 2009 par credirec / credinvest ).... L'audience reportée au 28 Mai ...Il faut que j'attende encore pour le verdict .

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

Audience du 28 Mai reportée , la partie adverse ne s'est pas présentée , donc reportée au 15  Octobre donc dans 3 jours . Un appel téléphonique de la secretaire de mon avocat hier m'annoncant que l'audience sera encore reportée car la partie adverse leur a fait parvenir leurs conclusions seulement hier , conclusions corsée avec pleins de contradictions , et au final ils demandent des dommages et intérêts et les frais de justice à mes dépens .Mon avocat est pris de cour pour répondre donc demande mardi le report . Mes comptes toujours bloqués depuis 10 mois , ca peut durer longtemps cette histoire  . Mais je tiens bon !!!! je ne lacherais pas .


 

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC


Si vous pouviez porter cette affaire dans les médias et que ceux -ci s'en emparent, il y a de grandes chances que vous gagnez cette bataille !  Tenez-bon...

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC


Oui pourquoi pas mais comment ???!!!!

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

    Attention ! Dénoncer un agissement dans la presse peut vous faire tomber sous le coup de la diffamation, je suis bien placé pour le savoir ! Si vous optez pour la médiatisation, vous devez contacter la rédaction des médias locaux (presse écrite ou radios car la télé ne bougera pas) pour leur raconter votre histoire. Aux journalistes ensuite de décider s'ils publient ou pas. Mais notre association ne donne pas ce conseil de médiatisation au consommateur en difficulté. Cela dit, ceux qui s'expriment ici gardent leur liberté d'opinion quant aux moyens de lutte contre des procédés sujets à caution !
    J. MOPIN
Président UFC QC SENLIS

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC


Humour !!!! par rapport au conseil que l'on m'a donné sur le post précédent !!!

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

      Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, ce site est ouvert à la discussion de tous les consommateurs internautes intéressés par les questions soulevées. Chacun peut donc donner un avis ou un conseil, mais le modérateur du site a aussi le droit d'intervenir pour donner sa position de responsable de l'association ! Rien d'extraordinaire à ce qu'il y ait divergence de points de vue !
   Cordialement,
    J. MOPIN

 

 

Re: BAREILLE / CREDIREC

En clair.......foncez (jeu de mots)

 

 

Credirec

 Bonjour 
Je viens vous faire part de mon cas concernant credirec. Je recois plusieurs coup de tel de cette societe que je finis par rappeler. Je tombe sur une dame qui me dit qu ils ont ete mandates pour recuperer la somme de 4066 euros d un organisme de credit. Le nom me parle mais pas le montant. La elle me propose  de payer en plusieurs cheques de 150 euros. Je lui dit que je ne peux pas et que je ne vois vraiment pas ce montant. La elle me dit ben si vous voulez je reduit votre dette de 30% du montant des interets si vous payez en une ou 2 fois. Elle me dit essayez de trouver au moins 2500  a 2800 euros et on verra. Je raccroche en lui disant faut que je vois. Entre temps plusieurs appels mais je n etais pas encore rentree chez moi. Et la je cherche dans mes papiers et je retrouve le jugement du tribunal qui me condamnait a payer 1987 a la societe de credit plus les interets aux taux legal a la date du 04 avril 2008. Je calcule ce que ca donne et je la rappelle. Je lui dit que je ne suis pas d accord avec son montant car k ai le jugement sous les yeux. Elle essaye de m endormir en me disant que depuis y a eu des frais... et je ne lache pas l affaire. Et zlle me dit bon ok je vous diminue la dette de 50% donc envoyez moi 2000 euros. Et la je lui dit bon ok c est ce que je dois on fait l echeancier. Et la elle me dit ah non l echeancier c est sur 4066 euros mais pour 2000 euros c est en une fois ou 2. Je lui demande de m envoyer le decompte qu elle a, elle me dit que c est archive, qu elle ne peut pas. Et la au tel elle me donne le detail des sommes. Je lui dis mais ca c est les sommes avant le jugement et moi je ne vous dois que ce que le jugement. Et la elle me baratine et me dit que c est 2000 euros en une ou 2 fois et que deja elle me fait une fleur pour les 50%, je lui reponds ce n est pas une fleur puisque je ne vous doit que les 2000 euros. Et elle a commence a s enerver .. bref on a raccroche et elle me laisse jusqu a jeudi pour lui dire ce que je fais. Je ne refusz mas de payer ce que je dois mais en une fois je ne peux pas et il est hors de question que jebpaye 2000 euros de plus pour avoir droit a un echelonnnement alors que ma ddette est de 2000 euros. Que faire? 

 

 

Re: Credirec

    Vous avez fait l'objet d'un jugement et il faut l'exécuter. Mais vous pouvez constester le montant total en fonction du calcul des intérêts. Si votre désaccord persiste, nous vous conseillons de prendre un avocat pour établir la somme totale due. Mais ne vous y risquez pas seule avec des professionnels aussi aguerris que ceux des sociétés de recouvrement.
    Cordialement,
     le Président
       J. MOPIN

 

 

société crédirec

Bonjour, Nous avons reçu le12/11/2012 une lettre de la société Crédirec pour une dette de 1000 euros pour un crédit que mon conjoint aurait contracté en 1995. Après s'etre informé sur ces telles demandes,nous leur avons demandé une preuve de cette dette. Nous avons eu plusieurs demandes écrites et des appels téléphoniques mais s'en nous donner de preuves. Au dernier appel, il nous ont meme proposer qu'on leur donne 750 euros tout de suite et il nous effacerait notre dette. Chose qu'on a refusé. Le 22 février, nous avons reçu une lettre d'un huissier de justice nous demandant la somme de 1000 euros. Que doit-on faire? merci pour vos réponses.

 

 

Re: société crédirec

   Vous avez toutes les armes pour vous défendre sur ce site ! Rappelez-vous qu'un huissier qui agit à titre privé pour un particulier ou une société n'a aucun pouvoir de contrainte ! Et si vous souhaitez nous confier votre litige, ne vous gênez pas !
   Cordialement,
    le Président
      J. MOPIN

 

 

information

 Est-ce qu'on doit envoyer aussi un courrier à l'huissier?

 

 

Re: information

    Ce n'est pas obligatoire, mais vous pouvez lui faire savoir que vous contestez cette dette sur le fond et qu'en l'absence d'un titre exécutoire que CREDIREC ne vous fournit pas, vous refusez de payer le moindre centime.
    J. MOPIN

 

 

Re: information

 merci pour ces informations

 

 

Re: information

 bonjour, réception d'une nouvelle lettre d'un autre huissier de justice d'une autre région que la notre. Que doit-on faire pour que ces courriers cessent? merci

 

 

Re: information

"bonjour, réception d'une nouvelle lettre d'un autre huissier de justice d'une autre région que la notre. Que doit-on faire pour que ces courriers cessent? merci"

LE MORT !           

 

 

Réponse à Bernardo et Anonyme

   Vous avez la réponse à vs questions sur notre site ! Au choix : laissez les s'énerver si l'intimidation vous laisse froids ou écrivez leur que vous contestez le bien fondé de la demande car pas de titre exécutoire et forclusion acquise depuis longtemps. Je vous rappelle qu'un huissier qui agit en dehors de sa fonction d'auxiliaire de justice dans l'exécution d'un jugement a autant de pouvoir de contrainte que vous ou moi ! Et quand il a ce pouvoir, il doit être territorialement compétent, c'est-à-dire exercer sur le territoire du tribunal d'instance dont vous dépendez. Alors quand il est extérieur à votre région et sans titre exécutoire...il ne lui reste que l'intimidation induite par son titre qui inspire la crainte.
   Le Président
    J. MOPIN

 

 

Re: Réponse à Bernardo et Anonyme

Et si l'huissier insiste et frappe à votre porte, faites-lui une tarte aux pruneaux, ils adorent ça !

 

 

credirec

Bonjour , 

Je viens sur ce forum car voila une semaine que nous avons reçu le premier appel de la société creditrec, nous demandant la somme de 800€ !
On leur a demandé à avoir des justificatifs, bien évidemmment ils n'en n'ont pas! nous avons failli régler leurs sommes de 158€ en 5 fois ( par chèques envoyés d'un cou ) , ils ne voulaient pas de sommes inferieurs ! bref nous avons trouvé ça étrange et nous nous sommes renseigné un peu partout.
Ensuite , ils nous ont dit que mon copain avait été interdit bancaire durant 5 ans,seul probleme il n'a jamais été au courant, il n'y a jamais eu de jugement , de plus nous nous sommes renseignés auprès de sa nouvelles banque qui nous a affirmé le contraire, car si il avait été interdit bancaire en 2005/2006 ( date du crédit), il n'aurait jamais pu avoir une carte de retrait, souscrit à un autre près bancaire dans une autre banque ! 
Donc il y'a beaucoup d'erreurs de leur part ! 
On leur a envoyé un courrier leurs demandant des preuves, et ils n'en n'ont pas , ils nous ont dit  'on ne peut pas être plus clair, si vous ne voulez pas payer la procédure à l'amiable n'aura plus lieu et nous allons engager une autre procédure plus importante' ! 
Ils ont d'abord appelé mon copain sur son téléphone portable lui disant qu'ils l'avaient cherché pendant 6 ans, comment ont il fait pour trouver le numéo sachant que la ligne est à mon nom, et voilà maintenant qu'ils nous harcèlent sur notre ligne fixe jusqu'à 20h le soir ! 
On ne sait plus trop quoi faire, certe 800€ il y'a pire comme somme mais on n'a pas vraiment les moyens touchant 800€/mois pour deux ! 
Bref qu'est ce qu'on peut faire de plus?

Cordialement .

 

 

Réponse à Aude

     Si CREDIREC ne dispose d'aucun jugement contre vous et que la dette prétendue a plus de 2 ans, il ne leur reste que l'intimidation. Demandez donc par lettre recommandée avec AR l'origine de la dette : sa date, le montant et copie de tout acte concernant ce crédit.
    Si difficultés persistantes après cette démarche, reprenez contact avec nous pour une intervention directe (réservée à nos adhérents).
    Sinon, montrez-vous plus têtue qu'eux en les laissant vous harceler jusqu'à ce qu'ils en aient assez puisqu'ils ne peuvent vous contraindre sans titre exécutoire. De toutes façons, vous avez sur notre site toutes les informations pour vous défendre efficacement à la rubrique BON A SAVOIR dans l'article sur les sociétés de recouvrement.
   Cordialement,
    le Président
     J. MOPIN

 

 

plus aucune nouvelle depuis ce courrier

 Madame, Monsieur, 

Je vous informe que la créance dont vous faites état dans votre courrier en date du 17/11/2012, sans cependant présenter tous les éléments permettant de qualifier celle-ci de certaine, liquide, exigible ainsi que l'impose le décret 96-1112 régissant votre profession, est prescrite conformément à l'article L311-37 du code de la consommation ou L137-2 du code de la consommation. 

En conséquence, je vous prie de bien vouloir cesser dès à présent toute tentative de relance, confinant à du harcèlement. Au prochain courrier ou éventuel appel téléphonique de votre part, je déposerai plainte auprès de monsieur le Procureur de la République, pour harcèlement moral, article 222-33-2 du code pénal, avec constitution de partie civile et demande de dommages et intérêts, conformément aux articles 85 à 91-1 du code de procédure pénale. Comme vous le savez certainement, une telle procédure ne pourra être classée sans suite, et aboutira sans doute à une condamnation, eu égard à la jurisprudence (tribunal de Lyon 24 novembre 2006). 

Par ailleurs, si vous choisissez d'ester en justice aux fins d'obtenir un titre exécutoire, tentative dont je laisse les chances de succès à votre appréciation, j'effectuerai en cas d'échec de votre part une demande reconventionnelle en procédure abusive avec dommages et intérêts, conformément à l'article 32-1 du nouveau code de procédure civile. 

Un huissier ne peut rien sans un titre exécutoire, c'est à dire un jugement. 
Avec la certitude de ne plus avoir de nouvelles de votre part, je vous prie de croire, madame, monsieur, en l'assurance de ma plus profonde détermination.


Piece jointe: 
- courrier de la direction départementale de la protection des populations de Paris qui dit à peut près ceci:

Objet : votre différend avec la société EOS Credirec
Monsieur,
Par courrier du 21 novembre 2012, enregistré par mon service sous le numéro 19740, vous m’informez que la société EOS Credirec (74 rue de la Fédération, 75015 PARIS), vous réclame le règlement d’une dette de 733€, ce que vous contestez.
Je vous informe que la société EOS Credirec est une société qui recouvre des créances pour le compte d’autrui ou des dettes rachetées. A ce titre, il lui appartient de prouver la source de la dette dont il vous réclame le remboursement.
Je vous précise que la réglementation prévoit un délai de forclusion de 2 ans en matière de litiges concernant le crédit à la consommation, ce qui signifie que seule la demande d’un titre exécutoire (jugement, arrêt ou ordonnance d’injonction de payer) formée avant l’expiration du délai devant la juridiction compétente est recevable.

 

 

prennez les grandes lignes

 Madame, Monsieur, 

Je vous informe que la créance dont vous faites état dans votre courrier en date du xxxxxx, sans cependant présenter tous les éléments permettant de qualifier celle-ci de certaine, liquide, exigible ainsi que l'impose le décret 96-1112 régissant votre profession, est prescrite conformément à l'article L311-37 du code de la consommation ou L137-2 du code de la consommation. 

En conséquence, je vous prie de bien vouloir cesser dès à présent toute tentative de relance, confinant à du harcèlement. Au prochain courrier ou éventuel appel téléphonique de votre part, je déposerai plainte auprès de monsieur le Procureur de la République, pour harcèlement moral, article 222-33-2 du code pénal, avec constitution de partie civile et demande de dommages et intérêts, conformément aux articles 85 à 91-1 du code de procédure pénale. Comme vous le savez certainement, une telle procédure ne pourra être classée sans suite, et aboutira sans doute à une condamnation, eu égard à la jurisprudence (tribunal de Lyon 24 novembre 2006). 

Par ailleurs, si vous choisissez d'ester en justice aux fins d'obtenir un titre exécutoire, tentative dont je laisse les chances de succès à votre appréciation, j'effectuerai en cas d'échec de votre part une demande reconventionnelle en procédure abusive avec dommages et intérêts, conformément à l'article 32-1 du nouveau code de procédure civile. 

Un huissier ne peut rien sans un titre exécutoire, c'est à dire un jugement. 
Avec la certitude de ne plus avoir de nouvelles de votre part, je vous prie de croire, madame, monsieur, en l'assurance de ma plus profonde détermination.

Seulement si vous faites une plainte.
Piece jointe: 
- courrier de la direction départementale de la protection des populations de Paris qui dit à peut près ceci:

Objet : votre différend avec la société EOS Credirec
Monsieur,
Par courrier du xxxxxx, enregistré par mon service sous le numéro xxxxx, vous m’informez que la société EOS Credirec (74 rue de la Fédération, 75015 PARIS), vous réclame le règlement d’une dette de xxxxx€, ce que vous contestez.
Je vous informe que la société EOS Credirec est une société qui recouvre des créances pour le compte d’autrui ou des dettes rachetées. A ce titre, il lui appartient de prouver la source de la dette dont il vous réclame le remboursement.
Je vous précise que la réglementation prévoit un délai de forclusion de 2 ans en matière de litiges concernant le crédit à la consommation, ce qui signifie que seule la demande d’un titre exécutoire (jugement, arrêt ou ordonnance d’injonction de payer) formée avant l’expiration du délai devant la juridiction compétente est recevable.

 

 

Re: prenez les grandes lignes

    Merci de votre participation à la lutte contre certains procédés !
    Le Président
     J. MOPIN

 

 

Re: prenez les grandes lignes

Bonjour. Je vient vers vous pour vous poser une question concernant credirec
Voila 2004 pu 2005 mon marier celibataire a l epoque contracte une credit pour une voiture
En 2009 on fait un accident de voiture reformer un expert vient a la maison declare que la voiture n est plus bonne.
Aujourd hui en 2013 credieec nous contact ns met la pression avec leur 10 cheque a envoyer et tt car pour l moment elle vient
A l amiable mais qd on lui demande des pieces a fournir oui vous a la reunion sa va pas arrivee en 24 h et elle s enerve. Je ne sais plus koi faire!!!

 

 

Réponse à Jess

   Première chose : ne payez rien tant que vous n'êtes pas certain qu'on peut vous réclamer cette "dette" ! Et surtout n'envoyez pas de chèques en nombre, c'est une infraction à la loi sur le crédit.
   Envoyez nous l'histoire de votre affaire accompagnée de la copie de tous les documents qui s'y rapportent (échanges de courriers...) pour une étude approfondie, à notre adresse postale
      UFC QUE CHOISIR SENLIS  BP 80059  60303 SENLIS CEDEX
  Cordialement,
    le Président
     J. MOPIN

 

 

Re: Réponse à Jess

Peuvent t il quelque chose contre nous. Jusqu a present aucun courrier tt ce passe par contact telephonique. Il nous harcele

 

 

Re 2 : Réponse à Jess

    Je n'en sais rien puisque je ne connais rien de votre dossier ! Commencez par leur demander par lettre recommandée avec AR l'origine de votre dette : date du crédit, date du premier incident de crédit et références d'un jugement.
    Vous trouverez sur notre site-blog, à la rubrique BON A SAVOIR tous les moyens de vous défendre.
    Mais surtout ne payez rien sans une réponse précise par écrit aux questions que vous posez. Si vous souhaitez nous confier votre dossier pour une intervention directe, écrivez nous à notre adresse postale : UFC QUE CHOISIR SENLIS BP 80059  60303 SENLIS CEDEX
    Cordialement
     J. MOPIN

 

 

une dette sortie de nulle part !!

 Bonjour !

Ce matin coup de telephone de credirec demandant a mon conjoint le remboursement de 1500 euros environ en trois cheques ! En essayant d'en savoir plus la personne nous informe que c'est une banque qui a donné notre dossier (debut du contentieux 2008) enfin qu'un huissier a abandonné le dossier que la banque lui avait transmit ! Que cette somme viendrais du compte de mon conjoint qui etait a decouvert alors qu'il etait apprentit a l'epoque et n'avait pas d'autorisation de decouvert ! Nous avons essayé de joindre la banque qui nous a repondu ne pas avoir de dossier de contentieux ! Si credirec nous rappel je demandrais donc la preuve de la dette par ecrit ! 
Merci pour les conseils que vous donnez ça evite de perdre de l'argent !!

Je tiens a preciser que nous n'avons jamais reçu de courrier concernant cette dette !

 

 

Re: une dette sortie de nulle part !!

   Excellente réaction ! Tenez nous au courant des réactions de ces braves gens !
     Cordialement,
      le Président
       J. MOPIN

 

 

Re: une dette sortie de nulle part !!

Alors ces braves gens sont revenus à la charge en disant que mon conjoint devait forcement savoir d'où venait cette dette!
Soi disant maintenant un compte bancaire cloturé par la banque sur lequel il y avait un decouvert, alors que la veille c'était un chèque impayé, de plus la dette a baissé on était à 1495.33€ on est maintenant à 1221.52€ ! Enfin ils soutiennent que la banque n'a plus de trace de ce compte et de ce decouvert!
Quand j'ai demandé la preuve de la dette, ainsi qu'une copie du dossier, la dame ma répondu ne pouvoir m'envoyer qu'une lettre avec le montant de la dette uniquement ! Et oui il faut comprendre la dedans que l'archivage d'un dossier augmentrais considerablement le montant de la dette !
Nous allons attendre et voir le courrier, peut etre prendre le temps d'aller à la gendarmerie pour en savoir plus ! Sinon, on laisse courrir, la dame a bien dit que le délais était tres court 15 jours, après ils enverront le "dossier" (qui ne comporte qu'une feuille: le montant de la dette) chez les autoritées competantes (huissier, juge ....) elle me les a tous sortis !
En esperant que cela ne peut pas aller plus loin !
Merci pour votre soutient!
Cordialement.

 

 

Re: une dette sortie de nulle part !!

    Ne vous laissez pas intimider. Il faut partir du priincipe qu'un créancier qui est sûr de son droit avance toutes les preuves de la dette alléguée, exige le paiement et assigne en justice si résistance. Pour quoi ne le font-ils pas ou très peu ? Poser la question, c'est y répondre !
   Le Président
    J. MOPIN

 

 

je veux etre certaine d'etre dans les regles

Bonjour à tous et tout d'abors VIVE INTERNET ET LE PARTAGE DES CONNAISSANCES (ca aide !!!)

Ce matin 8h (reveil brutal c'est le moins que l'on puisse dire ) je recois un appel de CREDIREC qui me dit qu'il ont racheté un fichier de Cofidis et qu'il souhaite trouver avec moi une solution amiable pour une dette de 2000e
-Date de la signature du contrat de pret 1999/2000 (j'avais 18ans.....grosse erreur)
Elle me dit que j'ai arreté de payer en 2003/2004 et qu'en 2006 j'ai eu un courrier d'huissier avec decision du tribunal de payer.....document que je n'ai pas et que personne ne peut(veux) me fournir....
Mes questions :
-on t il une copie de cette decision du tribunal et si je la demande doivent ils me la fournir???(ils disent "vous l'avez recu donc on a pas a vous l'envoyer")
-la forclusion est elle valable avec les dates que je fournis plus haut?
-Si j'ai bien compris ,si ils ont raison et que j'ai eu une decision du tribunal il n'y a pas de Forclusion???

ps:comment se fait il que ces societés arrivent a acheter nos coordonnees (parce qu'en 10ans j'en ai changé des portables ) alors qu'il y a la CNIL et que si on ne donne pas notre accord ce sont des elements confidentiels .

merci

 

 

Re: je veux etre certaine d'etre dans les regles

    Il appartient à celui qui prétend à quelque chose d'apporter LA PREUVE qu'il est en droit de le faire ! C'est le Code Civil qui le dit. Sans fourniture d'une copie conforme du titre exécutoire, vous n'avez pas à répondre à leur question. De plus, s'il s'agit d'une créance rachetée à Cofidis, il faut qu'il vous signifient par huissier la cession de créance (voir nos infos récentes). Mais s'il y a un titre exécutoire, vérifiez qu'il est toujours valide (voir nos infos à ce sujet) et demandez copie de l'acte de signification. Cela vous permettra de vérifier que ce titre a bien été signifié dans les 6 mois qui ont suivi la décision du juge (passé ce délai, le titre n'est plus valable). Mais il peut avoir été signifié en Mairie, ce qui expliquerait que vous n'en ayez pas eu personnellement connaissance.
   S'il y a un titre exécutoire valide, la forclusion ne joue pas mais la prescription du titre. Or, si la décision a été rendue avant juin 2008, le délai était de 30 ans ! La aussi, vous avez toutes nos explications sur le site.
    Quant à la capacité de ces braves gens à retrouver leurs "clients", c'est leur métier  et rien ne leur interdit de travailler, comme vous ou moi, avec des agences de recherche privées.
    Cordialement,
     le Président
      J. MOPIN

 

 

Credirec 12 ans après me harcéle! Aidez-moi!

Bonjour,

Le 1 août 2013 je viens de recevoir un courrier de credirec, m'indiquant que je reste redevable d'un somme de 2438,10€.
C'est un crédit que mon ex petit ami avait contracter à Cofidis à mon nom en 2001.
Peu de temps après je me suis séparé de mon ex et je suis parti vivre à l'étranger. J'ai reçu quelques courriers à l'adresse de mes parents pourtant le crédit n'était pas domicilié à cette adresse mais ( ma carte d'identité oui). Je suis revenu vivre en France en 2010 et la comme par magie ils ont retrouver ma nouvelle adresse. Je n'ai pas répondu car j'était au RSA et n'avais pas les moyens de payer quoi que ce soit. Et au jour d'aujourd'hui ils ont réussi à m'appeler sur un mon portable allor que la ligne n'est pas à mon nom.
Ils m'appellent en appel masqué je n'y réponds pas car je ne c'est pas quoi leur répondre, je n'en dort plus la nuits, je pensais que mon ex avait payer ce crédit que je n'en ai jamais vu la couleur. Je ne sais pas si il y a eu un jugement dans les 2 ans ou autre car je n'ai aucun souvenir de ce dossier. Que dois-je faire?

 

 

Re: Credirec 12 ans après me harcéle! Aidez-moi!

Rassurez-vous ce genre de courrier est de l'intimidation. Pour qu'ils puissent agir il faut 
un jugement et que ce jugement vous ait été signifié (donc vous le sauriez).
Par sécurité envoyez leur une lettre recommandée avec AR indiquant que vous 
contestez la dette et demandez leur une copie du titre exécutoire délivré par un 
tribunal.
Tenez nous au courant de la suite, refusez toute conversation téléphonique.
Cordialement

 

 


Bonjour, dans un premier temps, ne jamais répondre à un appel masqué. Celui qui vous appelle en cachant quoique que soit n'est pas clair. Au téléphone, on vous demande si vous êtes madame X et que cet interlocuteur n'est pas sensé connaître votre adresse. - Dites-lui non et raccrochée - Ensuite évidemment si le crédit est à votre compte, c'est bien vous qui êtes redevable de la dette (On dit que l'amour rend aveugle... c'est bien le cas ici). Dites-vous également que si vous avez trouvez ce site....eux aussi ! Reste à savoir maintenant les tenants et aboutissants de cette affaire. Ils vont essayer de négocier et surtout vous faire peur. Là, je n'ai pas la réponse, mais s'ils sont capables de vous retrouver, ils doivent être capables de vous fournir des preuves ! Cordialement.

 

 

appel tres agressant et menacant d'un huissier de justice

 bonjour 
aujourd'hui j'ai recu un message sur mon telephone portable de la part d'un huissier de justice a propos d'une dette de plus de 2000euro d'un credit a la consommation cofidis en date de 2007 pour prévenir que cela passe chez l'huissier de justice et que pour stopper la procedure il fallait que j'appelle. J'ai appellé et je me suis fait limite insulter agresser et je n'ai pu en placer une il me coupait constament la parole et m'a menacée que si je ne réglait pas la totalité de ma dette sous 4 jours mon compte bancaire ainssi que mon salaire seraient  bloqués pendant 4mois en sachant que je touche par moi moin de 800euro avec un loyer à regler de plus de 300 euro mon minimum vital est de 500euros. Que dois je faire, j'ai très peur !!!!

 

 

suite de mon commentaire

 sachant aussi que je n'ai recu qu'un seul courrier aucun appel pour un payement amiable. Aidez-moi !!!!!

 

 

Re: suite de mon commentaire

     Vous avez toutes les armes pour vous défendre sur ce site-blog mais nous pouvons vous donner quelques conseils rapides :
   -demandez par lettre recommandée avec AR les preuves que votre "dette" est bien exigible : date du crédit, date du premier incident de paiement et copie du titre exécutoire qui vous a condamnée (jugement d'un tribunal ou injonction de payer d'un juge) et de sa signification.
   -refusez le téléphone qui ne laisse aucune trace des propos échangés et qui peut vous déstabiliser quand votre interlocuteur est très agressif
   -n'oubliez jamais que pour qu'on puisse saisir vos revenus, il faut un jugement qui vous ait été signifié.

    Et si vos demandes échouent, reprenez contact avec nous .
    Cordialement,
     le Président
      J. MOPIN
  

 

 

Credit facet

Bonjour, il y a un mois mon mari a reçu un appel d'un contentieux pour une dette de environ 6000 euro, lui disant que celui ci dater de 2007, il a répondu que celui ci étais regler et la personnes lui a dit d'accord je note que vous souhaiter pas regler. Aujourd'hui nous avons reçu une lettre d'un huissier disant que aucunes solution amiable a étais trouver et que l'ont s'expose a une requête a notre encontre permettant un confrère de se présenter à notre domicile pour dresser une saisie conservatoire de nos bien. Et il nous fixe un rendez vous le 3septembre 2013 en dernière solution, et que nous devons confirmer. Que faire??
Merci de bien vouloir nous aider.

 

 

Re: Credit facet

    Toutes les réponses sont dans notre article ! Le moyen utilisé est classique et n'est qu'intimidation car pour vous saisir il faudrait un jugement vous ayant condamné. Mais vous pouvez demander par lettre recommandée avec AR l'origine exacte de la dette : date du crédit, du premier incident de paiement, d'une éventuelle décision de justice.... Et sans ces informations, n'accpetez rien ! La loi impose en effet à la société de recouvrement (ou à l'huissier qui tient ce rôle) de vous donner ces précisions. Et si difficultés persistantes, reprenez contact avec nous !
   Cordialement,
   le Président
    J. MOPIN

 

 

au secours

 bonsoir ,en 2008 j ai cesse de payer un credit a la consommation ma dette a ete vendue a la societe credirec.cette societe me reclame de plus en plus d argent.je n ai jamais repondue a leur courrier,depuis environ1 an je n avais plus de nouvelles et la ce soir surprise la dette a encore gonflee ,je n ai pas change d adresse depuis 8 ans est la societe de credit initiale ne ma jamais mise aux tribunal.dois je leur demander s ils ils ont un titre executoire ?besoin d une reponse

 

 

Re: au secours

    Procédez par lettre recommandée avec AR pour leur demander :
    1/ la PREUVE de la signification par exploit d'huissier vous informant de la cession de cette créance (article 1690 du Code Civil)
     2/ la PREUVE que la dette est valide et exigible c'est à dire qu'elle n'est pas frappée de forclusion ou de prescription (délai de 2 ans depuis le premier incident de paiement) ou qu'elle a fait l'objet d'un titre exécutoire non mis en oeuvre.
   N'acceptez jamais le téléphone, exigez un courrier en réponse.
   Et relisez bien toutes nos informations et conseils de notre site-blog pour y trouver de l'aide.
      Le Président
       J. MOPIN

 

 

reponse

 merci beaucoup pour votre reponse je vous tiens au courant de la suite

 

 

encore eos credirec

 Bonjour, 

je viens de lire avec attention tous les commentaires concernant cette société.
En effet depuis 2 mois je n'arrete pas de recevoir des appels concernant un prêt datant de 1990 de 20000€ (l'euro n'existait pas a cette date ?)et je ne pense pas que j'avais a cette epoque les capacités pour obtenir un prêt de ce montant .
Bref suite a ces appels plutot j'ai fini par leur raccrcher au nez sans rien dilvuguer sur moi .
Et miracle aujourd'hui je reçois un courrier avec pour mention " derniere relance amiable"" ce courrier me demande de leur adresser la somme 20005,39€ ou de les contacter pour obtenir un accord de règlement .
Ce courrier que j'ai reçu n'a pas été envoyé a la bonne adresse , d'ou ma question ? dois -je leur fournir mon adresse actuelle ? car il est evident que je vais leur envoyer ce jour un recommandé AR avec les demandes de justificatifs ennoncées dans ce forum .

Vour remerçiant par avance de votre réponse .

 

 

Re: encore eos credirec

    Vous avez sur notre site tous les éléments pour votre défense à la rubrique BON A SAVOIR dans l'article SOCIETES DE RECOUVREMENT. Ne cherchez pas à vous cacher derrière un changement d'adresse mais montrez leur que vous connaissez vos droits en leur posant les questions essentielles : origine exacte de la dette (premier incident de paiement), envers qui (la dette a probablement été "cédée" à Eos Credirec, ce qui vous ouvre une voie de contestation supplémentaire mentionnée sur notre site), calcul des intérêts et du principal, date d'un éventuel titre exécutoire. Votre LRAR précise qu'en l'absence de réponse ECRITE à ces questions vous refusez d'envisager de payer le moindre centime. N'oubliez pas d'écrire en bas de page "Copie à UFC QUE CHOISIR SENLIS", ils nous connaissent et nous adorent !
   Et si difficultés persistantes, reprenez contact avec nous pour une intervention directe (réservée à nos adhérents) ou laissez les s'énerver tant qu'ils veulent car sans preuve de la validité de leur demande (titre exécutoire) ils n'ont aucun pouvoir de contrainte puisqu'ils ne pourront jamais saisir le juge. La seule arme qui leur reste dans ce cas est donc l'intimidation et il est vrai que ce n'est pas agréable à subir.
   Bon courage pour la bagarre qui s'annonce !
   Cordialement,
    le Président
     J. MOPIN
  

 

 

Crédirec

Bonjour , je pensais être tranquille avec cette sociéte quand ils m'appelaientt au téléphone sur mon lieu de travail, je leur ai demandé des preuves de ma dette et je leur ai dit que j'allais porter plainte ! ça c'était calmé .
Puis aujourd'hui je reçois un courrier d'huissier qui n'est même pas de mon département , me réclamant de payer la somme comme ça avec un simple courrier .
Pas l'ombre d'un jugement , d'une date de quoi que ce soit...Une dette Facet qui date de plus de 10 ans !
Que dois je faire ? Je les ignore ?sachant qu'ils ne peuvent rien faire mais c'est pénible !
Merci par avance de votre réponse.

 

 

probleme avec societe de recouvrement

Bonjour

j'ai un énorme soucis avec la société DSO interactive j'avais souscris en 2006 à un prêt étudiant puis en fin 2007 ne pouvant plus payer les échéances et suite à des difficultés financières mon compte bancaire s'était retrouvé en decouvert et le prêt ne pouvait plus etre payé la dernière lettre par ailleurs signée par l'ancienne personne en charge de mon dossier auprès de l'organisme bancaire date de 2008. Par la suite plus de nouvelles de quelque manière que ce soit mon compte fut cloturé et silence radio pas de courrier.
En 2011 je voulu ouvrir un compte bancaire auprès d'un établissement et la mauvaise surprise le conseiller refusa pour motif que j'étais fichée au FICP!! sur quoi ne sachant pas de quoi il s'agissait je m'empressais d'aller a la banque de France et appris a ce moment la que c'était l'ancien établissement qui m'avait laissé fichée.
Ne connaissant pas du tout le code de la consommation encore moins la forclusion en matière de credit a la consommation je repris contact avec l'ancien etablissement et appris par telephone que la creance avait été rachetée par DSO interactive que je devais regler la dette pour me faire deficher et je du chercher sur internet leur coordonnées ne sachant pas de qui il s'agissait.
Sur quoi je les contactais l'interlocutrice envoya un plan d'apurement (tout ceci fait par telephone je n'eu signé aucun document) et je du envoyer chaque mois un cheque et demandais parallèlement des justificatifs sur la creance montant etc... car je n'avais de surcroit aucune preuve de ce que je payais.
Un jour ne pouvant payer une mensualité suite à la perte de mon job l'interlocutrice me contacta avec menaces de me mettre au tribunal et j'en passe et des meilleurs et devant tant de virulence je fis des recherches sur internet et tombais alors sur ce fameux délais de forclusion de 2 ans et le fait que le creancier a deux ans pour ester en justice pour obtenir un titre executoire.
Du coup je pris ma plus belle plume leur envoyais un recommandé avec avis de reception en demandant le titre executoire et leur rappelant que la dette date de 2007!!
Sur quoi ils me répondirent qu'ils sont en droit de faire du recouvrement amiable et non pas judiciaire et ne m'ont a aucun moment fourni le titre executoire ni quoi que ce soit ormis une lettre soit disant recommandé que je n'ai d'ailleurs jamais reçu avec le nom en bas de l'ancien gestionnaire de mon dossier mais bizarrement pas de signature daté de 2009.
Je leur demandais par conséquent que l'on me fournisse l'accusé de reception avec ma signature la encore silence radio et au vu du fait que l'on m'avais indiqué qu'ils ne peuvent que faire du recouvrement amiable et non forcé j'ai décidé de ne plus rien envoyer plus le moindre centime et fis par la même occasion un mail à la nouvelle gestionnaire service contentieux de l'organisme bancaire en lui demandant le defichage immédiat car a cause de cela je ne pouvais ouvrir de compte bancaire et au vu du fait que j'avais payé tout le solde du crédit et lui rappelant le code bancaire.
Elle me répondit que le necessaire était fait et en effet je pu ouvrir un compte dans un organisme bancaire.
Suite à quoi silence radio de nouveau et je recoi récemment un courrier de ce meme organisme de recouvrement judiciaire cette fois ci avec des propos plus que virulent en stipulant que je leur devrais encore de l'argent et que sous huit jours ils envoient mon dossier à un huissier pour entamer des procédures d'exécutions.
Ma question est la suivante au vu de tous ces éléments evoqués précedement qu'est ce que je risque en ne repondant d'aucune manière ont -ils le droit de m'envoyer un huissier ou d'obtenir un titre de la part d'un juge?

 

 

credirec

 Bonjour

je viens de recevoir aujourd'hui une lettre de Crédirec pour une dette chez Diac qui date de 1999. On a déjà été contacté par Crédirec en 2010 et là je leur avait répondu que je ne leur donnerai rien car la dette datait de plus de 10 ans donc plus de nouvelles jusqu'à début juin de cette année.  On a eu plusieurs appels de leur part pour un accord amiable.

 

 

Re: ogee credirec

   Gardez une trace indiscutable de votre refus d'obtempérer ! Envoyez leur une lettre recommandée avec AR rappelant le délai de prescription / forclusion de 2 ans que vous leur opposez. Et n'hésitez pas à déposer plainte chaez le Procureur si récidive, plus nous serons nombreux à signaler ces comportements à la justice, plus nous aurons de chances de la faire bouger en notre faveur.
   Cordialement,
   le Président
    J. MOPIN

 

 

intrum justicia

bonjour intrum justicia veut me poursuivre et me faire payer des frais de justice avnt le verdict de la justice ont il le droit

 

 

intrum justicia

re ils mon pa non plusenvoyer de letre stipulant les dette juste une feuille avec marquer apeller de toute urgence avec un numero client et un numero siret et leur logo on t il le droit
merci

 

 

Re: intrum justicia

     Vous avez toutes les armes pour vous défendre sur ce site mais vous devez commencer par exiger un courrier prouvant la réalité de votre dette. Sans ce courrier, laissez les s'énerver, ils n'ont aucun pouvoir s'ils ne sont pas en possession d'un titre exécutoire (jugement ou injonction de payer).
    Cordialement,
    le Président
     J. MOPIN

 

 

credirect

 bonjour
Jai recu un courrier (lettre simple) et un coup de telephone (numero masque) de la societe  credirect pour un credit contracter en 2002.
jai fait un dossier de surendetement qui cest termine en 2009.
depuis 2009 aucune nouvelle de la société credipart.cette societe ma rentacter il y a plusieurs mois avec des menaces donc je leur ai fait parvenir un corrier AR en leur demandant le titre executoire mais aucune reponse a cette lettre jusqu'à cette nouvelle societe qui est credirect.
que  dois je faire en sachant que je ne cede pas.


 

 

Re: credirect

   Vous avez toutes les armes pour vous défendre sur notre site ! Et si vous êtes certain qu'il n'y a pas de titre exécutoire, mettez les au défi, lors d'une conversation téléphonique ou en répondant à l'un de leur courrier, de mettre leur menace de procès à exécution !
   Cordialement,
    le Président
     J. MOPIN

 

 

Re: credirect

 credirec appel en numéro masque.j'ai déjà un enregistrement d'une personne qui dit qu'il doit me parler en urgence concernant un dossier important. j'attends une autre lettre pour leur renvoyer une lettre AR et leur demander d'arrêter de suite sinon il y aura une plainte.


 

 

Re: credirect

    Bonne réaction !
     J. MOPIN

 

 

Re: credirect

 J'ai reçu un appel ce jour d'une personne de cette société cela fais là 2 ème fois (1 fois en anonyme  et cette fois ci avec un numéro de portable)j'ai donc eu une longue discutions avec ce monsieur.j'ai demander un titre exécutoire en bonne et due forme  mais il a répondu que lui ne peux pas me le donner.je leur ai dit d'arrêter de suite de me harceler sinon je porter plainte.
ce monsieur ma bien confirmer qu'il y avais forclusion donc créditpart  ne peux plus aller au tribunal mais ils peuvent me relancer à vue (est ce vrai)la conversation à durer 10 voir 15 minutes et le mec ma dit plusieurs fois que je doit une dette.

 

 

Re: credirect

     Un créancier peut toujours tenter sa chance à l'amiable malgré des délais de forclusion ou de prescription dépassés. Mais lorsque son débiteur lui oppose ces délais, le fait de persévérer dans sa demande devient pour nous du harcèlement et de l'atteinte à la vie privée, passibles de poursuites pénales.
   Cordialement
   J. MOPIN

 

 

Re: credirect

 PouvEt vous m'expliquer la prescription et la forclusion.
Le mec ma dit qu'il y a forclusion mais mon dossier date de 2002.

 

 

Re: credirect

Bonsoir, c'est à propos Codeactive que j'ai reçu ce matin en disant "CODEACTIVE-FONDS DE GARANTIE SOLDEZ VOTRE DETTE DE 1 050,00€ AVANT LE 18/12/2014 ET BENEFICIEZ D'UNE REDUCTION DE 30% APPELEZ LE (num tel de societe) DOSSIER: ****"
Alors là je ne sais pas quoi faire, je dois réagir ou attendre que le huissier vient chez moi ? durée ? ou jamais ?
Sinon je vais devenir fou..... la dette ce sera toujours là jusque notre fin de vie ?

Merci

 

 

Re: Ben / credirec

     Vous êtes toujours dans le cadre d'un recouvrement amiable. Donc aucune panique à avoir car pour qu'un huissier vienne chez vous, il faudrait qu'il y ait un jugement vous ayant condamné. Apparemment ce n'est pas votre cas...
    Cordialement
     le Président
      J. MOPIN

 

 

Re: Ben / credirec

D'accord vous me rassurer par contre je dois payer cette somme ??!
Comment on peut terminer avec ces problème..... Et en plus je ne comprends pas pourquoi j'ai des dettes....
Après que j'ai vu sur d'autre forum en disant la société de recourvement parfois sont l'arnaque je ne sais pas quoi....
Si j'ai des dettes il falloir il m'envoie une lettre tout simplement.

 

 

Re: Ben / credirec

Et au pire j'ai reçu par un message sur mon tel

 

 

Re: Ben / credirec

     Non, vous ne payez rien tant qu'on ne vous a pas PROUVE que l'on pouvait vous contraindre à payer. Sans titre exécutoire, aucune société, aucun huissier ne peut vous contraindre à payer une dette liée à un crédit après plus de 2 ans suivant l'incident de paiement.
    S'il est pratiquement impossible d'empêcher ces sociétés de vous relancer, il leur est tout aussi impossible de vous obliger à payer sans jugement. Mais je vous invite à relire toutes nos informations concernant vos armes de défense sur notre site.
    J. MOPIN

 

 

credirec

 Bonsoir, voilà mon problème. .. j'ai été contacté y a plus de 3semaines par credirec qui me réclame un remboursement, depuis 5 ans que n'ai pas été relancé par la société de crédit et par l huissier qui s'occuper de ma créance que puis je faire rembourser ou ? Merci pour votre réponse

 

 

Re: credirec

    Impossible de vous répondre sans connaître exactement votre situation : date de l'incident de paiement, titre exécutoire éventuel...Mais vous avez toutes les informations pour comprendre votre situation sur notre site. Si difficultés persistantes, prenez contact avec notre association par courrier.
   Cordialement
    le Président
     J. MOPIN

 

 

Re: credirec

Bonjour ,
comme les autres personnes j ai recu ca :


Je viens d'être chargé par la S.A.S. CREDIREC FINANCE du recouvrement judiciaire de votre dette constatée par un titre exécutoire.

En vertu - d'une requête et d'une ordonnance portant injonction de payer rendue par le Tribunal d'INSTANCE DE PARIS 11ème arrondissement, le 25/10/2002, signifié(e) en date du 30/10/2002 dûment revêtu(e) de la formule exécutoire en date du 12/12/2002 signifié(e) en la forme en date du 17/03/2003 portant la référence 1313/02 , vous devez les sommes présentées dans le décompte ci-dessous :

Votre créancier a changé d'identité. La société NETVALOR a cédé sa créance par voie de titrisation au Fonds Commun de Titrisation CREDINVEST. Ce fonds est représenté légalement par la société de gestion EUROTITRISATION qui est agrée par l'Autorité des Marchés Financiers. Cette société de gestion a mandaté la société CREDIREC FINANCE pour réaliser le recouvrement des créances du Fonds

Commun de Titrisation. Cette cession est particulière puisqu'elle n'a pas à vous être signifiée pour vous être opposable (art. 214-43 alinéa 8 du Code monétaire et financier).

Votre dette est ancienne mais elle est pleinement exigible. Avant l'entrée en vigueur de la Loi n°2008-561 du 17 juin 2008 portan t réforme de la prescription en matière civile, un titre exécutoire se prescrivait par 30 ans (ancien art. 2262 du Code Civil). Depuis le 19 juin 2008, tous les titres exécutoires rendus antérieurement se prescrivent par 10 ans à compter de cette date (art. 3-1 de la Loi n°91-650 du 9 juillet 1991).

Afin de mettre définitivement un terme à cette affaire, je vous METS EN DEMEURE DE PAYER LA SOMME DE 13 537.38 EUROS et vous invite à contacter rapidement un gestionnaire spécialisé au 03 21 46 11 95 .

Société d'Exercice Libéral par Actions Simplifiée

Marcotte-Ruffin et associés

Huissiers de Justice Associés

31-39 Rue Aristide Briand - B.P. 436 - 62225 CALAIS Cedex

*NBHHUGTTJ*



DATE IntituléDEBIT CREDIT Principal 8 505.24

LRAR 4.04

Intérêts calculés 6 307.81

Taux= 7.95% 25/10/2002 à 20/02/2012 sur 8 505.24 E

12/12/2011 Requête FICOBA on line 0.72

Art. 08 Droit Recouvrement / Déb D.P. Article 8 133.57

05/12/2007 Versement Direct202.00

31/12/2007 Versement Direct202.00

05/02/2008 Versement Direct202.00

05/03/2008 Versement Direct202.00

05/04/2008 Versement Direct202.00

05/05/2008 Versement Direct202.00

05/06/2008 Versement Direct 202.00 TOTAUX GENERAUX 14 951.38 1 414.00

SOLDE DEBITEUR 13 537.38

Page 1de 2 316045 / / 42 / CEO1 / RJ2 /

Généré le 20/02/2012 à 12:35:46

Dans l'hypothèse où cette mise en demeure ne retiendrait pas votre attention, votre créancier m'a chargé de faire mettre en oeuvre une PROCEDURE D'EXECUTION FORCEE qui aura pour effet de vous priver de l'un de vos éléments de patrimoine.

Veuillez agréer, Monsieur, l'assurance de mes salutations distinguées.

aujourd'hui un huissier a fait une saisie de 800 € sur mon compte , que puis je faire?

il me semble avoir lu que les intérêts sont limités a 5 ans est ce vrai?

merci d avance pour votre aide

 

 

Re: credirec

    Il y a plusieurs points à examiner dans votre situation. L'injonction de payer a-t-elle éta signifiée à personne ou non ? Si oui, elle est effectivement exécutable. Sinon le premier acte d'exécution forcée (saisie sur votre compte par exemple) fait courir le délai d'un mois pour faire opposition et la transformer ainsi en un procès contradictoire où vous pourrez faire valoir vos droits devant le juge. Quant aux intérêts, les délais de prescription en vigueur au moment de cette injonction limitait en effet leur calcul à 5 ans, ce que vous pouvez exiger par lettre recommandée avec AR de cet huissier.
  Il y a un dernier argument : la créancee a été cédée par titrisation. Cette cession n'a pas besoin d'être signifiée mais vous êtes en droit de demander LA PREUVE de cette cession par la copie du bordereau réglementaire de cession.
  Cordialement
   le Président
    J. MOPIN

 

 

Problèmes avec Marcotte ruffin

Bonjour
Un petit résumé de ma situation
En 1993 perte de mon emploi
Surendettement reçu par la BDF. Plan établi mais contesté par créanciers donc j'ai saisi le TI pour procédure de redressement judiciaire civil. Ce tribunal m'a donné un délai pour vendre mon appart . Passé le délai, comme je n'ai pu le vendre il a été vendu aux enchères
Ceci étant, j'étais à la rue et j'ai tout laissé tomber
Des jugements ont été rendus
Depuis 95 ou 96 plus rien
Le 21 janvier me Marcotte m'envoie un courrier simple me demandant 19 274.50€
Après m'être renseignée, je leur ai demandé le jugement et l'on posté le 10 février et le même jour ils ont fait une saisie attribution à ma banque. J'en ai été avertie uniquement par ma banque puis, plus tard par simple lette de Marcotte
Je pense que cette saisie est caduque car elle ne m'a pas été notifiée par huissier et pratiquée par un huissier hors compétences territoriales
Je compte faire opposition auprès du juge des exécutions mais la date donnée est en début avril
Or ma banque me dit qu'ils peuvent faire des saisies tous les 15 jours et que même si elle est frappée de nullité, la banque prendre quand même des frais chaque fois
Que faire ? Je suis d'une santé fragile (reconnue handicapée) et je ne vis plus, je n'arrive plus à dormir
Je suis d'ailleurs tombée handicapée quand j'étais à la rue
Par ailleurs, le jugement contradictoire (pouvant être sujet à appel) aurait été mis dans la boite aux lettre de l'appartement que j'avais dû quitter PLUS D'un AN après la date du jugement. L'article 478 du NCPC Ne s'applique t il pas ?
Ceci est un appel au secours
Aidez moi s'il vous plait

 

 

Re: Problèmes avec Marcotte ruffin

   Vous êtes dans le cadre d'une exécution forcée de décision judiciaire et vous n'avez plus le choix des moyens, il faus saisir rapidement le juge de l'exécution pour qu'il mette fin à toute illégalité et détermine ce qui doit être exécuté et ce qui ne doit pas l'être.
  Cordialement
  le Président
   J. MOPIN

 

 

Re: Problèmes avec Marcotte ruffin

Merci

 

 

appel inconnu

Appel ce matin à 8h04 en numéro inconnu, pour un soit disant dossier me concernant, étant au travail, je lui est dit que je n'avais pas le temps, mais lui est tout de même demander l'objet de son appel, "Mme Kemer" a simplement refuser de me répondre tout en étant hautaine, voir agressive lorsque que je réitère ma demande et en me sommant de rappeler avant 17h au 02 51 89 23 50. Déjà un appel en inconnu hier en fin de matinée, et un appel il y a 3 jours du 02 51 89 20 65 qui appartiendrais à la même société (à priori credirec après recherche sur internet). Que faire?? Je laisse courir?? aucun crédit contracter depuis 2006.

 

 

Re: appel inconnu

     Laissez vos interlocteurs s'énerver. Eventuellement, prévenez les que vous mettez le haut parleur de votre téléphone pour que vos amis présents soient témoins de leurs propos.
     Et relisez bien tous nos arguments de défense sur notre site !
     Cordialement
     J. MOPIN

 

 

Re: appel inconnu

C'est ce que je fait depuis ce matin, et je parcours aussi le net à la recherche de témoignage...
Au prochain contact (probablement courrier) je compte leur demander la copie du titre exécutoire, si ils en ont un, personnellement, je n'en ais pas, et n'est même jamais été convoquer. Ca devrais les calmer un peu, d'autant que la personne que j'ai eue au téléphone, sous prétexte de lui avoir dit que je n'avais pas le temps m'as clairement dit d'un ton agressif "Non, mais vous n'avez pas le temps, donc je ne vous donnerais pas la raison de mon appel!! rappelez moi avant 17h!!", alors que je lui est clairement demander a plusieurs reprises (j'avais donc le temps d'entendre ca au moins), et sur un ton très zen...
Si prochaine conversation téléphonique il y a, il est clair et net que j'enregistre la conversation, et que je les menacerais probablement de porté plainte.

 

 

Re: appel inconnu

    N'oubliez pas de prévenir que vous les enregistrez ! On ne peut reprocher à des professionnels de violer la loi et la violer soi-même !!!
    Mais bravo pour votre pugnacité et...bonne bagarre !
    Le Président
    J. MOPIN

 

 

Re: appel inconnu

Me revoilà... :)

Depuis mon dernier message, j'ai noté tout les appels de credirect, les méthodes, interlocuteurs (féminin ou masculin) et lieu d'appel varie, numéro masqué, appel d'un 05.. ou 02. sur une période de 26 jours exactement (début des agissements), 19 appels (en 13 jours, avec une plage horaire de 8h à 20h) et un courrier en lettre télégramme datant de début Août avec un numéro de référence me demandant de contacter de toute urgence Mme... au 02... sans autres informations clairement visible. Par contre dans les petites lignes, il est écris que la lettre se référerais a une mise en demeure de fin 2013(dont je n'est aucune connaissance)selon article R124-4 du code des procédures civiles d'exécution, puis de leur dénomination EOS credirect SAS au capital... et tout ce qui va avec.

Depuis mon dernier message, j'ai clairement ignoré leurs appels.

 

 

Re: appel inconnu

   Continuez à les ignorer. Tant qu'ils sont incapables de vous fournir un titre exécutoire, ils sont sans pouvoir. Et même avec, il y a  maintenant une arme fatale sur notre site !
  Cordialement
   J. MOPIN
 

 

 

Re: appel inconnu

 Voila quelques nouvelles... Ce sont maintenant les huissiers qui me contacte... Je les ai rappeler, leur ai demander quelques info, et si presence d'un titre executoire, et la on me dit que oui!! Datant de 2011... :/
Je fais donc le tour des tribunaux competant sur ma commune d'habitation de l'epoque, Stupeur!! Ce titre existe!!! Jamais été signifier rien... Me voila dans une belle galere... J'attend copie du titre par l'huissier, je sens que tout ca va être fort compliqué pour moi.

 

 

Re: appel inconnu

 En precisant que pour le moment les huissiers n'ont pas encore le titre executoire a leur etude, mais que credirec leur as dit l'avoir.

 

 

envoi cheque credirec

 Bonjour,

En surfant sur le net je me rend compte  que jai ete berne. Depuis plus d'un an je rembourse une dette tres ancienne à credirec qui n'a aucun jugement en sa possession. Je n'ai jamais ete condamne par un tribunal et credirec m'est tomber dessus. Jai ete effraye et leur ai envoye 12 cheque l'an dernier. Au 1 er janvier je leur ai envoye 12 autre cheque dont 5 sont en attente d'encaissement. Je leur ai deja verse plus de 4000 e.
Comment puis je faire pour les cheques restant à encaisser il est impossible de faire opposition et avec ce que j'ai lu c'est une infraction. qu'est ce que je risque? Je suis perdu mille merci pour vos lumieres

 

 

Re: envoi cheque credirec

L'infraction est des 2 côtés, il est interdit de demander des chèques anti datés surtout venant d'un organisme pro. Un professionnel risque plus qu'un particulier même si nul n'est sensé ignorer la loi.
Pour le reste...

 

 

Re: envoi cheque credirec

    Ce qui a été payé est malheureusement perdu. Mais vous pouvez réagir ! Envoyez une lettre recommandée à CREDIREC dans laquelle vous précisez arrêter de payer car vous lui oposez la prescription de 2 ans. Parallèlement, faites opposition aux chèques restants en précisant comme motif "usage frauduleux" de ces chèques. Rappel : la banque n'a pas le droit de refuser l'opposition. Elle doit juste vous informer des risques que vous prenez en invoquant un motif qui ne serait pas légalement valable.
   Lorsqu'une facilité de paiement s'étend sur plus de 3 mois, la loi impose de respecter les formes d'une offre de crédit. CREDIREC est donc en infraction avec le Code de la Consommation sur ce point et vous pouvez ajouter à vos armes de défense un dépôt de plainte auprès des services de la Répression des Fraudes de Paris.
   Si difficultés persistantes, reprenez contact avec nous si vous souhaitez notre intervention directe (réservée à nos adhérents). Ce sera avec plaisir !
   Cordialement
    le Président
    J. MOPIN
  

 

 

Re: envoi cheque credirec

 Merci pour votre reponse je suis bien decide à prendre les choses en mains et me battre. Jai pris contact ce jour avec ma banque qui m'a indique qu'elle ne pourrzit pas faire opposition à moins qu'une plainte soit deposer. Est ce vrai? Pourriez vous me preciser le fondement juridique selon lequel la banque ne peux refuser l'opposition sur les cheques? Merci. Cordialement

 

 

Re: envoi cheque credirec

   Votre banquier viole le Code Monétaire et Financier ! L'article L 131-35 de ce Code définit les 5 seuls motifs légaux d'opposition : redressement judiciaire, liquidation, perte, vol ou USAGE FRAUDULEUX. Le banquier ne peut refuser de prendre une opposition que si le motif invoqué n'est pas l'un des ces 5 là. Si le motif invoqué est légal, le banquier n'a pas à vérifier la réalité  du motif invoqué. Cette jurisprudence a encore été rappelé dans un arrêt de la Chambre Commerciale de la Cour de Cassation en date du 8 octobre 2002 (pourvoi n° 00-12174).
   Exigez donc la prise en compte de votre opposition pour usage frauduleux par lettre recommandée avec AR en rappelant la jurisprudence.
   Si difficultés persistantes, reprenez contact avec nous pour une intervention directe (réservée à nos adhérents). De même, si après votre opposition CREDIREC joue les gros bras !
   Cordialement
   J. MOPIN

 

 

Re: envoi cheque credirec

 Je vous remercie vivement pour votre aide

La banque a finalement cédé et maintenant je m'apprête à transmettre un recommandé à eos credirec ou je me lâche un peu...

On verra la suite! 

Merci encore

 

 

Re: envoi cheque credirec

    Je comprends votre petit bonheur !
    Tenez nous au courant
    Cordialement
     J. MOPIN

 

 

Re: offre de prêt

Bon jour
J'aurais besoin d'un prêt de 1 000 000 € pour demain midi. Merci

 

 

Re: offre de prêt

  Cher Robin,
  J'ai supprimé l'offre plus que douteuse apparue sur notre site. Merci d'avoir répondu avec humour à cette offre de prêt rédigée dans ce qui se voulait être du français !
  Cordialement
  Le modérateur du site
  J. MOPIN

 

 

Que faire !!!

 Bonjour , mon mari a eu un contrat de credit en Octobre 91 , et un titre executoire en 1994 pour le remboursement  . Il n'a jamais rien donner et il a jamais eu aucune saisie ou autres . Differents huissier nous contacte quand il veulent , le dernier y a peut etre 6 ou 7 ans par telephone pour la même affaires (jamais de déplacement chez moi )  , menace de saisie ect... et plus rien.....jusqu'a aujourd'hui FEVRIER 2016 ou j'ai recu un courrier d'un huissier encore different et qui habite toujours du coter de TATAOUINE et avec un jolies montant de 7900 euros a devoir   !! Que dois je faire ?? ont -il le droit ?? n'est ce pas trop tard ?? Merci cordialement 

 

 

Re: Que faire !!!

    Théoriquement, le jugement est toujours valide (moins de 30 ans) mais nous ne connaissons rien de la nature de ce jugement, de sa signification à l'épque, du calcul des intérêts...Mais vous pouvez déjà commencer par envoyer une LRAR à l'huissier pour lui expliquer (en joignant vos preuves de paiement) que cette dette est recouvrée par EFFICO et qu'il ne peut pas y avoir 2 personnes mandataires pour la même dette. Et si difficultés persistantes, reprenez contact avec nous à notre adresse mail directe.
  Cordialement
  le Président
   J. MOPIN. 
  

 

 

Re: Que faire !!!

 Je voulais savoir aussi , vu que le jugement et encore valide . Mon mari a juste une petite pension invalidité et moi je travaille , mes je n'ai rien a voir avec cette dette on ne se connaissait pas , peuvent-il ce servir sur le compte bancaire que on a en commun ? étant donner que moi je n'ai rien a voir ! merci 

 

 

Re: Que faire !!!

    Il est impossible de saisir un compte joint pour une dette ne concernant que l'une des 2 personnes titulaires du compte.
    Cordialement
     J. MOPIN

 

 

Re: Que faire !!!

 D'accord merci de vos réponse  :) 

 

 

Que faire s'il vous plait ?!!!!

 Bonjour.


Je vais essayer au mieux de vous expliquer ma situation.


Aujourd'hui je reçois un courrier de DSO Interactive me stipulant que je leur dois une somme de 4658,49 €.


Je pense que c'est une dette que j'ai contracté en 2012 (avec les intérêts) auprès d'un organisme banquier suite à un DÉCOUVERT (PAS DE CREDIT) que je n'ai pu solder suite à la perte de mon emploi, mon compte a été clôturé la même année par la banque elle-même sans aucune lettre de leur part.


Voici en détail ce qui est dit dans la lettre :


Monsieur,


Vous n'avez pas répondu à nos précédents courriers par lesquels nous vous proposions un règlement amiable de votre créance qui pour mémoire, s'élève à 4658,49 €.


Il est impératif que vous preniez contact avec nos services sous 48 heures au ------ ou au ------ .

A défaut, nous serons contraint de procéder au recouvrement du solde de votre dossier augmenté de dommages et intérêts procédure amiable (article 1153 du Code civil).


Dans cette attente, nous vous prions d'agréer, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.


Service amiable 

Pôle créances civiles et commerciales.



Je n'ai jamais reçu de courrier auparavant et j'en reçois trois le même jour..
Aujourd'hui je ne peux me permettre de rembourser cette somme n'en ayant pas du tout les moyens financiers..

Que puis-je faire ou que dois je faire sachant que je n'avais jamais eu de nouvelles de ce compte bancaire et après m'être renseigné à la banque de France je suis encore fiché bancaire pour une année et 4 mois ?


Il n'arrête pas de m'appeler depuis 10 jours par voie téléphonique et me laisser des messages sur mon répondeur avec des menaces de poursuites etc...



Dans l'attente de vous lire.

 

 

Re: Que faire s'il vous plait ?!!!!

Bonjour,
Comme d'habitude sans jugement et donc sans titre exécutoire signifié ils ne peuvent rien. Donc vous leur dites qu'ils vous envoie copie de ces documents et que sinon vous ne paierez jamais. Ensuite refusez tout contact téléphonique et si nécessaire envoyez nous copie de votre dossier.
Cordialement
PC

 

 

Re: Que faire s'il vous plait ?!!!!

Bonjour,

Tout d'abord je tiens à vous remercier pour votre réponse.
Malheureusement je n'ai pas gardé le courrier que j'ai reçu par voie postale.
Cependant aujourd'hui ils viennt de m'envoyer un e-mail sur ma boite perso, voici le contenu :

Monsieur #######,


Nous sommes au regret de constater que malgré nos différentes relances sur votre dossier CAAP-######, vous n'avez pas trouvé opportun de nous contacter pour prendre un accord de paiement.

Dans ces circonstances, nous vous mettons en demeure de régler la somme de 4 658,49 €dans les 8 jours qui suivent la réception du présent courriel.

De plus, nous vous informons que nous ajoutons au principal de votre créance des dommages et intérêts et ce conformément à l'article 1153 alinéa 4 du Code civil. Vous pouvez encore éviter ces frais additionnels si vous contactez dans les plus brefs délais votre gestionnaire amiable au ## ## ## ## ## et ainsi prouver votre bonne foi.

Vous pouvez aussi procéder au règlement du solde de votre dossier sur notre site de paiement sécurisé www.dso-cb.com avec votre identifiant ########## et mot de passe ####.

Votre gestionnaire Madame, Monsieur, KADDOURI.

Cordialement,

DSO INTERACTIVE



Que dois-je faire, dois-je entrer en contact avec eux afin de leur demander (le titre exécutoire signifié) comme vous me l'avez indiqué ou je ne fais rien ?

Dans l'attente de vous lire.

 

 

Re: Que faire s'il vous plait ?!!!!

      Le traitement de litiges individuels ne se fait pas sur notre site mais en passant par notre adresse  mail directe (sur la page de garde de notre site). Envoyez nous donc votre dossier pour une étude personnalisée et une réponse adaptée à votre situation particulière.
   Cordialement
   le Président
    J. MOPIN

 

 

société EOS CREDIREC

 Bonjour,

Voilà tout a commencer en décembre 2015 ou credirec m'envoyais un courrier télégramme me sommant de rappeler pour une affaire me concernant avec la société Netvalor dette de 6000 euros ..Bien entendu j'ai jeté le courrier et en février un autre et après le harcélement téléphonique chez moi sur mon portable et maintenant la personne m'a appelé hier a mon travail là c'est trop!!! Que puis-je faire pour que cela s'arrête la dette date de 2010 crédit conso. merci pour votre réponse..

 

 

Re: société EOS CREDIREC

   Vous avez toutes les armes sur ce site ! Exigez par LRAR la fourniture d'un titre exécutoire et avertissez que, sans titre, vous leur opposez la forclusion et que vous déposerez plainte pour harcèlement.
   Cordialement
   le Président
    J. MOPIN

 

 

bonjour,

je laisse un commentaire en espérant avoir un peu d'aide, il y a environ un mois je reçois un courrier de dso capital qui me demande de régler au plus vite la somme de 373 euros , sauf qu'il n'y avais rien d'indiquer sur cette sois disant dette.
en examinant le courrier je me suis rendu compte qu'il étais adresser a mes parents, hors mon père est décède il y a 6 ans et ma mère il y a 4 ans.
je me suis dit de suite que ce courrier étais une arnaque je l'ai mis a la poubelle, sauf qu'il ne s'arrête pas la, loin de la , ça fait déjà 2 émail , 3 courrier, pas loin d'une quarantaine d'appel avec quelque messages vocaux, bien sur avec beaucoup d'agressivité et de menaces dans leur messages, donc j'ai décidé de m'informer sur les finances de mes parents si par malheur il y aurais une dette, mais je ne trouve rien.
a ce jour j'ai décider de ne pas répondre a tout ça, mais voila es ce que je ne suis pas en tord si je ne répond pas? j'ai très peu confiance a ce genre de procédé

 merci pour vos réponse

 

 

Re: Isolyne

    Cette société nous est connue et ne passe pas pour faire dans la dentelle ! Vous avez bien fait de ne pas répondre jusqu'ici. S'il n'y a pas eu de titre exécutoire contre vos parents, leur éventuelle "dette" est éteinte. Et même s'il y a eu un titre, on les voit mal attaquer les héritiers ! Soit vous continuez à les laisser s'énerver soit vous leur signifiez par LRAR le décès de vos parents et demandez l'abandon des relances, soit vous nous confiez l'agréable mission de contrer cette société de recouvrement (démarche réservée à nos adhérents). 
   Dans ce cas, merci de nous faire parvenir un dossier explicatif accompagné de la copie de tous les documents qui se rapportent à ce litige. Mais, de toutes façons, rassurez-vous, s'ils avaient de bons arguments de droit, il y a longtemps qu'ils les auraient utilisés !
   Cordialement
    le Président
    J. MOPIN

 

 

Dette Loyer de 2006

Bonjour,

Je viens d'être contacté par Code Active qui me réclame un paiement de dette de loyer à hauteur de 3157,68 euros remontant 2006-2008.
Après deux discussions, je n'ai rien su d'autre que le nom du bailleur social qui exige le paiement (Lyon Métropole en l'occurence).
Au vu de la situtation sociale difficile que nous traversons mon épouse et moi, Code Active a finalement demandé que j'envoie dès demain 12 chèques de 20 euros afin de commencer à régler cette dette???
A ce rythme, 13 ans seraient nécessaires afin de m'en acquitter!
Tout cela m'a incité à faire quelques recherches et me voilà avec mes interrogations.
Que dois-je solliciter comme document à Code Active? S'ils ne me sont pas fournis quelle procédure peuvent-ils engager?
Existe-t-il un délai de forclusion pour ce type de dette?
En fait, que dois-je faire?

Merci à vous

EJ

 

 

Re: Dette Loyer de 2006

    1/ n'envoyez pas de chèques ! Cette demande est illégale, contraire au Code Monétaire et Financier et à la loi sur le crédit. 2/ Vous avez sur notre site toutes les démarches à faire (par LRAR, jamais par téléphone ou par mail) pour demander copie d'un titre exécutoire et de sa signification. 3/ Sans titre, ces braves gens ne peuvent que vous menacer, vous intimider, dans l'espoir que votre peur vous fera payer.
   Cordialement
   le Président
    J. MOPIN

 

 

Re: Dette Loyer de 2006

Merci beaucoup.
Je ferai partir une LRAR dès demain.

Cordialement,
EJ

 

 

credirec/credipar

Bonjour,
En 1981j'ai acheté un vehicule en LOA par l'indermédiare de CREDIPAR.
En 1982probléme familliaux donc je cesse le paiemnt des loyers.Aprés plusieurs échanges de courrier le vehicule est restitué debut 1983,chez peugeot. De ce fait le contrat de location est résilié.
Mai 1983 proposition de rachat par LOCADIN (reçu par LRAR), Je ne reponds pas donc acceptation du prix proposé.
Juillet 1983 Sommation de payer remise par un huissier de mon departement.
Octobre 1995 courrier de relance en lettre normal
Septembre 2007 CREDIPAR me signale qu'ils ont cédé la créance à FINANCIERE SUFFREN
Mars 2008 Lettre telegramme puis offre transactionnelle et un dernier avis, tout ceci en lettres normales. sans compter les appels téléphoniques.
Je demande à FINANCIERE SUFFREN les documents obligatoires dont le titre excutoire. Aucune réponse ecrite de leur part, uniquement un appel téléphonique me disanr qu'il fallait que je passe par un homme de loi pour faire ma demande.
Juillet2009 lettre sans AR d'un huissier de LYON à laquelle je n'ai pas répondu.
Décembre 2017 2 lettres sans AR d'un huissier de Marseille ainsi que des appels téléphonique émmanant d'un systéme robotisé

Je n'ai jamais eu de titre executoire.
Pouvez vous me confirmer qu'il y a forclution et/ou prescription. Si oui comment puis-je agir afin cette affaire soit classé définitivement.
Cordialement

 

 

Re: credirec/credipar

    En l'absence de titre exécutoire, la créance est frappée de forclusion et de prescription. Vous pouvez au choix soit le leur faire savoir par LRAR et demander le classement de ce dossier, soit continuer à laisser les créanciers successifs vous menacer de procédures qu'ils savent impossibles à mettre en oeuvre.
     Cordialement
     J. MOPIN

 

 

Pour nous contacter

Vous correspondez avec nous seulement par l'intermédiaire de ce blog ? Pas la peine de vous faire un dessin, vous y êtes !

Vous voulez ajouter votre grain de sel... Comment faire : cliquez ici


Par courrier , voici notre adresse postale :

UFC QUE CHOISIR SENLIS

BP 80059

60303 SENLIS CEDEX



Par Mél, la voici :

contact@senlis.ufcquechoisir.fr


Nos amis