S'identifier - Contact
 

Nous connaître


 Prélèvements sur votre compte sans autorisation

l'UFC QUE CHOISIR SENLIS part en guerre

 

Les abonnés à notre revue CONSOM'OISE vont découvrir dans le numéro de septembre 2008 les dernières facéties des banques : certaines se permettent de pomper dans votre compte au bénéfice d'un tiers, sans votre autorisation. Trop c'est trop et l'UFC QUE CHOISIR SENLIS a déterré la hache de guerre (si tant est qu'elle l'ait jamais enterrée !). Reportage depuis le front.

     M. D...a un litige avec une société de crédit et conteste une dette de 83,11€. Devant la solidité du refus de ce consommateur, FINANCO tente une opération illicite : prélever sur le compte en banque de son client sans son mandat. Et que croyez vous qu'il arriva ? La Banque Postale a payé alors qu'elle non plus n'avait pas de mandat de son client.

 La scandaleuse position de la Banque Postale


     Sur nos conseils, M. D... demande alors à la Banque Postale de lui fournir la preuve de son autorisation en faveur de FINANCO. La réponse de la banque nous a laissés pantois (pour la voir, cliquez ici). Elle dit :

     1/  D'une "manière générale" il faut une autorisation (c'est gentil de convenir qu'il y a un Code Civil et un Code de la Consommation) signée du titulaire du compte à débiter. D
éjà on sent qu'il peut y avoir des arrangements avec la loi...

     2/ Mais nous n'arrivons pas, nous banquiers, à classer et à conserver les autorisations dans les dossiers de nos clients (c'est quoi au juste votre travail ?). Il y a même des autorisations qui ne nous parviennent jamais (parce que vous savez qu'elles existent ?)! En bref, nous avons beaucoup de travail et si en plus le client ne fait pas le sien...

     3-4/ A notre incapacité de gérer ce flot s'ajoute le fait que les demandes de prélèvements arrivent avec vos coordonnées bancaires. Comme le demandeur ne les a pas inventées (ben oui, ça nous arrive de payer par TIP ou par chèque, documents sur lesquels elles figurent), nous en déduisons que vous les lui avez données, donc nous pouvons payer sans votre autorisation formelle.

     5/ Votre réclamation envers notre banque n'étant pas recevable, débrouillez vous avec le petit malin qui a réussi à pomper dans votre compte (avec la complicité de qui ?).

    La riposte de l'UFC QUE CHOISIR SENLIS

      Pour vous faire une idée exacte de notre colère, vous pouvez consulter la copie du courrier adressé au Centre de La Source en cliquant ici.

     Mais notre mise en demeure de rembourser le client des sommes indûment prélevées  ne nous suffisait pas, même si cet ultimatum avait été exécuté très rapidement, le remboursement intervenant dans les jours suivant l'accusé de réception. Nous pressentions, avec raison, que d'autres consommateurs allaient se trouver dans la même situation.

     Nous avons donc saisi la COMMISSION BANCAIRE et le Ministre des Finances de la situation pour rappel à l'ordre et éventuellement sanctions. Pour l'instant, les réponses de ces deux autorités sont d'un silence assourdissant mais il va y avoir relance car un autre centre financier de la Banque Postale vient d'attirer notre attention. Si vraiment rien ne bouge, devrons nous envisager de demander aux consommateurs floués de déposer plainte pour complicité de vol sur leur compte ?
     Le souci de protéger le consommateur de ces deux autorités est tellement vif que nous pouvons vous dire qu'au 31 décembre...2012, ils n'avaient toujours pas répondu à nos courriers. On se sent soutenus !

     Et votre riposte, à vous ?

     Si cela vous arrive, envoyez immédiatement une lettre recommandée avec AR à votre banquier. Rappelez lui qu'il ne peut prélever sur votre compte au bénéfice d'un tiers sans votre mandat exprès. Et donnez lui 8 jours pour recréditer votre compte des sommes prélevées illégalement.
     Mais il faut aussi nous signaler toutes ces dérives en nous racontant vos mésaventures accompagnées des preuves qui établissent la faute du banquier.  Plus le dossier sera gros et indiscutable, plus nous pourrons faire pression sur les responsables politiques et professionnels pour faire cesser ces abus.

 

Commentaires

Prélèvement bizarre

Bonjour


Par principe, je déteste le prélèvement automatique et veut vérifier ceux que je paye.  Or, dernièrement installée à Paris, j'ai décidée d'autoriser mon bailleur a prélèvé mon loyer car mon salaire avait du retard, en prélèvement me suis-je dit, si je connais une mauvaise passe ce sera super car je payerai les agios et n'aurait pas le problème du chèque en bois.

Or, la même période, je m'apercois que je n'ai plus EDF. L'ancien locataire a bien permis que la transition se fasse mais je ne me souvenais plus qu'il fallait que je le fasse, je suis dans une résidence spéciale où l'eau est comprise, et le feu de la rentrée faisant j'ai oublié quoi. Donc une semaine à prendre la douche au bout, rien de grave.


Je réussi à avoir un rendez-vous en plus d'une semaine ! Le gardien me plantant le jour même où il avait accepter de recevoir l'agent edf.

Quelques temps plus tard, je m'apercois que ma facture edf se fait par prélèvement ! Alors c'est une chose que l'ancien locataire  fit ca mais je suis une autre personne et ils l'ont bien compris car ils n'ont rien faient pour prévenir la panne d'edf ni les frais qui accompagnent la remise du courant.

Donc, j'ai téléphoné à EDF pour savoir, et apparement, j'ai autorisé EDF à prélèvé pendant la période où je n'avais plus de courant électrique. Je soupçonne soit mon gardien, soit la société de gestion locative d'avoir transmis le r.i.p. Car je n'ai pas souvenir d'avoir donné des infos bancaires par téléphone et même si c'était le cas, il faut une signature ? non ?

Comment puis je savoir comment la chose s'est faite ? solliciter la poste ?


Merci

 

 

Re: Prélèvement bizarre

    Chère carcassette,
    Notre site blog est là pour discuter des articles et de leur philosophie, pas pour nous soumettre un litige de la consommation ! Pour cela il y a une adresse informatique citée sur la page d'accueil :
      senlis@ufc-quechoisir.org
   
Mais je peux vous faire une réponse rapide : il n'y a pas d'autre responsabilité à rechercher que celle de votre banque car un RIB n'est pas une autorisation de prélèvement (nous le disons d'ailleurs dans l'article).

 

 

Re: Prélèvement bizarre

je suis a la banque postale et ils ont reglè un prèlèvement d'alico alors que je n'ai pas donner d'autorisation.Si je ne fais rien ils vont le faire tous les mois c'est une assurance obsèque et j'en ai dèja une

 

 

Le CIC de Crepy en Valois

Je vous informe que le cic de crepy en valois se permet aussi ce genre de pratique.

Je n'ai jamais autorisé ni signé un accord de prélévement automatique qui à été mis en place. Et le plus drole dans tout cela, c'est lorsqu'on demande à quoi correspondent aux banquier les 6,5 Euros de "Mise en place de Prélévement automatique", ils vous répond sereinement qu'il s'agit du traitement des autorisations ...

 

 

Re: Le CIC de Crepy en Valois

       Mille excuses pour le retard apporté à vous répondre, mais il arrive aux bénévoles associatifs de s'accorder parfois un peu de vacances !
       J'espère que vous n'aurez pas besoin de notre association pour demander à votre banquier le remboursement des frais et des sommes éventuellement prélevées. Nous devons vous informer qu'au cours d'une récente entrevue avec un banquier, celui-ci nous a confirmé qu'il était courant qu'il n'y ait pas de vérification. Ca passe ou ça casse. A nous de faire en sorte que ça casse !!!

 

 

Re: Le CIC de Crepy en Valois

Bonjour,

Aucun souci, j'apportais juste mon témoignage. Le souci à été réglé.

 

 

le credit foncier

bonjour ,aujourd'hui en regardant mes releves de compte je me suis apercu d'un prelevement abusif de la part du credit foncier sur un prelev aut de 1241 euro en plus de mes mensualite s normales de617euro.J'ai change en effet de banque et je pense qu'il ont bien profite de cela? ET BIEN COMMENT RECUPERER CETTE SOMME . Demain je prendrai maon telephonne ma plume mes 10euro de AR CEST QUAND MEME GONFLE? j'ai toujours paye atemps et en date sans retard j'espere qu'il vont me rembourser merci pour un ereponse

 

 

Re: le credit foncier

    Le Crédit Foncier est habilité à prélever sur votre compte, votre banquier n'a donc commis aucune faute. C'est vers le Crédit Foncier et en recommandé avec AR que vous devez réclamer des explications sur ce prélèvement supplémentaire non prévu dans votre tableau d'amortissement.

 

 

Lettre type?

Prog Id" />

Bonjour,

 

Je rencontre le même problème avec la même banque. Je vais lui faire un courrier de réclamation. Pourriez-vous m’indiquer quelle doit être la teneur de ma lettre (rappel des textes, injonction de remboursement etc.). Auriez-vous un modèle type à me communiquer ?

 

D’avance merci pour votre aide.

 

 

Re: Lettre type?

      Vous envoyez à votre banquier une lettre recommandée avec AR lui demandant d'apporter LA PREUVE de votre autorisation de débiter votre compte en faveur de l'entreprise qui a réussi son prélèvement. Vous l'informez qu'à défaut de cette preuve il a commis une faute en débitant votre compte sans mandat. Et vous lui demandez de recréditer votre compte sous un délai (10 à 15 jours) suivant l'avis de réception de votre LRAR. A défaut, vous le menacez de saisir le juge de votre litige et vous pouvez compter sur nous pour vous y aider !
   

 

 

ADL Partner

voila au mois de novembre 2008 j'ai vu une annonce aléchante, 4 magazine gratuit durant 3 moi, dans la préssipitation j'ai donnée mes coordonné bancaire sans me rendre compte. donc depuis le mois de mars je me suis rendu compte  que ADL partner me préléve des sommes irréguliere sur mon compte sans avoir donné mon accord, ni signer une autorisation.je ne recoit aucune facture, ni courrier de cette societé. sur leur site internet il y a pas de condition de vente ou contrat de vente. que dois je faire aidez moi s'il vous plait.

 

 

Re: ADL Partner

       Petit rappel : notre site blog n'est pas le meilleur lieu pour nous saisir d'un litige de la consommation. Il y a pour cela des adresses internet et postale qui figurent dans la colonne de droite de notre page d'accueil.
    Soyez aimable de nous faire parvenir l'historique de votre différend accompagné de la copie de toutes les pièces qui s'y rapportent (échanges de courriers...) à l'une de ces deux adresses.
     Cordialement,
                               

 

 

prélèvement non-autorisé

La Banque Postale a réglé la somme de 23.46 euros à la socièté d'assurance Carrefour
Carma qui a envoyé un demande de prélèvement sur mon compte alors
que je n'ai jamais signé de mandat pour l'autoriser.
J'avais d'ailleurs envoyé une lettre recommandée à Carma pour interdire tout
prélèvement.

 

 

Re: prélèvement non-autorisé

    Toujours se rappeler que vous n'empêcherez jamais quelqu'un de tenter de prélever sur votre compte. Et qu'un prélèvement non autorisé engage d'abord la responsabilité du banquier qui n'a pas votre mandat de payer.
   Le consommateur ainsi piégé ne doit pas se laisser distraire par un recours possible contre celui qui a fait la demande de prélèvement. Il doit concentrer son recours uniquement sur le banquier fautif.

 

 

Prélèvement abusif

GDF me prélève mensuellement sans mon autorisation, mais j'ai laissé courir, j'avais l'intention de le faire.

Par contre je suis en début de conflit avec SFR pour une box qu'ils m'accusent de ne pas leur avoir renvoyé, même si j'attends toujours l'adresse de retour pour la dite Box. En cherchant sur internet j'ai vu que je n'étais pas le seul dans ce cas. Mais avant de me disperser, revenons au sujet…
Donc SFR me menace de me prélever la valeur de la box, et d'après ce que je lis, ils le feront très certainement. Sauf que rien n'a été signé, et où cela se gâte c'est que c'est le compte de ma copine qui n'a évidemmemt rien signé.

Les hautes autorités ne vous ont toujours pas répondu ?

 

 

Re: Prélèvement abusif

    Ni le Ministre ni la Commission Bancaire n'ont jugé bon de répondre à une malheureuse association de consommateurs locale ! Nous ne sommes pas des banquiers au bord de la faillite, dommage !

    Prenez la précaution de faire opposition à tout prélèvement sur le compte visé. Même payante, cette opération vous fera faire des économies.

    Et la seconde précaution est d'envoyer à SFR une lettre recommandée avec AR en expliquant pourquoi ils ne seront pas payés. Il ne faudrait pas leur permettre de dire que vous n'avez jamais donné signe de vie !

 

 

prelevement bancaire sans autorisation

bonsoir,

je suis desesperee je viens d'etre prelevé par darty box d'une somme de 1112,27e sur mon compte caisse d'epargne alors que j'ai resiliée le contrat en février la banque a payé sans se poser de question j'ai pas signé d'autorisation de prélèvement je n'ai reçu aucun courrier de leur part. Au téléphone il m'a été repondue par darty qu'il faut consulter les mails, j'ai dit j'ai plus acces puisqu'il y a plus de contrat. J'ai plus de salaire ce mois. j'ai contacté un avocat pour engager une procédure des lundi car la somme n'est pas négligeable je ne peux plus payer loyer faire des courses. la banque paye des qu'il y a de l'argent sans se poser de question. J'ai l'APA avec moi j'ai aucun courrier justifiant la réalité de cette somme.
Méfiez-vous de darty si vous avez signé une APA

 

 

Re: prelevement bancaire sans autorisation

Bonjour 

Avez vous mis fin au prélèvement ? Dans ce cas, il faut vous retourner contre votre banque qui doit vous restituer le montant... 

 

 

Re: prelevement bancaire sans autorisation

oui j'ai mis fin et la banque reconnait ne pas avoir d'autorisation mais elle ne peut me dire dans combien de temps je vais etre remboursee en attendant toutes les opérations sont rejetées sur mon compte

 

 

Re: prelevement bancaire sans autorisation

    Si vous avez la preuve que la banque reconnaît son erreur, elle est plutôt culottée de vous dire qu'elle ne sait pas quand elle va vous rembourser ! Si c'était vous qui lui deviez des sous,, il y a fort à parier que ses délais de prélèvement sur votre compte seraient très brefs !!!
   Envoyez lui une lettre recommandée donnant 10 jours pour remboursement et avertissez la que vous saisirez le juge de proximité après ce délai. Et faites le !
   Cordialement
                                       Le Président

 

 

un peu de "pub" pour la caisse d'épargne de Bagnols sur cèze (30)

Mr et Mme Emmanuel JANS                                                                                                                               Le 09 juin 2010

 

CAISSE D’EPARGNE

Avenue Léon Blum

30200 BAGNOLS/CEZE

Objet :

Lettre en Recommandée avec Accusé de réception.

Madame, Monsieur,

Le samedi 17/04/10, je suis venu à l’agence pour vous demander comment les 2 prélèvements bancaires suivants avaient pu avoir lieu :

Du 08/03/10 de 33.48€ libellé ACM-IARD S.A.

Du 12/04/10 de 26.38€ libellé ACM-IARD S.A.

En effet, j’ai bien été démarché par les ACM en juin 2009, mais je n’ai jamais donné suite et surtout je n’ai jamais signé d’autorisation de prélèvement bancaire.

Je vous rappelle que vous ne pouvez prélever sur mon compte au bénéfice d'un tiers sans mon mandat exprès.

A ce moment là vous auriez dû faire votre travail de banquier en stoppant immédiatement ces débits illicites réalisés par les ACM et en recréditant mon compte.

Ne voyant toujours rien venir sur mon compte, je suis revenu à l’agence le samedi 29/05/10 pour vous demander de rechercher l’autorisation de prélèvement pour les ACM car je détiens toujours l’original de ce document que je n’ai jamais signé !

Vous m’avez rappelé dans la semaine pour m’informer que le document que vous aviez, était aussi, vierge de toute signature…

Aujourd’hui je constate que je n’ai toujours pas été crédité des sommes prélevées abusivement par les ACM avec la complicité de la Caisse d’Epargne mais en plus les ACM ont continué à prélever aux dates :

Du 10/05/10 la somme de 26.38€

Du 09/06/10 la somme de 26.38€.

Prélèvements abusifs sur le compte xxxxxxxxxxxx

Je vous mets en demeure de recréditer mon compte des sommes prélevées illégalement sous 8 jours aux dates de valeur effectives des débits.

Un geste commercial serait le bienvenue pour compenser les frais du courrier en AR et de mon temps perdu dans cette affaire occasionnée par une faute professionnelle de votre établissement bancaire et par un abus des ACM qui est d’ailleurs aussi un établissement bancaire !

Faites en sorte que ma fidélité de plus de 25 ans à votre établissement

.n’ait pas été vaine, sinon, vous pourriez ne plus profiter de mes « noisettes »……

Emmanuel JANS

Suite à ce courrier.

Suite à mon courrier envoyé en A/R, et n’ayant pas été contacté par la caisse d’épargne, je suis allé les voir le 18/06/10 pour savoir comment cet établissement traitait le problème.

La personne à l’accueil n’a pu me renseigner et m’a proposé de prendre rendez

J’ai donc pris un RDV pour le lendemain 9 h00 avec mon conseiller.

Arrivé le 19/06/10 à 9 h00, j’ai attendu patiemment jusqu’à 9h30. J’ai demandé à l’accueil pourquoi je n’étais pas reçu…la guichetière m’a rétorqué un problème de croisement d’agenda et qu’elle pouvait me donner un nouveau rdv si besoin.

Je lui ai aimablement dit que je me déplaçais pour la 4

10h30 le directeur (et non mon conseiller ) daigne enfin me recevoir, sans réellement s’excuser pour le retard…

Je lui montre une copie du courrier qu’il lit à moitié et il consulte rapidement mon compte.

Je lui demande ce que la caisse d’épargne compte faire.

Il m’explique ou plutôt il me noie d’un tas d’explications plus ou moins justes pour me dire que la caisse d’épargne n’est pas responsable…. que tout est la faute des ACM et que je dois traiter avec eux.

Il avoue aussi à demi mot qu’ils n’ont pas été à la hauteur, mais que c’est parce qu’il y a des stagiaires à l’accueil et que les conseillers ont autre choses à faire……que d’analyser et de répondre aux courriers que les clients leur adressent (environs 5 courriers en A/R par jour dixit le directeur !!!!!!).

Au final, il m’informe qu’il veut bien faire un geste commercial….Il décide donc de me créditer 2 fois 8.90€ Et il m’imprime un relevé de compte.

A la fin de l’entretien, il m’avouera même que c’est lui qui s’est chargé de me recevoir car mon conseiller ne savait pas quoi me dire…………

Arrivé chez moi je regarde ce relevé de compte qui mentionne que j’ai bien été recrédité le 17/06/10 des 4 prélèvements aux bonnes dates de valeurs. Mais par contre je découvre que la caisse d’épargne m’a facturé 3 fois 8.90€de frais d’opposition !

Je rappelle le directeur pour lui demandé d’où viennent ces frais d’opposition, après 10 minutes de recherche, il finit par me dire qu’il me recrédite 8.90€puisque que une heure avant il m’avait déjà fait « cadeau » de 2 fois 8.90€

Je lui ai alors fait remarquer que pour moi c’était une opération blanche sans aucune compensation, et s’il en restait là…

Il m’a alors octroyé « royalement» 2 fois 7.45€à titre commercial pour solder l’affaire.

vous. ième fois et que je méritais un peu plus de considération…

Suite à tout cela, voici ma conclusion :

J’attendais de la caisse d’épargne juste un peu de considération.

Que mon conseiller m’appelle pour me dire qu’il avait bien reçu mon courrier et qu’il prenait en main l’affaire, c’est à dire :

  1. que je serai remboursé,
  2. qu’il n’y aurait bien entendu aucun frais,
  3. et qu’il me faisait cadeau de X mensualité(s) de gestion de compte pour me dédommager de leur erreur et pour récompenser ma fidélité de plus de 25 ans.

Mais je n’ai rien eu de tout cela……

La caisse d’épargne de Bagnols sur cèze est gérée par des personnes qui ignorent jusqu'à leur tarification interne : En effet, des frais bancaires m’ont été facturés (3 x 8.9€) alors que la plaquette de tarification de la caisse d’épargne 2010 indique que les frais engendrés par la contestation de prélèvements sont gratuits. (voir extrait ci après)

LES OPPOSITIONS

Frais d’opposition chèque(s) par l’émetteur 16,95 €

Frais d’opposition chéquier(s) par l’émetteur 22,95 €

Frais d’opposition carte par le porteur

GRATUIT

Frais d’opposition sur prélèvement

          révocation de mandat ou non autorisation 16,95 €

          contestation d’une ou plusieurs échéances

GRATUIT

Que leurs gestes commerciaux sont en dessous de tout.

Bref, je suis en train de fuir cet établissement

 

 

Re: un peu de "pub" pour la caisse d'épargne de Bagnols sur cèze (30)

     Je me suis permis d'édulcorer un peu votre message en ce qui concernait certains qualificatifs, la diffamation étant une arme dangereuse pour le responsable d'un site ! Et pour me rassurer pleinement, je vous remercie de faire parvenir à notre associatiopn la copie de votre LRAR ainsi que de son avis de réception.
    Mais à part cette remarque, je constate que le banquier a quand même fait porter le chapeau à l'assureur qui a tenté le prélèvement. Alors que cette opération n'a été possible que parce qu'il n'a pas fait son travail, d'où votre juste définition d'une "faute professionnelle".

 

 

Re: un peu de "pub" pour la caisse d'épargne de Bagnols sur cèze (30)

 bonjour
merci de votre témoignage,j'ai une histoire de prélévement non autorisé  ,avec la caisse d épargne bretagne,ils m'ont raconté n'importe quoi,j'ai pas trop cru à leur version,avec votre témoignage je sais ce qu'il me reste à faire MERCI

 

 

Re: un peu de "pub" pour la caisse d'épargne de Bagnols sur cèze (30)

Bonsoir,je découvre que la caisse d'épargne de Besançon est la pire,moi j'ai été obligée de passer par la médiation de la caisse d'épargne pour avoir une écoute et un remboursement de frais abusifs...ET SIGNALER LE COMPORTEMENT anormal du directeur de l'agence à mon égardJe savais que cette démarche me porterait préjudice,j'ai eu une petite partie de frais remboursé,il m'a supprimé mon découvert,ma supprimé tout moyen de paiement,meme la simple carte de retrait,plus de chequiers,et il y a un mois les humiliations ont commencé,n'ayant plus de moyens de paiement et habitant la campagne je fais 70 kms pour retirer des espéces  pour payer mes factures,car il ne veut plus que je fasse vivre mon compte,et m'a demandé de quitter la caisse d'épargne rapidement,quand je me suis présentée a l'agence il y a un mois la personne  du guichet m'a dit que je ne pouvais pas faire de retrait car il etait absent et qu'il fallait son autorisation,je suis restée polie,je suis ce meme jour rendue dans une autre caisse d'épargne et la personne m'a expliquée qu'elle ne pouvait pas effectuer d'operations sans son aval,elle m'a expliqué qu'il y avait une note inscrite,et qu'il fallait son autorisation,je ne pouvais donc pas retirer mon argent,mon compte etait crediteur et  je ne depasse pas,vous imaginez que le contraire est difficilement possible,il me traite comme une voleuse,et pire ce jour là j'allais à l'enterrement du fils de ma meilleure amie qui s'etait donner la mort à l'age de 25 ans...et je n'ai pas pus régler la fleuriste.J 'étais anéantie .Je suis revenue le Mardi ,il avait un regard mechant,il m'a dit je veux que vous quittiez ma banque.....J ai put retirer mon argent,et je lui ai dit que je faisais le necessaire pour changer de banque;;la semaine prochaine je ferme déjinitivement cette banque;Ma famille me conseille de porter plainte,je réfléchis car j'ai vécu l'enfer en essayant de signaler ce qui se passait;Je suis implantée très fatiguée d'être et d'avoir subit ce réglement de compte qui aura  duré 9 mois ,j'en suis tombée malade et j'ai perdu 10 kg,Quand je dois aller a la caisse d 'epargne c'est un calvaire car vous connaissez" le pot de terre contre le pot de fer"mais je vais écrire à la haute direction de la caisse d'epargne quand j'aurai solde mon compte,la semaine prochaine.Je ne pensais pas q'un directeur de banque pouvait se comporter de la sorte ,et me faire payez ma réclamation..Merci de m'avoir écouté;SATINE

 

 

Re: un peu de "pub" pour la caisse d'épargne de Bagnols sur cèze (30)

Bonjour madame, pour tout vous dire, après 11 ans à la caisse d épargne dans le sud, je suis monter dans l est et j ai ouvert un compte à la caisse d épargne dans l est en presisent un découvert autorisé , que je risquerai de dépasser mon découvert , et mon répondu que y aurai pas de problème qui me suivron, mais par la suite je me suis vu interdit bancaire pendent 5 ans car il mon pas suivi comme il me l avais dit. Suite à ça, au bout de 5 ans j ai reçu un lettre de la banque de France que tout était rentrer dans l ordre. Donc je suis allez à mon agence pour récupérait ma carte bleut et le chéquier ce qui a été refuser, donc je leur et dit je n était plus fischier à la banque de France et je leur et montrer la feuille que j avais reçu. Alors vu que je commencer de faire ( un scandale) devant les autres clients , un monsieur et venu voir au guichet se qui ce passer et ma expliquer avec leur terme à eu bien roder et vu que je parler asser fort, il m'a reçu tout de suite dans sont bureau. Et ma bien expliquer et bien dit que si je voulai récupérer ma carte et le chéquier il fallait que je prenne une assurance vie et autres chose pour que sois rendu ma carte et mon chéquier. Donc je lui et dit que je refuser et que je quitterai l agence si il me rendez pas ce que je lui et demander. Suite à ça le lendemain j ai était à une autre banque je peu le dire crédit mutuel et j ai ouvert un compte et le monsieur ou la dame mon dit que je n était pas le seul à me plaindre. Et j ai un très bon conseiller qui me suis. Voilà j espère que vous ferai de même. Bien cordialement

 

 

Re: autorisation de prélèvement sans autorisation.

Ma banque postale a autorisé un prélevement sans mon autorisation d' edf, suite a ma demande de révocation avec AR le prélevement m' a été remboursé, mais maintenant edf me réclame cette somme en mandatant contentia sans plus d' explications. Un conseille ?

 

 

Re à Ricard

    Je ne saisis pas bien tous les éléments de votre situation. Apparemment EDF a été payée puisque votre banque avait accepté le prélèvement sans votre autorisation. EDF ne peut donc rien vous réclamer de plus. Il s'agit peut-être d'une nouvelle tentative de se faire payer une autre facture.
    Vous pouvez constester par LRAR auprès de la société de recouvrement en demandant la PREUVE de votre dette et en rappelant votre situation et l'abus d'EDF. Ensuite, silence, car vous risquez beaucoup d'arguments aussi approximatifs qu'hasardeux !
                                      Le Président
                                         J. MOPIN
                            

 

 

Re: Re à Ricard

Merci pour la rapidité de votre réponse, est-il possible que la banque  de son cotes, est réclamé la somme a edf, en faisant fonctionner leurs assurances par exemple ?

 

 

Re: Re à Ricard

    Ca serait énorme, mais la meilleure façon de le savoir c'est de demander à votre banquier ! Par écrit, bien sûr, en recommandé avec AR et en exigeant une réponse écrite qui nous intéresserait beaucoup ! Il y aurait là une grande première, EDF payant le banquier de son client sans lui dire puis réclamant de nouveau sa facture !!!
    Quant à la société de recouvrement, vous pouvez la calmer en lui envoyant (toujours en LRAR) copie de votre extrait de compte prouvant le prélèvement de la facture. N'oubliez pas de rayer les mentions qui ne les regardent pas : autres opérations, solde du compte...

 

 

Re: Re à Ricard

Bonjour, serait-il possible d' avoir un exemple de courrier destiné à ma banque ? En cherchant un peu sur le net j' ai appris que suite à un rejet de prélevement éffectué sur un compte sans autorisation, la banque récupère les fonds auprès de la banque de l' émetteur de facon automatique.

 

 

Re: Re à Ricard

   Nous n'avons pas de modèle de lettre. Il suffit de demander par écrit (LRAR) la PREUVE de votre autorisation à votre banquier.
  Quant à la manoeuvre de récupération d'une somme rejetée que vous décrivez, je ne la comprends pas bien. Pouvez-vous être plus précis ? 
   Cordialement,
                                           le Président
                                              J. MOPIN

 

 

litige

"Rejet de prélèvement" ,terme employé par la banque aprés restitution à son client du montant prélevé sans son autorisation sur son compte. Oui, la banque ne perd rien, elle récupère l' argent auprès de la banque de l' émetteur de facon automatique.

 

 

Re: litige

   Comme ça, je comprends ! Mais la façon dont les banques passent des accords entre elles ne nous regarde pas vraiment. Ce qui serait intolérable, c'est que le consommateur ne soit pas remboursé de la faute de son banquier. 
                                      J. MOPIN

 

 

Re: litige

Dans mon cas, la banque a réparée son erreur. Toutes ces informations concernant leurs échanges m' on permis de comprendre pourquoi edf me réclamait à nouveau cette somme de manière assez musclé tout de mème, puisqu' il mandate le contentieux. Meme si cela semble réglé haujourd' hui, puisque j' ai écrit à contentia en AR et que je n' ai plus de nouvelle à ce jour, je trouve leurs pratiques plus de douteuses.

 

 

Re: litige

   C'est le moins qu'on puisse dire !
              J. MOPIN

 

 

Re: autorisation de prélèvement sans autorisation.

    Votre banque utilise tous les mauvais arguments que nous dénonçons dans nos informations ! Non, le fait de donner un RIB ou de payer par TIP (sur lequel figure nos coordonnées bancaires, comme sur nos chèques !) n'est pas une autorisation de prélèvement sur votre compte. Votre banquier est incapable de vous montrer votre autorisation en faveur d'EDF ?  Il est en faute et vous pouvez aller jusqu'à l'assigner devant le juge de proximité.
                                     Le Président
                                        J. MOPIN

 

 

Re: autorisation de prélèvement sans autorisation.

bonjours ,meric bien piour cette réponse et pour votre investissement face à ma problémathique. je ne manquerais pas de vous tenir au courant, d'ici la j'attend les 8 jours suite à ma mise en demeurre contre ma banque.

cordialement yvan chastre

 

 

Re: à yvan49

   Si votre banquier n'a jamais eu votre autorisation de payer un tiers, la réponse à toutes vos questions est dans ce forum : elle a commis une faute et doit vous recréditer. Ne cherchez pas la responsabilité d'EDF. Et tous ses arguments de RIB confié ou autre connaissance de vos coordonnées bancaires sont nuls.
                              Le Président
                                 J. MOPI

 

 

Crédit Mutuel et prélévement EDF

Bonjour à tous,

Dans le prolongement des témoignages précedents, je souhaite apporter moi aussi mon expérience et vous demander si je suis bien dans mon bon droit. Explications :

- Titulaire d'un 1er contrat EDF pour un 1er appartement à Angers, je leur avais fourni une autorisation de prélévement il y a 3 ans. Il y a 2 ans j'ai rompu ce contrat car retour au domicile parental
- L'an passé, emménagement à Paris, donc nouveau contrat EDF. Or je ne leur ai jamais envoyé d'autorisation de prélévement pour ce nouveau contrat.
- Je transferts par la même occasion mon compte courant du crédit mutuel de mon domicile parental à celui de Paris. Je ne reçois aucune demande de paiement d'EDF pendant plus d'1 an et constate que rien n'est prélevé sur mon nouveau compte. Je me dis : "parfait, il me demanderont la régularisation quand je partirai dans le pire des cas".
- Au bout d'un peu plus d'un an je quitte l'appartement parisien pour de nouveau retour au domicile parental et là les problèmes s'enchainent en quelques jours :

1. je reçois un courrier de mon ancienne banque pour venir chercher mes nouveaux moyens de paiement (normalement le compte courant aurait du etre cloturé depuis presque 1 an!)
2. j'appelle edf pour résilier mon contrat : impossible "informatiquement" tant que je n'ai pas le relevé de compteur qui est sur l'état des lieux de sortie que mon ancien proprio tarde à envoyer. J'insiste plusieurs fois mais refus catégorique ... je me dis : "dans le pire des cas ils me rembourseront et réguleront le tout quand je le récupérerai et leur enverrai"
3. je reçois une lettre d'edf pour "prélévement impayé sur mensualité" : ils me réclament 18€42 de frais de gestion + la somme mensuelle normale (uniquement sur le dernier mois alors que je n'avais encore rien payé depuis plus d'un an et que j'ai de l'argent sur mon nouveau compte, étrange !)
4. je file à mon ancienne banque et là surprise : mon ancien compte n'avait pas été fermé !

Donc problèmes :
Le compte était resté ouvert et une dernière paie reçue sur ce dernier après le transfert a servi à payer edf pendant toute la durée du contrat (environ 15 mois) sans autorisation de paiement  (+ des frais de gestion pour ce compte pour des moyens de paiement que je n'avais plus). 
J'aurai pu laisser passer et demander juste le remboursement des frais de gesion MAIS :
- la banque m'a facturé sur ce compte 20€ pour le dernier rejet de prélévement EDF (je répète que je ne l'avais pas autorisé pour le contrat de ce 2nd appartement)
- auxquels s'ajoutent les 18€42 de frais de gestion EDF
- auxquels vont s'ajouter de nouveaux 18€42 d'EDF pour le mois qui vient car EDF même si je leur ai enfin fourni fin septembre le relevé de compteur, m'a annoncé : "ha désolé mais la demande de prélévement prend 2 semaines donc est déjà partie pour votre facture du 6 octobre, impossible d'annuler" (pourtant ça fait 2 mois que je leur demande de rompre le contrat ...!)

Question : 
a) dois-je demander les remboursement de tous ces frais exclusivement à mon acienne banque car c'est elle qui a oublié de fermer mon compte et a autorisé à mon insu un prélévement automatique EDF ?
b) le prélévement automatique autorisé pour le contrat edf pour mon 1er appartement serait-il par hasard toujours valable pour le 2nd contrat ?
c) question un peu hors sujet : EDF a-t-elle réellement le droit de refuser de rompre le contrat et les prélévements induits à cause d'un blocage informatique nécessitant le relevé de compteur immédiat ?

Je vous remercie d'avance pour votre attention et pour toutes les réponses que vous pourrez m'apporter, et me joindrai avec vous avec plaisir dans votre action en fournissant plus de détails et de noms si nécessaires.

 

 

Re: Crédit Mutuel et prélévement EDF

   Attention, c'est à vous de mettre fin à vos mandats autorisant les prélèvements. Tant que votre banquier n'a pas reçu votre ordre de clôture de compte ou d'arrêt de prélèvement, tout continue comme avant. Ce qui explique certainement vos problèmes actuels.
   Si vous êtes dans une succursale de la même banque, les autorisations de prélèvements vont suivre. Si vous avez changé de banque, c'est à elle de PROUVER qu'elle à votre instruction de payer. 
   Cordialement,
                                      le Président

 

 

Quel délai pour se retourner contre la banque?

Bonjour,

Suite à une résiliation d'un abonnement téléphonique de chez Free télécom en mars 2005, j'ai écris à ma banque pour qu'elle arrête les prélèvements de cet opérateur.

En août 2005, l'opérateur téléphonique prélève 400€ pour matériel non rendu. En réalité rendu en retard, car l'opérateur continuait à communiquer sur mon adresse mail alors que je n'avais plus accès à internet.

Or, ce dernier prélèvement a été effectué sous un autre nom de société que celui à qui j'avais donné l'autorisation.

Et ma banque, la Bred, m'avait répondu que le courrier pour arrêter les prélèvements que j'avais écris n'était valable que un mois car je n'avais pas précisé " arrêt définitif " des prélèvements.

Est-ce qu'aujourd'hui, en 2010, je peux toujours demander à ma banque de me rembourser ce prélèvement effectué par la même société mais sous un autre nom, car les autorisations sont nominatifs, ou pas du tout parce que juridiquement c'est la même société?

Merci d'avance pour votre réponse.

 

 

Re: Quel délai pour se retourner contre la banque?

    Le recours d'un professionnel contre un consommateur est frappé de forclusion par un délai de 2 ans mais celui du consommateur contre un professionnel l'est pas un délai de 5 ans. Ca risque d'être drôlement juste ! Contrôlez les dates exactes de prélèvements. Si le 5ème anniversaire est dépassé, c'est fichu !
   Cordialement,
                                      le Président
                                         J. MOPIN

 

 

Re: Quel délai pour se retourner contre la banque?

Re Bonjour,

Malheureusement le 5ème anniv vient tt juste de passer, en août 2010.
Donc je laisse tomber.
Merci beaucoup pour l'info.

 

 

Re: Quel délai pour se retourner contre la banque?

 Merci pour toutes ces informations ainsi que de votre dévouement,ça redonne du courage et nous encourage à nous défendre .

 

 

Re: Quel délai pour se retourner contre la banque?

D'où l'intérêt d'adhérer à l'UFC QC

 

 

prélèvement...prélèvement...

 Salut, j'ai eu une fuite d'eau en 2007 dans une maison que j'ai acquis la même année. La fuite à eu lieu en décembre 2007 moi j'étais en vacance, à mon retour quelques jours passent et je m'aperçois de cette fuite.Donc en janvier 2008 je vais voir la SAUR(distributeur d'eau de M....) pour leur donner mes index et augmenter mes mensualités afin de résorber un max ma facture.La réponse est la suivante vous devez attendre décembre 2008 et la nouvelle facture pour pouvoir faire une demande de dégrèvement.Donc j'attend décembre 2009 je reçois ma facture et je m'aperçois que mes index n'ont pas été modifiés et mes mensualités pas augmentés.J'y retourne donc un peu furax et rebelotte il faut attendre décembre 2009 je redonne mes index et demande d'augmenter mes mensualités.En décembre 2009 je reçois une facture et là pareil que la 1ère fois ils n'ont rien fait!!!!!!! là j'y retourne plus que furax à 16h50 (ça ferme à 17h00) en demandant la directrice un bras de fer s'engage et finalement la Reine arrive elle me met à l'aise me calme me dit que tout se passera bien que pou le  règlement on s'arrangera.Et aujourd'hui demande de dégrèvement effectuée ils m'ont envoyé un papier qui dit:" Nous acceptons d'échelonner le règlement de votre dette (c'est la meilleure) 362euros le 05/11, 362 le 06/12 et 362 le 05/01/2011 veuillez signer ce papier avec la mention lu et approuvé et la date" que je ne signe pas puisque je n'ai pas cet argent ( et ce montant chaque mois ça fait mal) je suis jeune proprio avec 2 enfants et c pas évident. Hé ben le prélèvement à quand même eu lieu donc à koi bon m'envoyer ce papier....JE NE SAIS PLUS KOI FAIRE AIDEZ MOI SVP mon num est le suivant 0625745142 au cas ou bon ben merci à bientot je l'espère.

Karim et sa famille.

 

 

prélèvements non autorisés

Bonjour,

J'ai été prélevé par 3 entités depuis Aout 2010 pour un montant mensuel d'environ 250€.
Je m'en suis rendu compte mi-octobre et aussitot envoyer un courrier (+mail) à mon conseiller pour signaler une anomalie.
J ai obtenu un rdv 2j plus tard et pris connaissance de 3 nouveaux prelevement non autorisés en octobre.
La réponse du conseiller sur ces prelevements (9 en tout) : "je ne sais pas, il faut voir avec eux". 
Un peu enervé (le mot est faible), je me suis renseigner sur plusieurs forums et ai renvoyé un courrier en citant les articles L133-8 et L133-24 pour demander le remboursement de ces prelevements.
J'ai fini par obtenir le remboursement des prelevements des mois de octobre et septembre.
Pour le mois de aout, la banque me demande d ecrire aux 3 entités afin "de retracer les ecritures, les contester et d exiger leurs remboursements".
J'ai de nouveau ecrit à la banque pour reciter l'article L133-24 qui permet de contester un prelevement non autorisé dans les 13 mois suivants l operation, et de nouveau demander le remboursement, où alors de me donner la raisons pour laquelle ma banque applique un delai de 2 mois pour contester un prelevement non autorisé (au lieu des treize prevu par la legislation).
Dans le cas d une reponse negative, mon seul recour sera t il de contacter les 3 entités qui ont bénificier des prelevements?

J ai pris concience de l utilité d un conseiller bancaire. Il sera toujours present pour vos placements ou assurances (meme plus que present, relance par telephone ou mails). Mais en cas de problème il est plus difficile à joindre. Le terme de "commercial bancaire" me conviendrait mieux.

D avance merci pour votre reponse. 

 

 

Re: prélèvements non autorisés

        Ce n'est pas l'opération qui est contestable, c'est la banque qui a commis une faute et et celui qui commet une faute en doit réparation totale. Le consommateur a 5 ans pour agir contre un professionnel, on ne peut donc vous opposer un délai inférieur. D'autant que le délai imposé par la banque signifie "qui ne dit mot consent" alors que cette interprétation de l'accord est contraire au droit français qui exige que l'accord soit exprimé.
    Envoyez une lettre recommandée avec AR de mise en demeure de recréditer votre compte des sommes indûment prélevées et avertissez que sans paiement sous un délai bref (15 jours par exemple), vous saisirez le juge de proximité de votre litige. C'est une procédure gratuite à mettre en oeuvre et le greffier de votre tribunal d'instance pourra vous donner toutes les informations à ce sujet.
    Cordialement,
                                    le Président
                                       J. MOPIN

 

 

Re: prélèvement...prélèvement...

Tu peux faire une opposition à ta banque sur ces prelevements (c'est gratuit). Même sur des prelevements qui ont déja eu lieu (jusqu'à 2 mois apres l operation si je ne dis pas de betises), il suffit de signaler que tu ne t attendais pas a des prelevements aussi importants. Ceci dans le cas où tu as donner mandats à la SAUR pour prelever sur ton compte.

Si tu ne leur as jamais donner mandat, c 'est encore plus simple. Il s agit de prelevements non autorisés, et la banque doit te rembourser (rapidement). Un courrier AR devrait suffir pour demander le remboursement des prelevements non autorisés et l opposition aux prelevements a venir.

Pour le reglement de la dette, ecris a la SAUR et propose un echelonnement en expliquant gentiment ta situation (depuis 2007).
Dans tous les cas, je pense qu'il vaut toujours mieux ecrire que de se deplacer en cas de problème. Les promesses verbales et ecrites sont deux choses tres differentes...

 

 

Réponse à Karim...

     Le problème vient du fait que vous avez donné à l'origine une autorisation de prélèvement à la SAUR. Votre banque était donc tenue de payer cet organisme.
   Comme il n'y a aucune raison pour que ça ne recommence pas, il vaut mieux demander à votre banque de ne plus accepter les prélèvements de la SAUR et prévenir cette société de votre démarche. Cela vous permettra de négocier un étalement de votre facture par un accord écrit et non une promesse verbale qui ne laisse aucune trace. Attention ! Contrairement à ce que vous dit un consommateur sympa, la banque peut très bien vous facturer l'opposition au paiement, mais pas la fin de votre autorisation de prélèvement (elles sont nombreuses à avoir oublié de mentionner cette opération dans leurs tarifs ,mais, rassurons nous, ça va certainement venir !).
    Nous vous signalons que si la fuite a eu lieu entre le compteur et vos robinets, l'eau perdue n'est pas retournée dans le circuit d'assainissement. La SAUR doit donc déjà vous exonérer de la partie assainissement de votre facture.
   Cordialement,
                                    le Président
                                       J. MOPIN     

 

 

  Nous vous signalons que si la fuite a eu lieu entre le compteur et vos robinets, l'eau perdue n'est pas retournée dans le circuit d'assainissement. La SAUR doit donc déjà vous exonérer de la partie assainissement de votre facture.
   Cordialement,
                                    le Président
                                       J. MOPIN    
  

C'est d'ailleurs pourquoi des clients qui avaient eu de grosses factures suite à des fuites après compteur, se sont vus avoir des ristournes après de nombreuses négociations mais l'organisme c'est bien gardé de dire qu'il avait revu leurs calculs sans dire qu'au départ, l'ensemble était calculé sur toutes les prestations afférentes.

 

 

J'ai visité votre site -à l'instant-. Je cherche également des informations concernant la sté Pass qui vient de prélever une somme importante sur mon compte, sans autorisation. Ma banque a rejeté l'opération après échange téléphonique avec ma conseillère. Mais...

... Une exécrable personne qui gère mon dossier Pass, avec qui j'étais au téléphone il y a une heure environ, me laisse pantoise. Je n'en reviens pas encore de son arrogance et de sa virulence :

Exemple de répliques que j'ai dû encaisser -alors que j'expliquais que mes deux derniers chèques n'ont pas été encaissés et que Pass n'avait pas d'autorisation pour un prélèvement automatiquement sur mon compte-

"Ce que je dis est peut être trop compliqué à comprendre pour vous"
"Vous ne payez pas, nous faisons ce que nous voulons"
"Vous avez un dossier à la banque de France et vous vous permettez de faire des remarques"
"La semaine prochaine votre dossier est au contentieux, juste pour Noël".

Je crois que c'est une sadique ! Une malade peut-être aussi. Que de véhémence. J'hallucine !

 

 

Réponse à celle qui hallucine

   Mais non, mais non ! Il y a malheureusement trop souvent des gens qui ne connaissent pas les textes qui régissent leur métier. Il est regrettable que ce soit au consommateur de les leur expliquer ! Appelons çà l'arroseur arrosé !
                                         le Président
                                            J. MOPIN

 

 

Litige avec Budget et action LCL

Bonjour,
Je souhaite vous faire part de mon "expérience":

en février 2010, je reserve et paie par CB VISA PREMIER du LCL une location de véhicule sur le site web de Budget pour le mois d'aout. Le débit est effectué sur le compte LCL

fin aout 2010, de retour de vacances, Budget me débite à nouveau une somme de 600 euros supplémentaires sur mon compte LCL alors que je n'ai rien signé ni rien autorisé !

N'ayant pas obtenu de réponse de la société Budget (qui n'a pas d'antenne SAV, on comprend pourquoi), je me retourne vers la banque en septembre 2010. Le LCL m'informe qu'ils intentent une action via les assurances qui couvrent ma VISA PREMIER mais à ce jour je n'ai pas été remboursée.

le LCL répond à mes demandes d'information par un "ça suit son cours" mais n'auraient-ils pas dû bloquer le prélévement en septembre par une opposition ? je n'ai pas l'impression qu'ils assument une responsabilité dans ce prélévement non autorisé que je qualifie d'abusif ?

qu'en pensez vous ?

 

 

 

prélèvement sans autorisation et sans abonnement

J'ai eu des prélèvements sur mon compte de canal+ alors que je ne me suis jamais abonnée et n'ai signé aucune autorisation de prélèvement sur mon compte. j'ai demandé à canal+ d'arrêter . et j'ai écrit un courrier à ma banque en leur demendant de rembourser tous les prélévements effectués par canal+ (comment ont-il eu mes ccordonnés banquaires.

Dans la mesure ou il se sont rendu complice de ses prélévements sur mon compte c'est  la banque qui est en tort.

Ensuite à eux de se retourner contre canal+  (demande d'abonnement et autorisation de prélèvement que celle ci n'aura jamais etc.....)

La lettre a été préparée par ufc que choisir avec des termes juridiques.

et copie à envoyer à plusieurs organismes
canal+ - csa - banque de france- ufc que choisir-

Le médiateur de la banque postale

 

 

Re: prélèvement sans autorisation et sans abonnement

   La banque est plus que complice, elle est en faute ! Ne cherchez pas à faire rendre gorge à Canal + mais renouvelez votre exigence à votre banque de recréditer votre compte. Et si elle n'obtempère pas dans le déali que vous lui avez fixé, saisissez le juge de proximité.
     Cordialement,
                                       le Président
                                          J. MOPIN

 

  • UFC QUE CHOISIR SENLIS
  • Mardi 19/04/2011
  • 21:52
  • [^]
  • Répondre
 

Gaz de france _l'arnaque

 Bonjour .
Je suis "en pleine guerre" avec Gaz de France Dolce Vita ;pour de multiples raisons ; mais la plus incroable est qu'ils prélève sur mon compte depuis dix mois 55 euros; qu'ils m'ont imposés ; par mois; sans qu'à aucun moment et ils l'ont d'ailleurs admis noir sur blanc, je ne leur ai donné d'autorisation écrite datée et signée comme cela doit se faire.
C'est l'agent immobilier qui est chargé de la gestion de l'appartement que je loue , qui par télèphone lors du changement d'abonné , a communiqué à cette socièté mes coordonnées bancaires; GDF a d'ailleurs considéré que le jour de cet appel était le jour du début d'abonnement , hors mon bail , l'état des lieux et mon entrée dans l'appartement sont datés de quatre jours plus tard; GDF me facture même des consommations de gaz et d'électricité alors que je n'étais pas dans les lieux!!!!!!!
Que puis je faire?Où porter plainte?Je suis écoeurée devant tant de malhonnéteté .Nous sommes otages de ces fournisseurs d'énergie et cela ne peut plus durer!Merci de m'informer si vous le pouvez.

 

  • albertini dominique
  • Mercredi 20/04/2011
  • 20:16
  • [^]
  • Répondre
 

Re: Gaz de france _l'arnaque

    Première précaution à prendre : vérifiez que vous n'aviez pas donné à votre banquier l'ordre de payer ces prélèvements. Si vous aviez été client de GDF avant et que vous n'avez pas résilié votre autorisation, votre banquier n'a pas commis de faute en payant, il a agi conformément à vos ordres.
   S'il n'y a jamais eu d'autorisation de payer, retournez vous seulement contre le banquier. Sinon, vous envoyez une lettre recommandée avec AR à GDF en lui demandant copie de votre autorisation écrite de prélèvement. En son absence, demandez qu'il recrédite votre compte des sommes indûment prélevées et si refus ou non réponse, saisissez le juge de proximité de votre litige.
    Cordialement,
                                           le Président
                                              J. MOPIN

 

  • UFC QUE CHOISIR SENLIS
  • Mercredi 20/04/2011
  • 22:09
  • [^]
  • Répondre
 

la banque postale a autorisé un prélevement alors que je n avais pas les fonds

bonjours , la banque postale a pyé un prélevement de 700 euros a edf , alors que je n avais que 300 euros sur mon compte,.
 je suis sortie d un dossier de surendettement et je n ai pas le droit au decouvert autotisé, ni ai crédits. je me retrouve de ce fait dans une situation désastreuse. je suis a decouvert de 426 euros , et je n ai plus rien a manger. je ne sais plus comment faire , de plus je n ai jamais signé d autorisation de prelevement pour edf , voila ce qu il m arrive et je ne sais plus que faire  cordialement un concommatur qui subit les assauts de ces services banquaire qui font comme bon leur semble

 

 

Re: la banque postale a autorisé un prélevement alors que je n avais pas les fonds

    Hélas, le problème n'est pas de savoir si vous aviez assez sur votre compte, mais si vous aviez autorisé les prélèvements d'EDF sur votre compte. Si c'est le cas, votre banque n'a pas commis de faute mais aurait certainement pu vous informer du découvert à venir.
                                                 Le Président
                                                    J. MOPIN

 

 

Re: la banque postale a autorisé un prélevement alors que je n avais pas les fonds

 Merci aux petits malins d'éviter les liens "croisés" ou "backlinks", ils seront automatiquement supprimés...
Un lien pointant sur un site est un gage de confiance, de partenariat...

Le Webmaster...

 

 

Abus de faiblesse

Objet : Abus de faiblesse.

DDPP

Centre Administratif Départemental


167, avenue Joliot-Curie


92013 Nanterre Cedex

 

 

Madame, Monsieur :

 Comme convenu dans notre entretient téléphonique de ce jour, je vous détaille le problème rencontrée chez ces personnes âgées et qui en plus sont complètement illettrées (il ne savent ni lire ni écrire). Ils sont fortement diminuées, lui a été opéré d’un cancer, perte de mémoire avec des vertiges ! Elle marche avec beaucoup de difficultés.

 

Monsieur XXXXXXXXXXX :

 Né le 11 mars 1936 soit 75 ans.

 Madame XXXXXXXXXXXXX
 :

 Née le 04 août 1934 77 ans.

 Les faits : mon beau-frère xxxxxxxx a souffert un accident de la voie publique le 14 juin 2011, de ce fait il a du être hospitalisé durant plus d’un mois et demi. Sa femme ne sachant ni lire ni écrire c’est moi qui me suis occupé des ces papiers.

 En regardant son relevé bancaire j’ai constaté qu’il y avait deux prélèvements mensuels concernant, l’un Numéricâble 23 €, l’autre Canal-SAT 33 € 90 centimes sur le compte de Monsieur.

 Par ailleurs, sur le compte de Madame, il existe un prélèvement mensuel pour abonnement du FAI Free dot elle est la titulaire de la ligne téléphonique d’un montant d’une trentaine d’euros.

 Surpris par cette découverte, je leur ai posé des questions sur l’utilité de ces abonnements, surtout celui de Canal-SAT, de lors qu’ils ont un abonnement chez Free et que leur centre d’intérêt est presque exclusivement la chaine espagnole TVEI qu’ils regardent par la Freebox.

 Apparemment ils ont étés aussi surpris que moi de la découverte. J’entrepris alors de chercher dans ses papiers archivés, sans aucun résultat, ni contrat, ni lettre annuelle informant de la date anniversaire d’échéance de contrat, comme la loi "dite Chatel" oblige à le faire.

 Monsieur xxxxxxx soutient qu’il n’a jamais signé aucune autorisation de prélèvement, et encore moins un contrat avec Canal-SAT. J’ai pu constater qu’il ne sait pas se servir de la télécommande de Free qui est la seule qui donne accès aux chaines en question, car cet « abonnement » est par ADSL, par conséquent il n’y a pas besoin de décodeur.

 Les prélèvements ont commencée presque en même temps que ceux de Free. Soit au mois de mars 2006.

 J’ai accompagné alors mon beau-frère à son l’agence « LCL » pour demander une copie de cette pseudo autorisation signée. L’accueil n’a pas été du tout aimable, et la réponse encore moins.

Réponse verbale LCL : Monsieur nous ne pouvons pas vous fournir ce que vous demandez parce que nous ne l’avons pas ! Vous ne pensez tout de même pas que l’on peut garder toutes les l’autorisations, de prélèvement de tous nos clients dans nos archives ?

 Voici un extrait en 2007 de la banque postale à un de ses clients. Ceci prouverait une certaine collusion entre les banques ?

 Les organismes bénéficiaires des prélèvements doivent d'une manière générale envoyer à l'établissement financier teneur du compte à débiter, les autorisations signées de leurs clients.

En raison du nombre croisant des prélèvements effectuées sur les comptes, il est de plus en plus difficile de classer et de conserver ces autorisations dans les dossiers de nos clients , d’autant que certaines autorisations ne nous parviennent jamais, notamment pour les contrats souscrits par téléphone ou par internet.

 Dans ces conditions il n'est pas possible de refuser de payer systématiquement les prélèvements pour les quels le Centre Financier n'a pas reçu d’autorisation.

En effet les demandes de prélèvements transmises par les organismes autorisés sont obligatoirement établies à partir des coordonnés bancaires communiquées par le client.

 C’est pourquoi, sans préjuger de l’existence ou non d’un contrat établi en bonne et due forme (chose dont je doute) je pense néanmoins qu’il pourrait y avoir eu abus de faiblesse sur personnes particulièrement vulnérables.

Concernant la banque LCL, je crois qu’elle agit avec beaucoup de légèreté et ne défend pas ses clients, en acceptant de prélever les sommes demandées sans vérifier que l’autorisation leur soit donnée.

 Rendez-vous est pris, avec le directeur de l’agence LCL détentrice du compte, pour le 30 août 2011. Mais il est très clair que nous n’aurons rien à espérer de cette banque qui se servira de toutes les arguties possibles à leur disposition.

 Mon neveu, gendre, du couple a demandé par écrit auprès de Canal-SAT la copie du contrat qui doit avoir été normalement signé, mais le temps passe et la copie n’arrive pas. Il est plus que clair que ce contrat n’existant pas ils auront beaucoup de mal a le produire.

 
Dans l’attente de vos réflexions sur ce qu’ils conviendrait de faire à l’encontre de Canal-SAT, si nous pouvions demander le remboursement des sommes prélevées, car j’insiste bien, se sont de personnes très vulnérables, et aux revenus très faibles en regard des charges mensuelles.

 Je vous souhaite bonne réception et reste à votre disposition pour un complément d’information que nous pourrions vous fournir et vous prie d’agréer Monsieur, madame nos salutations.

 

 

Ricardo González

 

 

Re: Abus de faiblesse

Bonjour,

Dans un premier temps, il est urgent de  faire résilier vos contrats inutiles et demander leur par la même occasion la date anniversaire de ceux-ci !
 
Cordialement.

 

 

Prélèvement abusif CIC

 Bonjour,
Encore un témoignage concernant le CIC.
Mon mari a eu une entreprise individuelle qui payait un contrat de leasing pour la voiture de l'entreprise.
Il a arrêté son activité pour monter une SARL avec des associés et clôturé son compte professionnel mais la société de financement n'a pas transféré le contrat de leasing sur la SARL et a continué à présenter des demandes de prélèvement sur l'ancien compte de l'entreprise individuelle que la banque a cru bon d'honorer en se servant... sur notre compte joint.
Je m'apprête à faire un courrier pour demander le remboursement des sommes abusivement prélevées (plus de 3000€) mais je me pose une question : ces sommes remboursées nous seront-elles réclamées par la société de financement ?
Dois-je aussi me retourner contre la société de crédit CREDIPAR ?

 

 

Réponse à Caroline

    Les liens contractuels entre votre époux et la société de financement et sa banque étaient de professionnel à professionnel et nous ne sommes pas compétents du tout pour ce genre d'affaire. Une association comme l'UFC QUE CHOISIR ne traite que les litiges opposant un consommateur individuel à un professionnel.
    Désolé de cette réponse frustrante
                                                                  Le Président
                                                                     J. MOPIN

 

 

Caisse d'épargne centre

Bonjour,

Je viens étoffer cette longue liste...
J'ai dernièrement été débiter de 1300 euro par la caisse d'épargne pour un organisme qui m'a versé un trop perçu... Ceci sans autorisation bien sûr...
Je viens donc de rédiger une lettre à ma banque pour qu'elle m'en fasse le remboursement...
Mais ensuite qu'en est-il de ce trop perçu? La société m'ayant débiter, elle s'est donc rembourser, de ce fait je ne lui dois plus rien. La banque peut elle se retourner contre elle en lui demandant elle-même le remboursement de la dite somme?

Si quelqu'un peut me répondre, ce serait gentil...
Cordialement.

 

 

Réponse à Corinne

      Vous n'avez pas à vous occuper des relations de votre banque avec cette société. Votre banque a commis une faute, elle en assume les conséquences soit en passant cette opération en profits et pertes, soit en se retournant contre la société qui a demandé le prélèvement. Mais le consommateur ne doit pas être pénalisé par les erreurs de son banquier.
    Cordialement,
                                   le Président
                                     J. MOPIN

 

 

Re: Réponse à Corinne

Merci beaucoup pour votre rapidité à répondre,
Cordialement.

 

 

Prelevement non autorisé de la banque postale

Bonjour
Moi aussi, j'ai les mêmes mésaventures avec la Banque Postale. 
J'ai découvert à la lecture de mes relevés que mon Centre Financier avait honoré 2 prélèvements automatiques de Gaz de France alors que je n'ai jamais autorisé ces prélèvements. Comme vous le conseillez, j'ai adressé une lettre recommandée avec AR demandant le remboursement des sommes indument prélevées. Ces remboursements ont été effectués, mais 2 jours plus tard, j'ai constaté un débit de 12,80 € pour "révocation" de prélèvement !!! Comment peut-on révoquer ce qui n'a jamais existé ?
C'est désepérant ! Bien sûr, je peux à nouveau adresser une lettre recommandée pour demander remboursement, mais c'est encore des démarches, des frais pour le recommandé. On a vraiment l'impression que la Banque Postale compte sur son statut pour continuer ses opérations frauduleuses. En tout cas, si une action est entreprise, vous pouvez compter sur mon témoignage actif (je conserve tous les documents)
Bon courage à tous

 

 

Réponse à Aymeric

       Le banquier doit assumer toutes les conséquences de son comportement fautif, vous pouvez donc exiger le remboursement des frais engagés pour le retour à la normale. L'affranchissement d'une LRAR fait partie de ces frais.
                                                              Le Président
                                                                 J. MOPIN

 

 

Re: caisse d'épargne centre

Bonjour,

Je vous ai écris en ce qui concerne le prélèvement automatique sans autorisation de 1300e de la part de ma banque en faveur d'une société qui m'avait veser un trop perçu.
Ma banque m'a téléphonner ce matin suite à mon courrier envoyer en AR. Elle me dit qu'ils sont en train de faire une recherche de ma dite autorisation signée ( chose qu'il ne trouverons bien évidement jamais ) mais qu'il ne s'agit pas d'un problème d'autorisation puisqu'il s'agirait en fait , je cite " une erreur de bande magnétique de la part du crédit mutuel, qui serait passer deux fois" . Elle dit que cette fameuse bande magnétique aurait finalement été repasser à l'envers pour corriger le problème. Elle dit également que je ne suis pas la seule dans ce cas et que ceci n'étant pas de leur faute je n'aurais aucun remboursement. Or sur mon relevé de compte il apparait bien le nom de la société en face du montant prélever.
Ma question est celle-ci:
Une réponse faite par téléphonne peut elle être considérer au même titre que s'il la banque l'avait fait par AR? 
De plus, cette pratique est elle réellemnt légale comme me l'a affirmé la banque?
Cordialement.

 

 

Re: caisse d'épargne centre

    L'un de nos adhérents vous a déja donné la réponse ! Exigez un écrit de votre banque pour justifier cette réponse abracadabrante ! Et si pas de réponse écrite, assignez votre banque devant le juge de proximité. Il n'y a aucun doute sur le résultat de cette procédure (ce qui n'est pas évident tout le temps !).
                                            Le Président de l'UFC QC SENLIS
                                               J. MOPIN

 

  • ufc que choisir senlis
  • Vendredi 02/09/2011
  • 18:46
  • [^]
  • Répondre
 

Bonjour,

Un élément de réponse...
 
Seul, un écrit est valable !
 
Les paroles s'envolent...les écrits restent !

Cordialement.

 

 

Prélèvement non autorisé de carrefour sur mon compte postal

bonjour,
Suite à une demande d information sur la cate passe a Carrefour, on me demande mon rib, et me dit que rien ne sera prélevé que c est pour avoir un complémentaire d information et comme ca au cas ou je seri ok ils feront plus vite les démarches. Je le donne naivement, résultat je viens de m apercevoir qu ils ont prélevé les frais de la carte...sans mon autorisation..
Ils m ont dit qu il allaient me rembourser sous 15jours..je trouve ça un peu long . Que dois je faire?

 

 

Réponse à Jiji

   Tant mieux si le prélveur vous rembourse. Mais il ne faut pas oublier 2 choses :
       1/ demander la restitution de votre RIB ou sa destruction ou la preuve que ses données ont été supprimées du fichier de la carte Pass
        2/ le fautif est le banquier et c'est à lui que vos devrez faire des reproches car il a permis un prélèvement sans autorisation de son client

      Cordialement,
                                            le Président
                                               J. MOPIN

 

 

CREDIT AGRICOLE FRAIS REJET DE PRELEVEMENTS ABUSIFS SANS AUTORISATION SIGNEE

Bonjour,

J'ai eu beaucoup de prélévements rejetés ces derniers temps car je suis entre deux banques. J'ai demandé au Crédit agricole de Corbie de faire oppositions sur les prélévements qui passe déjà dans l'autre banque mais celle-ci ne l'a toujours pas faite, je vais donc demandé par lettre recommandé avec AR le remboursement des frais de rejets de prélévements pour lesquelles aucune autorisation n'a été donné. Le problème étant que la denrière fois que j'ai écrit au Crédit agricole pour le remboursement de mais frais de rejet de prélévement ( 3 x 20€ pour le même prélévement ) en me basant sur le décret d'application 2007-1611 de 2007 mis en application le 16 mai 2008, la seule réponse que j'ai eu c'est que le décret n'avais rien a voir dans cette affaire, depuis pas moyen d'avoir le Directeur de la banque au téléphone et quand je me déplace il n'est jamais disponible, quand à mon conseiller, sa change tellement que je finis par ne plus savoir qui s'occupe de mon compte. Comment puis-je faire??

 

 

Re: CREDIT AGRICOLE FRAIS REJET DE PRELEVEMENTS ABUSIFS SANS AUTORISATION SIGNEE

    La lettre recommandée avec AR donnant 10 jours pour vous rembourser de vos frais indus et ensuite la saisine du juge de proximité (procédure gratuite à mettre en oeuvre dont tous les éléments vous seront donnés au greffe de votre tribunal d'instance).
    Cordialement,
                                   le Président
                                     J. MOPIN

 

 

Re: CREDIT AGRICOLE FRAIS REJET DE PRELEVEMENTS ABUSIFS SANS AUTORISATION SIGNEE

     Il est vraiment fort ce Président !   

 

 

Re: CREDIT AGRICOLE FRAIS REJET DE PRELEVEMENTS ABUSIFS SANS AUTORISATION SIGNEE

 Ouais, en plsu il a réponse à tout... Je l'aurai....... 

 

 

Caisse d'épargne

Bonjour,
Mon histoire est légèrement différente des vôtres. J'ai souscrit il y a 3 mois un abonnement téléphonique chez orange. Je paye donc mes factures par Tip. Cependant je paye également depuis 3 mois l'abonnement d'une autre personne que ne je connais n'y d'Adan n'y d'Eve, elle règle apparemment par Tip. Je téléphone à Orange qui ne comprend pas son erreur, évidement, puis je vais voir ma banque pour lui demander le pourquoi de ces prélèvements surtout que pour ces prélèvement je n'ai émis aucune autorisation, aucune signature de Tip, cette dernière me dit d'assigner Orange qu'elle n'est en aucun cas responsable. Je ne sais que faire et vers qui me retourner. Cordialement

 

 

Lien croisé

Prélévement automatique sans autorisation - Forum Ariase.com : "http://senlis-ufc-quechoisir.viabloga.com/news/prelevements-sur-votre-compte-sans-autorisation_________________"

 

 

Lien croisé

29€ chez RDC avec forfait Virgin sans engagement [Palm Pre 3] - Page : 10 - : "        http://senlis-ufc-quechoisir.viabl [...] torisation C'est la 1ere fois que je "fais" affaire avec VM et j'espère que cela va bien se passer comme orange... "

 

 

renseignement

Bonsoir,je vous fais parvenir mon commentaire car j'ai un gros soucis de prélévement sur mon compte de la part de virgin mobile,je vous explique,le 27 aout 2011 je suis allée faire ouvrir un forfait virgin mobile pour ma soeur etant donne que je suis deja cliente chez eux depuis l'annee 2010 je pouvais prendre un autre telephone à mon nom donc avec la vendeuse nous avons ouvert le forfait mais helas la vendeuse a oublie de remplir la case pour que ma soeur puisse garde son numero donc elle annule le contrat sans que je signe d'autorisation de prélévement et elle recommence une deuxieme fois donc elle annule encore,quelques jours plus tard donc le 21 septembre virgin mobile me préléve un montant de 23,75 euros donc je les appelle et ils se sont excusés ,ils m'ont donc rembourse la somme le 14 octobre,ensuite un autre montant fut prélever de 19.90 euros le 18 octobre et un autre le 15 novembre,donc aujourd'hui de 258.69 euros donc je les appelais et ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient rien faire dans l'immediat pas avant 30 jours pour etre rembourse,je trouve cela scandaleux puisque je n'ai pas signe d'autorisation de prélevement et que les contrats ont été annules le jour meme,je ne sais plus quoi faire je me retrouve dans des ennuis financiers,aidez moi s'il vous plait,cordialement

 

 

Re: renseignement

    Un petit rappel : notre site-blog est fait pour discuter des problèmes généraux qui concernent les consommateurs. Les litiges individuels doivent nous être signalés par courrier ou par mail aux adresses de l'association :
      UFC QUE CHOISIR SENLIS BP 80059  60303 SENLIS CEDEX
      senlis@ufc-quechoisir.org
   A vous lire bientôt
       Cordialement,
                                      le Président

 

 

Re: renseignement

Bonjour,
J'ai souscrit une assurance santé Swisslife auprès du cabinet Delpierre - j'ai payé la cotisation pour la période du 01/01/2011 au 31/12/2011 par chèque. J' ai fourni un RIB de la Caisse d'Epargne pour le règlement des prestations dues.

En décembre 2011, Swisslife a présenté à la CE un prélèvement qui a été rejeté pour provisions insuffisantes et la banque me débite 20€ de frais de rejet. Et cela se répète en janvier.

Mon mari se rend à la banque. La conseillère lui demande de régler 40€ afin de clôturer notre compte. Je lui téléphone et je lui confirme que nous n'avons jamais signé d'autorisation de prélèvements et donc n'avons pas à subir des frais de rejet. Celle-ci me dit que l'autorisation doit exister - Swisslife n'allait pas deviner nos coordonnées bancaires (mais comment effectuer les remboursements médicaux sans ces fameuses coordonnées) et que dans le pire des cas il fallait se retourner contre notre assureur car il n'avait pas a effectué de prélèvements si il n'y avait pas été autorisé. Le service client de la CE n'a pas pu résoudre ce différend et le Directeur de l'agence ne veut plus de nous,
Je résilie mon contrat avec Swisslife au titre de la loi Châtel,

Je prends contact avec l'agence Delpierre qui m'informe que, suite à une taxe à partir du 01/10/2011, la cotisation de mon contrat avait augmentée et je devais 7,72€ donc en décembre ils avaient bloqué le règlement de ma cotisation et mis en acompte 75,83€, L'agence a encaissé le chèque de la cotisation annuelle et faisait passé des règlements mensuels à Swisslife, L'agence n'admet aucune responsabilité et m'invite à me retourner contre ma banque,
Je contacte Swisslife qui m'explique que, puisque le paiement de la cotisation avait été bloquée par l'intermédiaire –Delpierre– Swisslife devait se diriger vers le souscripteur- donc ils ont effectuer un prélèvement sur mon compte - la cotisation doit être réglée, 

Pour moi, ils ont tous tort, ont été tous méprisables et cyniques. Que Faire, svp? Suis obligée de payer ces 7,72€?

 

 

Re: Problème assurance Swisslife

    Il y a 2 aspects à votre problème :
                   -le prélèvement sans autorisation de la part de votre assureur. Là, c'est indiscutablement le banquier qui est fautif puisqu'il ne peut agir que sur votre ordre ou votre autorisation.
                   -le montant de votre cotisation. Là c'est l'assureur qui a raison car le gouvernement a taxé fortement les contrats d'assurance santé avec entrée en vigueur au 1/10/2011. Votre cotisation augmentée est donc bien due.
            Conclusion : le banquier ne peut vous prendre des frais de rejet pour un prélèvement illicite.
       Cordialement,
                                                 J. MOPIN
                                      Président UFC QUE CHOIIR SENLIS

 

 

frais de rejet prélevement

Bonjour, je suis cliente à la SG j'ai un droit de découvert, celui ci est à son maximum alors qu'il me reste quelques prélévements à passer. j'ai donc reçu il y a quelques jours une lettre de mon banquier facturée 10€50 pour m'avertir de ce dépassement, un rejet de prélévement de 20 € pour mon fournisseur de téléphonie mobile. Aujourd'hui je me rends compte que ma banque me prélève en plus 52€50 de frais de commissions (frais de forçage) 6 fois 8 € 75, 4 pour des prélévements car je dépassais mon découvert 1 fois pour le rejet de prélévement alors que j'ai déjà eu 20 € et 1 fois pour les 10€50 de la lettre. Je voulais savoir si ma banque à le droit de me faire payer des frais de comissions sur des frais de rejets et sur une lettre. Sachant qu'il n'y a pas encore les taux d'intérets débiteurs. Merci pour votre aide.

 

 

Re: frais de rejet prélevement

Bonjour,

Il faut quand même savoir qu'un découvert n'est jamais gratuit, il y a forcément des frais qui viennent se greffer quelque part. Appelez-les comme vous voulez, mais c'est vous qui payez le découvert !

Bonne journée.

 

 

Re: frais de rejet prélevement

Bonjour,  oui je sais mais je voulais juste savoir si il peut avoir des frais sur des frais et je pensais que des frais de 20 euros comprennent tout même les comissions. Par contre sur ce rejet de 20 euros la société représente le prélevement demain, il me semble que la banque ne peut pas facturer deux fois le même rejet ? Quelqu'un pour m'aider. merci pour la réponse

 

 

Re: frais de rejet prélevement

Bonjour,

Je suis désolé, je suis incapable de vous fournir une réponse sûre, d'autres que moi pourront certainement le faire.
Mais dans l'attente d'une hypothétique réponse, vous pouvez toujours saisir le Service Client de votre banque.
 
En cas de différend non résolu, vous pouvez toujours écrire à Monsieur le Médiateur de votre banque. 
Ces coordonnées, à caractère obligatoire, doivent être inscrites sur vos relevés bancaires que vous recevez chez vous.

En général vous avez 2 mois pour réclamer par écrit, au-delà, votre absence de réclamation vaut acceptation des opérations, sauf preuve contraire.

Cordialement.

 

 

lcl .....->quel arogance

j'étais sur le point d'envoyer une autorisation de prelevement pour un organisme ..
Je téléphone AU LCL et je tombe sur MARION de la base telephonique de bordeaux....Et là ,déformation professionel ou arrogance absolue, je reste pantois quand au fil de la discussion , elle me dit que l'autorisation n'est pas nécessaire , puis elle me soutient que la banque n'a aucune responsabilité en cas de prélévement sans autorisation....et au bout de 1/4h de pladoyer , elle me raccroche au nez......
IMPRESSIONNANT....LCL....


 

 

meme chose

Bonjour,

il vient de m'arriver la meme chose le mois dernier.
Et la banque populaire des alpes (agence de la Motte Servolex 73) vient de me tenir exactement le meme discours sur le fait que les autorisations finissent au fond d'un placard.
Que non elle ne sont pas enregistrer informatiquement, histoire d'avoir des alertes lorsqu'il n'y a pas de mandat. Scandaleux !!!! (la somme etait de 185€)
Ils ont tout de meme fait opposition (sans frais, encore heureux).

Je n'en suis pas moins choquée, mon argent n'est plus en securité.

Si vous voulez d'avantage de precisions vous pouvez me contacter par email.


Sonia BRIATTE

 

 

Re: meme chose

    Bravo pour votre combativité ! Comme quoi, les informations que nous donnons sont fiables !!!
                                                              
                                                       Le Président
                                                           J. MOPIN

 

 

Le Fisc a-t-il tous les droits sur mon compte bancaire ??

Bonjour.

En ce qui me concerne, je n'ai pas de problèmes avec ma banque sauf lorsqu'il s'agit du fisc...

En effet, étant mensualisée pour le paiement de mes impôts (revenus et taxe d'habitation), je pensais être tranquille puisque habituellement, je reçois comme tout le monde mon avis d'imposition qui m'avertis du solde qui va m'être débité au mois d'Octobre, voire même au mois de Novembre si la somme dépasse largement le montant de mon prélèvement mensuel.

Or, à la suite de mon déménagement en Octobre 2010, une erreur s'est manifestement produite lors de l'envoi de mon avis d'imposition fin 2011 qui a dû être adressé à mon ancienne adresse et ne m'est jamais parvenu. J'ai donc eu la surprise, en consultant mon compte bancaire, que le Trésor Public avait opéré un premier prélèvement de ... 387€ en Octobre, mettant ainsi mon compte à découvert puisque la mensualité habituelle est de l'ordre de 90€, mais ce dernier a de plus réitéré l'opération en Novembre, prélèvement qui a de fait été refusé pour manque de provision sur mon compte...

Je me bats depuis pour avoir des explications et un décompte que je n'arrive pas à obtenir mais ceci est une autre histoire...

J'aimerais donc savoir si, contrairement aux autres organismes, le Trésor Public a le droit de prélever n'importe quelle somme à mon insu, sans me prévenir, sans mon accord bien sûr, et sans justificatifs !

Merci de vos éclaircissements, je suis vraiment exaspérée, cette situation me met dans de sérieuses difficultés.

 

 

Prélèvement non autorisé et frais de révocation

 Bonjour,

La Banque Postale a autorisé un prélèvement automatique d'EDF sur mon compte sans mon accord. J'ai demandé à EDF d'annuler immédiatement les prélèvements et envoyé une demande de révocation d'autorisation de prélèvement à la Banque Postale.
Cependant la Banque Postale me fait payer les frais de révocation à ce prélèvement automatique que je n'ai jamais autorisé!
Il refuse aujourd'hui de me rembourser ces frais arguant que cela fait parti des règles tarifaires que j'ai consenti. Mais ils n'ont jamais reçu mon autorisation de prélèvement automatique, je ne vois donc pas pourquoi je dois payer pour une erreur de leur part.
Ne s'agit il pas de frais abusivement chargés? Quels sont mes recours?
Merci par avance pour votre assistance.
Au plaisir de vous lire.
Abbes BENAISSA

 

 

Re: Prélèvement non autorisé et frais de révocation

    Si vous n'avez jamais donné d'autorisation de prélèvement en faveur d'EDF, la faute du banquier est totale et sa responsabilité engagée. Vous devez donc exiger le remboursement des sommes prélevées. Quant aux frais de révocation, il est amusant de constater que la banque postale facture la disparition d'une autorisation qui n'existait pas ! Elle ne vous facture pas des frais d'émission de chèques à l'étranger quand vous n'en faites pas, non ?
         Cordialement,
                                          le Président
                                             J. MOPIN

 

 

Re: Prélèvement non autorisé et frais de révocation

Je vous remercie pour votre prompte réponse. J'attends encore celle de la Banque Postale.

 

 

Re: Prélèvement non autorisé et frais de révocation

Après une semaine, les frais ont été remboursés.

 

 

Prélèvement sans autorisation Eca Assurance Maladie

 Encore un de ces problèmes récurrents, je m'aperçois que mon compte est prélevé mensuellement par l'assurance maladie "ECA assurance" que je n'ai jamais autorisé, je suis à la MGEN.
Prélèvement mensuel de 6.83€,  (pourquoi pas!), je règle cela avec ma banque, contestation et demande de remboursement....
Comment ces organismes arrivent à connaitre nos numéros de compte? Je ne donne jamais de RIB!
Cordialement
Eberso


PS: Attention avec "Eca assurance", ils ont l'air très agréssifs sur le marché et très brigands!

 

 

credit mutuel saint brieuc voleur au secour

une conseilière cmb saint brieuc m'a conseiller des assurances, je n'ai pas donné de suite jamais signé de contrats ni d'autorisations de prelevement, figurez vous que le 3 avril 2012 je regarde mon compte sur internet et je voie un prelevement mis en place pour le 5 avril j'appelle la banque en demandant un explication on me repond que j'ai souscrie a 4 assurances je vous dit pas le montant.......
je réponds que je n'ai rien signé ni contrat ni prelevements ils commencent à vouloir négosier en me disant d'envoyer une lettre de rétractation, je réponds que je ne vais pas envoyer une lettre de rétractation sur des contrats qui n'existe pas, de ce fait étant le 4 avril je vais au cmb le plus proche faire une opposition que d'après le documents est mimédiat, je parts rassuré vu le montant, je vous rappelle 4 assurances rien que ça
le 6 avril je vais sur mon compte internet et oui ils m'avaient tout de meme prelevé des voleurs je vous dis
RESUME PRELEVEMENT SANS AUTORISATION NI CONTRAT ET ABTRACTION TOTAL DE L OPPOSITION
J OSE EXPERER QUE CE LITIGE EST LE FAIT DE DEUX PERSONNES 
besoin d'avs merci cdt

 

 

Re: credit mutuel saint brieuc voleur au secour

Je ne vois pas où est le problème, si vous n'avez pas signé de contrats, demandez au CMB de vous montrer "ces contrats signés".

S'ils sont dans l'impossibilité de vous les montrer, menacez-les de porter plainte... Et faites-le !

 

 

Idem Caisse d'epargne / CGT

Bonjour,

Moi aussi j'ai rencontré un problème identique, je me suis apperçu d'un prélèvement étrange 24€ tous le 2 mois se nomant C.C !? Après avoir fais des pieds et des mains j'ai enfin apprit qui prélevait cette somme sur mon compte (bien sur la caisse d'épargne m'a clairement dit de me débrouiller pour savoir qui me prélevait cette somme) et finalement il s'agissait de cotisations CGT qui n'avait pas lieu d'être car je les règlaient par chèque et cela faisait en plus 2 ans que je n'était plus en contact avec eux.... En fait en "creusant" cela faisait 5 ans qu'ils me prélevait sans autorisation.
J'ai demandé a la caisse d'épargne la preuve de l'autorisation mais ne l'ayant pas trouvée, ils m'ont remboursé 13 mois (car parait il que les banques n'ont pas a rembourser + de 13 mois). Je me suis également retournée contre la CGT et l'union locale qui me prélevait m'a envoyé "bouler", j'ai donc du faire appel à l'union dépatementale de la CGT qui m'ont signalé qu'ils avaient des problèmes avec cette union locale et que je n'étais pas la seule a avoir subi un vol sur mon compte .... Bref aujourd'hui j'attends des nouvelles de l'union départementale mais sur les 600€ qu'on me doit je n'ai récupéré que env 100€ de la banque !!!! En clair n'importe qui peut a tous moment prélever sur vos comptes et nous n'avons que les yeux pour pleurer !!

 

 

frais prélevés sans autorisation et en double

Bonsoir,

Je tombe sur votre article et étant actuellement en guerre avec ma banque (la caisse d'épargne), je me permets de vous faire part de notre début de bataille.

Il y a 15 jours, nous avons constaté sur notre compte joint, que des frais de mise en place de prélèvement avaient été débités à deux reprises. Même intitulé, même date, même montant... Nous disant que la personne a pu faire une mauvaise manipulation informatique, nous réclamons par mail à notre agence, les frais prélevés en double, soit 8,95 €.

Sans réponse la semaine suivante, et vérifiant nos comptes via internet, tous les deux jours environs, surprise !! Non content de ne pas nous avoir remboursé la somme indument perçue, nous découvrons qu'ils ont a nouveau prélevé le même montant, à deux reprises. Mais cette fois, pour une agence immobilière avec laquelle nous n'avons jamais traité. Nous demandons donc à notre agence de nous rembourser ces 17,9 € (8,95 x 2) dans les plus brefs délais en leur expliquant que jamais nous n'avons eu à faire avec cette agence.

Une semaine plus tard (soit ce soir), nous renvoyons un mail pour exiger dès demain le remboursement des sommes (soit 26,85 €) en citant les articles L133-18 et L133.24 du Code Monétaire et Financier. Nous savons bien que l'agence fera la sourde oreille. Comme toujours. C'est juste abberant de pousser les gens à envoyer un RAR pour obtenir le remboursement d'une si petite somme.

Bon courage à vous dans les combats que vous menez chaque jour.

 

 

Le crédit agricole a prélevé 246 € au bénéfice de la SAUR sur le compte d'une amie sans qu'elle n'ait signéa le TIP qui lui avait été envoyé. Elle est donc au delà de son découvert et la banque lui indique que pour éviter d'autres prélèvements elle doit faire opposition et payer pour cela. C'est un comble, la banque a commis une erreur et en plus ils lui demandent de payer pour éviter que cela ne se reproduise!

 

 

prelevement sans autorisation

Un prelevement a été effectué sur mon compte bancaire Credit agricole.
En effet, je souhaitais souscrire a une mutuelle, j ai donné toutes les informations par téléphone, pour que mon dossier me soit envoyé pré-rempli avec l autorisation de prelevement.
Je n ai rien renvoyé ni rien signé. Pourtant quelques jours plus tard, un prélèvement a été effectué sur mon compte ayant entrainé des frais bancaires de 20e.
La banque m a gentimment dit que j étais en tort et que l on pouvait me prelever sans autorisation signée...
Qui est en tort, la banque ou la mutuelle?

 

 

Re: prelevement sans autorisation

    Ne vous laissez pas raconter d'histoire : la banque doit PROUVER qu'elle avait votre autorisation ECRITE de payer cette demande de prélèvement. Sans cet écrit, elle est en faute et vous pouvez exiger que votre compte soit recrédité des sommes indûment prélevées. A elle de se retourner contre le préleveur si elle le souhaite. Mais vous n'avez pas à faire opposition sur une opération que vous n'avez pas demandée !
                                       J. MOPIN
                              Président UFC QC SENLIS

 

 

prelevement sans autorisation vu à temps

Bonjour à vous

Je suis sidérée par le nombre de problèmes occasionnés par les banques...j'ai failli être victime du même désagrément mais j'ai eu la chance de m'apercevoir du prélèvement 5 jours avant qu'il ne se fasse donc j'ai pu intervenir auprès de ma banque, la Caisse d'Epargne d'Heyrieux (Isère)

En effet, il y a 5 ou 6ans de cela, j'ouvrais une demande de logement à l'OPAC de Chambéry (Savoie)...à cette occasion, ils m'avaient demandé un RIB, que je leur avait fournit. Je n'avais pas signé d'autorisation de prélèvement car je payais mon loyer par chèque...l'année dernière, je me suis séparée d'avec mon conjoint et il a gardé l'appartement...il continuait de régler le loyer, pour sa part en espèce...tout allait bien...quelle ne fut pas ma surprise le 5 juin (hier) quand j'ai vu que le 11 juin la somme de 400 et qques euros allait être prélevée sur mon compte!! J'ai de suite joint mon ancien compagnon (avec qui je suis en bon terme heureusement) qui m'a informé qu'il avait demandé à être prélevé et qu'il avait donc fournit SON  RIB...
Ne comprenant pas comment la somme pouvait être prélevée sur mon compte, n'ayant signé aucune autorisation, j'ai de suite contacté Chambéry Alpes Habitat...et là quelle bonne surprise, la comptable me dit "ne vous énerver pas, c'est une erreur de ma part, je me suis trompée en cochant le RIB et j'ai pris le votre" 
Bien sur, le prélèvement étant ordonné de leur coté, on ne peut pas le stopper, sauf en le faisant bloquer et en déboursant la somme de 17€ (qu'ils sont sensés me rembourser...)

Quant j'ai demandé à mon banquier comment il était possible qu'un prélèvement se fasse sans autorisation signée, il m'a tout naturellement dit que de toute façon ils ne les controlaient pas! En fait, si demain vous perdez votre RIB et que la personne fait un prélèvement sur votre compte, et bien c'est comme ça...ils ne peuvent rien faire...

Et malgré le fait que je n'ai rien autorisé, je suis obligée de payer les frais bancaires...c'est surtout le principe qui me déplait...

A quand une règlementation plus stricte envers les banques?? Ce sont tout de même eux qui gèrent nos comptes!! Bientot on fera comme nos aieux: on planquera tout sous le matelas!!

 

 

Re: prelevement sans autorisation vu à temps

Bonjour,
Ne vous laissez pas bourrer le crâne par les banquiers ; les lois existent mais ils fuient de plus en plus leur  responsabilités.
Il faut avoir la force de réagir :
-lettre recommandée AR puis médiateur puis tribunal ; pour faire tout ça les assos de consommateurs peuvent vous aider !

Courage !
PC al609

 

 

Prélèvements inattendus

Bonjour,

je viens de m'apercevoir que mon compte bancaire à la caisse l'Epargne avait subi deux prélèvements de 90€ ces deux derniers mois. J'ai demandé à mon agence quel était le bénéficiaire du prélèvement. Ils m'ont dit Cofinoga. Ils n'ont pas su me dire ce qu'est  Cofinoga, ni me donner son adresse : "renseignez-vous sur internet".

Je n'ai jamais contacté Cofinoga et encore moins fourni une autorisation de prélèvement automatique

J'ai demandé à la banque de me fournir l'autorisation de prélèvement qu'ils avaient. Ils m'ont dit qu'ils ne l'avaient pas à l'agence. Je n'avais pas trop le temps de discuter avec eux et je leur ai dit que je reviendrais régler ça.

J'ai pris autrefois des crédits chez cofidis, Monabanq, Finaref et mediatis . Suite à cela je me suis retrouvée surendettée et j'ai saisi la commission de surendettement. Mes dettes ont été gelées pendant deux ans. Cette période est terminée et mes créanciers me relancent. Je dois à nouveau saisir la commission de surendettement. En attendant je n'ai pas payé mes mensualités depuis 3 mois.

Est ce que cela a un rapport avec ce prélèvement de Cofinoga ?

Je suppose que je ne dois pas me faire de soucis et simplement envoyer un courrier en recommmandé à ma banque, tel que vous le conseillez, en exigeant qu'ils me remboursent.

C'est un prélèvement frauduleux !

Merci d'avance pour votre réponse

 

 

Re: Prélèvements inattendus

    Nous ne pouvons pas savoir s'il y a un rapport ! Mais ce que nous savons c'est que les banques tentent toujours de faire porter la responsabilité au consommateur alors que c'est une faute professionnelle d'accepter un prélèvement sans avoir votre autorisation. Il n'y a jamais à aller chercher plus loin si le banquier ne peut vous fournir l'autorisation signée par vous.
                                                    Le Président
                                                       J. MOPIN

 

 

Re: Prélèvements inattendus

Les choses se sont un peu éclaircies : C'est Cofinoga qui gère médiatis, je ne comprend pas très bien le rapport entre eux, ce n'est pas clair sur internet.
A la caisse d'épargne on m'a dit que j'avais bien fait opposition à Médiatis mais que Cofinoga n'utilisant pas le même code emetteur que Médiatis n'a pas été touché par l'opposition envers Médiatis.
Je leur ai donc demandé de me fournir l'autorisation que j'aurais signée envers Cofinoga. Une personne m'a dit à un moment que j'avais bel et bien signé l'autorisation envers mediatis et que cofinoga, avec son code émetteur différent avait donc le droit de prélever, je me suis un peu énervée, là !
Le banquier m'a dit que Cofinoga n'avait pas forcément les mêmes droit de médiatis, même s'il le gère et qu'il va se renseigner..
Voilà, il doit me recontacter. En attendant j'ai fait opposition au prélèvement de Cofinoga, c'était gratuit. Tout en râlant que je ne voyais pas pourquoi je devrais faire opposition à un prélèvement que je n'avais jamais autorisé
.. La suite dans quelques temps

 

 

Re: Prélèvements inattendus

Le banquier m'a téléphoné le lendemain. Ils ont recrédité mon compte. tout va bien
Merci à l'auteur de cette page, sans ses conseils j'aurais paniqué, je me serais engueulé et je ne suis pas sure que ça se serait réglé

 

 

Arnaque FILIASSUR/LA POSTE

Bonjour,

Comme beaucoup de personnes, cette société a effectué un prélèvement de 25 € sur mon compte sans mon autorisation, j'ai réagi tout de suite et ai donc contacté la Poste pour faire opposition. On m'a gentiment fait comprendre que cette opération n'avait pas pu se faire sans que j'en sois responsable en ayant donné mes coordonnées bancaires, ce que je reconnais. Aujourd'hui, j'ai vu que mon compte avait été crédité de 25€ pour le remboursement du prélèvement, mais LA POSTE me prélève des frais de "révocation" pour un montant de 12,80€, ce que je trouve scandaleux. 
Que puis je faire concernant ces frais?
Merci

 

 

Re: Arnaque FILIASSUR/LA POSTE

   Même réponse qu'au consommateur ci-dessus : sans autorisation écrite de votre part, le banquier est en faute et doit vous indemniser de tous les frais induits par cette faute. Faire payer des frais de révocation de prélèvement alors que cette opération n'a jamais été autorisée par le titulaire du compte, donc n'a jamais existé, il faut oser le faire ! Le banquier vous doit bien évidemment le remboursement de cette "révocation" !
                                  Le Président
                                      J. MOPIN

 

 

tentative de prélèvement et frais bancaire

Bonjour,

Ma question est simple, une banque a t'elle le droit de pratiquer des frais de rejet de prélèvement sur un compte bancaire, alors qu'elle n'a pas d'autorisation à la base de prélèvement d'un tiers bénificaire.

cas/ un tiers tente de prélever une certaine somme sur un compte bancaire,le compte ne dispose pas de assez de fond pour honoré le prélèvement, donc des frais au titre de frais de rejet sont appliqué sur le compte bancaire.

Le doute que j'ai porte sur le faite que les frais de rejet résulte d'une opération de paiement d'un tiers part prélèvement sur compte au solde ne permettant pas de payer celui ci mais n'étant pas à découvert non plus.

Il m'était arrivé une fois le cas avec un gros groupe qui avait à plusieur tentative de prélever sur mon compte bancaire générant des frais  de rejet et j'avais par la suite demandé le remboursement de ceux ci en prétextant la non autorisation de ma banque à opérer pour un tiers et que de ce faite il ne devrais pas y avoir de frais qui si rattache.

Pourriez vous me confirmer si mon doute est avéré ou pas ?

Cordialement sylvain.

 

 

Re: tentative de prélèvement et frais bancaire

     Il est évident qu'on ne peut vous facturer des frais pour un prélèvement que la banque a honoré en commettant une faute !
                                      Le Président
                                         J. MOPIN

 

 

Litige Orange Réunion et Banque postale a accepter le prélèvement sans mandat exprès de ma part

Bonjour,

je viens ajouter de l'eau à votre moulin, puisque je me retrouve dans la même situation que celle de votre article auquel je répond.
Mon mari à mon insu à fait un changement de coordonnées bancaires chez Orange Réunion et n'a pas hésité à faire un "faux en écriture" Orange n'a pas pris la peine de vériifer la signature, Orange n'a pas pris la peine de m'envoyer le formulaire à compléter à dater à signer et à retourner à ma banque. Orange n'a même pas attester formellement l'enregistrement de ma demande de changement conformément au code de la consommation.

Le plus désolant comme dans votre article la Banque Postale a accepter ce prélèvement alors que ne n'avais pas donné un mandat exprès. j'ai juste pu faire une révocation.

Visiblement beaucoup d'employés manquent à leurs obligations par méconnaissances en matière de code de la consommation. Mais c'est toujours le client qui paie à la fin

J'ai monté un dossier énorme, j'ai porté plainte à la gendarmerie qui  doit faire une réquisition judiciaire chez Orange Réunion. J' ai décidé de me faire assister d'un avocat. dernière courrier envoyé à Orange Réunion mardi 31/07/2012 dernier en LAR.

 

 

Re: Litige Orange Réunion et Banque postale a accepter le prélèvement sans mandat exprès de ma part

    Le résultat de votre action contentieuse nous intéressera au plus haut point. Bon courage et félicitations pour votre pugnacité !
                             Le Président
                                J. MOPIN

 

 

Prélèvements frauduleux Neuilly Contentieux

 Bonjour, 

je me permets de vous contacter car je suis victime de prélèvements, 120€ mensuels, depuis 2 ans par Neuilly Contentieux pour un prêt que je n'ai jamais fait. ( un membre de ma famille avait cessé de payer un crédit en 2002).
Ne faisant pas trop attention à mes comptes, je me suis rendu compte au bout de 2 ans que je subissais chaque mois deux prélèvements de 60€ chacun. J'ai donc fait opposition il y 2 mois, et ai demandé à ma banque de me fournir la copie de l'autorisation de prélèvement qui  leur permet de laisser passer ce prélèvement. Mais depuis on me répond que les archives sont loins, que les document sne sont conservés qu'un an, et que cela est compliqué de m'en fournir une copie. Je suis bloqué, et Neuilly Contentieux me pose maintenant un ultimatum pour payer sans délais.

Que faire ? Surtout en sachant que toutes mes demandes à ma banque se sont faites à l'oral et je n'ai pas d'écrits, pareils pour Neuilly Contentieux, qui ne m'envoie pas de courrier, mais m'annonce l'ultimatum au téléphone (et ils me proposent d'ailleurs de payer tout de suite, et de me réduire la somme...)

Bref, je cherche à devenir adhérent UFC que Choisir, et surtout à avoir une réponse si vous le pouvez en attendant.

Merci du temps que vous m'accorderez

 

 

Re: Prélèvements frauduleux Neuilly Contentieux


        Il y a plusieurs aspects à votre situation :
        -il faut commencer par garder une trace indiscutable de vos réclamations vers la banque et la société de recouvrement en leur envoyant un courrier recommandé avec AR
        -vous avez 5 ans pour agir contre un professionnel et la banque ne peut donc vous opposer aucun autre délai pour rejeter votre demande
        -si vous êtes certain de ne pas avoir souscrit le crédit réclamé par le contentieux, prenez toutes les armes que nous vous donnons sur notre site pour vous défendre
       Mais la responsabilité de ces prélèvements incombe à la banque et il ne faut pas chercher à vous retourner contre le contentieux en ce qui concerne les opérations acceptées de paiement. Et j'espère qu'elle n'a pas eu le culot de vous faire payer une opposition à une autorisation que vous n'avez jamais donnée !!!
       Et si difficultés persistantes, reprenez contact avec nous. Quant à votre idée sympathique d'adhérer à notre association, vous trouverez un bulletin d'adhésion à notre rubrique "NOUS CONNAÏTRE" dans l'article "Nous rejoindre ?".
       Cordialement,
                                       le Président
                                          J. MOPIN

 

 

besoin de réponses

Bonsoir,

Je vous expose donc mon problème: chaque mois pour des prélevements rejetés j'ai par ma banque 10e60 de frais à plusieurs reprises en sachant que je n'est remis à ma banque aucune autorisation de prélevement et ni à l'organisme qui me prélève c'est à dire bouygues télécom. Suite à ces soucis cela fait plus d'un an que l'on me preleve des frais et ses frais me mettent à découvert seulement étant interdit bancaire je n'ais pas le droit au découvert, ce soir en regardant l'état de mon compte, j'ai vu que deux prelevements de 10e60 ont été fais sur mon compte et que je ne suis plus à 19euros de découvert mais à 39euros et cela va augmenter si je ne réapprovisionne pas mon compte d'ici quelques jours. si j'ai décidé de vous envoyer ce message c'est pour savoir si il peut y avoir un recours car je vous avouerait que 10e60 à chaque fois + les frais pour découvert non autorisé ça commence à faire une grosse somme d'argent qui m'est retiré en plus d'un an.En attendant une réponse de votre part...pour information supplémentaire je suis à la banque postale. merci de votre réponse. cordialement

 

 

Re: besoin de réponses

    Monsieur,
    Si la banque ne peut vous montrer l'autorisation de prélèvement en faveur de l'opérateur, elle est en faute et vous pouvez exiger la restitution des sommes indûment prélevées ainsi que des frais induits par cette faute. Si la situation est bien celle que vous décrivez, vous pouvez signaler à la banque que vous êtes prêt à saisir le juge de votre conflit (toujours procéder par lettre recommandée avec AR).
   Cordialement,
                                           le Président
                                              J. MOPIN

 

 

Re: besoin de réponses

Suite à votre réponse : j'ai été à la banque postale je leur est exposé mon soucis et il m'ont répondu en me riant au nez qu'ils ne pouvaient rien faire pour moi et que je devais appeler mon opérater de téléphonie c'est à dire bouygues télécom pour m'expliquer avec eux. j'ai donc appeler votre association que choisir à la roche sur yon et une dame m'a répondu qu'on ne pouvait rien faire sachant que lors de ma souscription à un forfait j'avais donné mon rib donc j'étais responsable de ma faute et lorsque l'on donne un rib a un organisme nous sommes dans les torts. j'ai déposé un cheque de 140euros jeudi matin en sachant que j'avai un petit découvert de 19 euros(toujours à cause de frais de prelevement rejeté) donc il devait rester sur mon compte la somme de 120 euros et quand j'ai été regardé l'état de mon compte il ne me restait que 89 euros et les prélévement etait de 10euro60 à chaque fois.Rien d'autre n'avait été prelevé sauf les frais pour prélèvement rejeté. je tiens aussi à préciser que lors de ma souscription à mon forfait j'ai demandé à ce que la somme de mon forfait soit prélevée à une certaine date pour que les fonds soit disponibles mais il ne sont pas d'accord la date de prélevement se fait automatiquement à la date que l'on souscrit le forfait et ne peut pas être modifiée (aparemment). Lorsque la dame de ufc que choisir de la roche sur yon m'a dit que je pouvais rien faire et que j'étais responsable j'ai été abbatue en sachant que sa fais un peu plus d'un an que cela dure et que je ne sais que faire surtout qu'en l'espace d'une semaine on ma retiré 50 euros de frais...Merci pour votre reponse, je ne sais plus quoi faire!!!!

 

 

Re: besoin de réponses

     Les informations que l'on vous a données à divers endroits sont fausses ! Ce n'est pas parceque vous fournissez un RIB à un organisme que cela signifie une autorisation de prélever sur votre compte ! Ce RIB peut servir à approvisionner votre compte par exemple (paiement de frais divers). Il faut impérativement que vous ayez signé une autorisation de demander un prélèvement au professionnel (ici l'opérateur) et un ordre de payer cette demande à votre banquier. Votre opérateur a peut-être une autorisation de prélèvement (avez-vous signé un document de ce type lors de la souscription du contrat ?) mais sa demande de prélèvement doit être rejetée par la banque si elle n'a pas votre autorisation de payer. Dans ce cas c'est la banque postale qu'il faut attaquer.
    Si difficultés persistantes, utilisez le "contact" de notre site pour nous écrire, le site n'étant pas un endroit destiné à traiter les litiges mais à donner des informations.
    Cordialement,
                                          le Président
                                            J. MOPIN

 

 

Lien croisé

prélèvements automatiques non autorisés : "CLCV, Que Choisir.Cordialement PS : Il semblerait que la Banque Postale ne vérifie pas toujours les autorisations. "

 

 

vol de rib

 bonjour, mon ex conjoin ma voler mon rib pour payer sa c'est fature de canal-sat et free .Je voulai savoire si je porte pliente pour sa . si je demende des indemniter va tel partire en prison? .mercie de me repondre bonne fin d,aprem-midi

 

 

prelevement sans autorisation

idem je me suis faite avoir

le 24 octobre 2012 par mail à Mon conseiller financier au CIC, je remarque qu’il y a sur mon compte un prélèvement d’un montant de 146€ effectué sans mon autorisation :

13/10/2012 CIC-ASSURANCES AL550             146,34 (ok régularisé par Mr Decaux)

 Après enquête dans leur services, il s’avère qu’il s’agit de l’assurance 2 roues AL550  de mon conjoint.
(pas de procuration entre nous, comptes bancaires différents)

En remontant aux débuts du contrat il y a eu un autre prélèvement réalisé sans mon autorisation.

15/04/2011 CIC-ASSURANCES AL550           130,96

15/10/2011 CIC-ASSURANCES AL550          144,89       

14/04/2012 CIC-ASSURANCES AL550           141,60 

 qu'est ce que je peux faire ?
en attendant j'ai du jouer aux vases comunicant et  Ainsi le  18/04/2011 j’ai apporté un remboursement supplémentaire de 200,00 €

Le 6/10/2012 j’ai du casser mon CEL de 200,00€

 de plus,  sur mon web relevé Extrait de comptes il est noté " IMPAYE" , j'ai un dossier de crédit immobilier a monter dans 2 mois et c'est la honte.

qu'est ce que je peux faire ?

 

 

 

 

 

 

 

Re: prelevement sans autorisation

   Vous avez 5 ans pour agir contre un professionnel, il y a donc possibilité d'exiger le remboursement de ces sommes prélevées sans votre autorisation.
                   le Président
                     J. MOPIN

 

 

Re: prelevement sans autorisation

Agir oui mais j ai vu que dans le code des finances on pouvait revenir que 13 mois en arrière... Et après demain j'aurai passe ce délai de 13 moi pour 1 de mes 4 prélèvements frauduleux, je soupçonne le directeur de l agence en disant qu il me donnerait reponse lundi soit après le délai de le faire exprès.
J ai envoye un AR hier soir pour acter de ma demande. Mais après est ce que je peux aller porter plainte ?
Est ce qu il peuvent réclamer cet argent à mon copain ? Car c était son assurance a la base
Merci pour vos conseils

 

 

Re: prelevement sans autorisation

       Ce n'est pas le Code financier qui s'applique ici mais le Code de la Consommation qui donne 5 ans au consommateur pour agir devant (éventuellement) un juge contre un professionnel.
     Si vous arrivez à obliger le banquier à vous rembourser les prélèvements non autorisés, libre à lui ensuite de se débrouiller pour rentrer dans son argent en se retournant contre l'assureur. Ce n'est que là que votre frère peut avoir des soucis si, à son tour, l'assureur se retourne contre lui. Mais l'assureur ne pourra exiger que les paiements sur 2 ans en arrière car il ne peut agir contre un consommateur que dans ce délai.
                           Le Président
                              J. MOPIN

 

 

Re: prelevement sans autorisation

C'est tout frais....
--------------------

Jurisprudence

Concubins : la dette de l’un n’engage l’autre que s’il a signé

Publié le 22.11.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Contrairement à un époux ou à une personne ayant conclu un Pacs, un concubin n’est jamais tenu au remboursement d’une dette contractée par l’autre s’il n’a pas lui-même signé le contrat.

C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation. Les faits sont les suivants : deux personnes vivent en concubinage. L’un des concubins contracte seul un prêt auprès d’une société de crédit. Suite à des impayés, l’organisme financier poursuit les deux concubins pour le paiement. Le tribunal d’instance les condamne tous deux solidairement au remboursement de la dette. Le jugement est cassé. Pour la Cour de cassation, un concubin n’est pas tenu au remboursement d’une dette contractée par l’autre s’il n’a pas lui-même signé le contrat. Et ce, même s’il avait connaissance de l’engagement pris par l’autre et en avait profité.

Il s’agit d’une jurisprudence constante : les dispositions du code civil qui prévoient la solidarité des époux en matière de dettes contractées pour l’entretien du ménage ou l’éducation des enfants, ne sont pas applicables aux concubins.

Si un époux passe seul un contrat qui a pour objet l’entretien du ménage ou l’éducation des enfants, son conjoint sera automatiquement engagé et pourra se voir réclamer la totalité de la dette. De même en cas de Pacs,une dette contractée par l’un des partenaires pour les besoins de la vie courante engagera automatiquement l’autre partenaire.

 

 

Re: prelevement sans autorisation

Bonsoir,
tout d'abord merci pour vos réponse éclairée
mais je ne sais plus quoi faire.
mon AR est parti et j'ai recu un virement qui correspond à ce qu'ils m'ont prelevés en Avril 2012

et le Directeur de l'agence me dit en gros d'aller me faire voir car malheureusement le délai de 13 mois est passé

je précise mes prelevements ont lieu aux environ du 18 octobre 2011
AR envoyé le 13 novembre 2012

quel recours est ce que je peux avoir ?
ils me doivent encore : (avril 2011) 130,96 € et  (octobre 2011) 144,89 €      

je vous remercie déjà enormément pour votre aide.

 

 

Re: prelevement sans autorisation

    Il va y avoir conflit entre 2 textes légaux, Code Monétaire et Code Conso ! Si le banquier campe sur sa position, seul le juge d'instance pourra vous départager. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle en sachant que si vous perdez, le juge mettra à votre charge les frais de procédure engagés par votre adversaire, c'est à dire l'avocat !
            J. MOPIN

 

 

Re: prelevement sans autorisation

Bonsoir,

Même si je sais que vous raison dans le fond, je trouve ceci quand même vraiment injuste qu'une institution puisse décider d'aller contre le droit et qu'on ne puisse rien faire. Cependant, j'ai quand meme décider de rappelé à la banque ses obligations une 2eme fois :
d'abord par mail en direct
puis par AR
- l' Art.L. 133-24 dans son INTEGRALITE  car visiblement il avait omis la dernière phrase qui exclu les particuliers sur son truc des 13 mois
-
Article 2224 CC pour le délai de 5 ans
+
article 1984 du Code civil
(dans mon premier courrier je n'avais pas cité les articles)

Etant donné leur comportement je me suis passée des formules de politesse et j'ai précisé que Vendredi serait un de mes jour de RTT et que si je n'avais pas de nouvelle avant jeudi 16h j'irai au commissariat.
(ils ont eu du bol le commissariat était fermé à 18h quand j'y suis passée, et hier j'ai passé ma journée au lit a vomir)

j'ai conclu en disant qu'en cas de réponse négative mon 3eme recommandé serait celui par lequel nous solderons nos comptes, nos assurances, et notre épargne.

Vendredi soir le Directeur m'a appelée pour me dire que cette histoire était arrangée, qu'il avait signé un courrier préparé par leur service mais qu'il n'avait pas fais attention et que j'aurai l'argent sur mon compte.

Le tout étant maintenant de savoir s'ils peuvent récupérer l'argent auprès de mon conjoint (et là ce sera a nous de les faire attendre aussi longtemps que ce qu'ils m'ont fait, je leur dirais que j'attends la réponse de mon service juridique).

Je vous remercie en tout cas de vos conseils qui m'ont permis d'asseoir mes propos vis a vis du directeur de ma banque.

 

 

Re: prelevement sans autorisation

Bonsoir
 
et bravo pour votre pugnacité, ne lâchez rien avant d'avoir l'argent sur votre compte.....après est un autre jour !

Cordialement.

 

 

ma banque a payé sans mon autorisation de prélevement

 Bonjour
voici ma mésaventure,il y a quelques temps j'ai téléponer à free pour de simple renseignements à la suite de quoi sans aucunes autrisation de ma par je me suis retrouvé abonné chez free, qui mon fait couper mon internet orange que je n'avait pas l'intention de quitté.
quel que temps aprés j'ai reçu leurs matériels d'installation internet que j'ai immédiatement retourné dans son embalage d'origine avec ma lettre en recommandé AR de résiliation et de rétractation.
quel surprise sans autorisation de prélevement de ma par je suis débité de la somme de 56,28E sur mon compte (crédit agricole 27220 st andré de l'eure)
je me suis déplacé à ma banque, il mon dit si vous avez autorisé le prélevement a free c'est mentionné sur notre ordinteur, alors je luis dit montré moi la preuve de mon autrisation, réponse de la baquiere c"est impossible voila la réponse sur laquel je ne sait que faire!
free voleur et ma banque complice.

                                      bien sincerment à toutes votre équipe

                                                Monsieur Petit

 

 

Re: ma banque a payé sans mon autorisation de prélevement

    Sans preuve de votre ordre de payer une demande de prélèvement, votre banquier est en faute et doit recréditer votre compte. Mettez le en demeure par lettre recommandée avec AR d'exécuter ce remboursement sous 8 jours après la réception de votre courrier, informez le de votre intention de saisir le juge de proximité de votre litige s'il ne recrédite pas votre compte... Et faites le !
   Cordialement,
       le Président
         J. MOPIN

 

 

prélevement Bq Postale sans autorisation

Bonjour,

La banque postale prelève depuis presque un an sans aucune autorisation!! une fois j'ai reclamé un rétrait non effectué, elle a refusé de me donner raison -me poussant à abondonner. pensez vous qu'il est possible de leur faire comprendre qu'il ne faut pas faire ceci prochainement? Merci

 

 

Re: prélevement Bq Postale sans autorisation

       Vous avez tous les éléments de défense dans cette rubrique ! Rappel du principe : un banquier ne peut payer une demande de prélèvement qu'avec votre autorisation préalable. Sans cet ordre de son client, le banquier est en faute et doit redréditer votre compte. Cet argument de droit peut être utilisé jusque devant le juge !
      Cordialement,
           le Président
             J. MOPIN

 

 

besoin d'aide

bonjour,

je viens vers vous aujourd'hui car j'ai souscrit un abonnement téléphonique chez SFR avec un téléphone portable. Le forfait est de 30€ par mois et le téléphone150 € à l'achat. J'ai réalisé le paiement par téléphone à l'aide de ma carte bancaire.Sfr dispose d'une autorisation de prélévement pour le paiement mensuel du forfait.

Le problème :

il y a une semaine, je reçois un appel de sfr me disant qu'il y a eu une erreur sur la commande ( donc de leurs fautes) et que je dois renvoyer le téléphone une adresse. J'ai donc renvoyé le téléphone et donc je me suis retrouvé sans rien de leur faute j'ai du en recherché un autre avec une indemnité de 20€ ( ce qui couvre les frais postaux avec assurance) et une semaine après je suis prélevé sur mon compte d'une somme de 510€ alors que je n'ai pas donné mon autorisation pour ce prélévement et je paye quelque chose que j'ai été obligé de renvoyé quelques jours plutôt. Puis je avoir de l'aide svp car n'ayant pas été prévenu de ce prélévement je me retrouve embêté financierement.

J'espère avoir une réponse de votre part rapidement sur ce que je peux faire, type de courrier, est-il possible de résilié l'abonnement plus tot alors que je suis engagé mais que de leur faute je me retrouve sans téléphone alors qu'il fonctionné et que je viens de le payer... cordialement, lucie

 

 

prelevement nonautorise par sfr

j'ai reçus une facture sfr que je paye par t.i.P ABITUELLEMENT est la pas de tip je regarde la facture et la il etait marque le prelevement sera fait le 12/02/2013 nous avons contacte sfr pour leur dire que nous ne voulions pas de prelevement sur notre compte et qu'il n'avais pas l'autorisation il on dit quil faissait le nessessaire et se matin il on preleve l'agent sur mon compte je suis alle de suite a la caisse d'epargne pour leur demander des explication il mon repondu quil ne pouvais pas faire la difference entre un tip et un prelevement car le numero national emetteur et le meme et que si je faisait opposition que je ne pourai plus payer sfr par tip que faire?

 

 

Re: prelevement nonautorise par sfr

   Votre banquier vous raconte des histoires ! Le TIP et le prélèvement automatique sont deux opérations différentes. Pour le TIP, c'est une autorisation ponctuelle pour un paiement précis. Pour le prélèvement c'est une autorisation permanente. Le banquier qui paye une demande de prélèvement sans avoir l'autorisation de son client, qu'elle soit permanente ou ponctuelle, commet une faute. A moins que votre banquier vous fournisse une attestation ECRITE comme quoi il ne peut connaître la nature du prélèvement demandé (TIP ou automatique), il est responsable de ce paiement et doit en assumer les conséquences en recréditant votre compte. N'acceptez pas sa proposition de faire opposition sur les demandes de SFR car vous n'avez pas à faire opposition sur des opérations qui ne devraient pas exister car non autorisées par vous. Et, en plus, l'opposition sera payante, ce qui signifie qu'on vous fera payer l'ereur de la banque !

   Que cela ne vous empêche pas de remonter les bretelles à SFR par lettre recommandée avec AR lui interdisantr de demander un prélèvement et exigeant le TIP

    Cordialement,
      le Président
        J. MOPIN

 

 

code NNE

Bonjour
Je recherche le code NNE de cofinoga pour opposition à prélèvement.
Merçi de me répondre,
Cordialement

 

 

Re: code NNE

    Vous n'avez pas besoin de ce code pour faire opposition. C'est à votre banquier de se débrouiller pour exécuter votre ordre.
   Cordialement,
      J. MOPIN

 

 

Prèlèvement automatique cic sans autorisation

Bonjour

Je m'occupe des comptes de mon papa, après consultations et vérifications des comptes, je m'aperçois d'un prélèvement automatique de 16.08€ prélevé en fin mois. Aucune autorisation de sa part ou de la mienne (car j'ai procuration) a été donné à la banque. 
Je contacte l'agence, demande à parler à la conseillère (qui forcement n'est pas dispo). Elle vient de me rappler : je lui demande qu'elle me retrouve l'autorisation de ce prélèvement signé, elle me dit que c'est dans les archives et que c'est pas possible. 
Je lui indique qu'il n'y a jamais eu autorisation, elle dit que c'est pas eux, mais le créancier. 
Je lui fais part d'un ptit disours, que c'est une faute, demande le remboursement, elle me rit au nez, elle peut simplement faire opposition (et bien sur c'est gratuit me dit elle). 
Elle se fou de moi, et me dit que si ça me fait plaisir d'écrire un courrier à sa hierarchie, que je le fasse. 
Je ne supporte plus les banques, si je pouvais m'en dispenser.
Je vais donc écrire un courrier AR.

 

 

Re: Prèlèvement automatique cic sans autorisation

   ...Et saisissez le juge de proximité si le banquier continue à se moquer de vous car on ne peut vous opposer "les archives" ! Il y a une autorisation ou il n'y en a pas. Et si le banquier ne peut fournir la preuve de cette autorisation, le juge ne pourra que le condamner à vous indemniser !
    Cordialement,
     le Président
       J. MOPIN

 

 

prélèvement sans autorisation

Bonjour

Dans mon cas le problème se pose en amont. J' avais un contrat mutuelle " assuréma" sepuis 4 ans.
Assuréma a décidé, comme c' est son droit, de sous traiter ses contrats et a fait appel a une société de coutage en mutuelle - Pop santé
Le problème est qu' assuréma ne m' a pas prévenu de ce changement ainsi d' ailleurs que modifications dans les contrats. Sans autres formes Pop santé à prélevé ou plutot tenté de prélever, comme si c' était normal, sur mon compte une somme en plus totalement dépourvue de sens. J' ai donc demandé a ma banque de rejeter le prélèvement. Motif: Pop santé inconnu.
Question: comment est il possible que ce genre de comportement existe sans information, sans nouvelle autorisation de prélèvement ? Sans compter que j' ai signé avec assuréma et pas avec Pop santé
Est ce légal ? Parce que pour moi ça relève plutot d' un abus de pouvoir voire d' une '' éffraction''
C' est purement inadmissible

 

 

prélèvement sans autorisation

Bonjour

Je suis désolé, je suis tellement hors de moi que j' ai totalement oublié toutes formules de politesse.

Merci de me m' apporter une réponse si c' est possible

Cordialement

Bernard Vélini

 

 

frais sur prélèvement non autorisé

Canalsat m'a abonnée de force via mon opérateur internet.
Ils ont pris mes coordonnées bancaires via celui-ci et j'ai vu à temps le prélèvement.

MAIS :

Ayant informé la banque (caisse d'épargne), lui ayant dit que je n'avais pas donné mandat de payer ce fournisseur et que je n'étais pas d'accord avec ce prélèvement... on me facture 20€ d'opposition !!!

Une opposition sur une autorisation inexistante, super.

Vu qu'ils n'ont l'air de ne rien connaître côté législation, je fais quoi svp ?


En clair dès qu'on a les coordonnées bancaires de n'importe qui, on peut se sevir comme on veut !!!

Merci

 

 

Re: frais sur prélèvement non autorisé

    Votre banque se moque 2 fois de vous et vous avez fait le bon constat : une opposition sur un prélèvement non autorisé, c'est fort ! Vous avez toutes les armes pour vous défendre sur notre site mais le principe est toujours d'une extrême simplicité : lettre recommandée avec AR au banquier lui rappelant qu'un prélèvement non autorisé par vous ne peut être payé par la banque et que les frais n'ont donc aucun fondement juridique. S'ils vous ont déjà été prélevés, donnez 8 jours pour recréditer votre compte après quoi vous l'informez que vous saisirez le juge de proximité de votre litige.
  J. MOPIN
  Pdt UFC QUE CHOISIR SENLIS

 

 

Re: frais sur prélèvement non autorisé


Oui le prélèvement n'a pas tardé puisque déjà débité!

Merci pour votre réponse rapide.

 

 

Prélèvement abusif

Bonjour,
 
Suite à un démarchage par téléphone, j'ai accepté de souscrire un contrat auprès de PHONASSURANCE le 05/08/2013.
Le contrat en question prévoyait un premier mois de protection santé offert, puis une adhésion par prélèvement mensuel.
Sauf, dans le cas où on décidait avant l'échéance du premier mois, de rompre le contrat par courrier recommandé.
Ce que j'ai fait, en respectant les délais.
Mon erreur a été de ne pas prévenir ma banque de s'opposer à tout prélèvement à venir, mais je pensais être entre personnes de confiance...
Mal m'en a pris: le prélèvement a été effectué le 05/09/2013!
J'ai appelé PHONASSURANCE, où on m'a répondu qu'il pouvait y avoir une carence de 30 jours. J'ai patienté. Le compte n'a pas été ré-approvisionné, malgré un second courrier envoyé en recommandé...
Là, ça s'appelle de l'abus, quel que soit le montant de la somme.
Aujourd'hui, je me tourne vers vous pour savoir quel recours je peux espérer pour être remboursée, à moins de devoir porter plainte pour escroquerie ...
Dans l'attente de votre réponse ...
Bonne journée!

 

 

Re: Prélèvement abusif

     Si vous avez bien la PREUVE de votre résiliation dans les délais, informez votre banqueir PAR ECRIT que vous mettez fin à votre autorisation de prélvement (ce qui n'est pas faire opposition qui est momentanée et généralement taxé par la banque ). Envoyez une lettre recommandée avec AR à l'assureur lui rappelant votre contestation et exigeant votre remboursement sous 8 jours à réception. Informez le que, ce délai passé sans paiement, vous saisirez le juge de votre litige.
    Cordialement
     J. MOPIN
  Pdt UFC QUE CHOISIR SENLIS

 

 

Re: la banque postale s'autorise un paiement d'une assurance iard sans contrat juste un harcelement de la conseilliere de la poste on ne demande rien et nous sommes inscrits pour payer cela se passe a blaye

 je n'ai donné aucune autorisation et rien signé prelevement prevu pour le 19 novembre2013 escroquerie?...

 

 

Re: la banque postale s'autorise un paiement d'une assurance iard sans contrat juste un harcelement de la conseilliere de la poste on ne demande rien et nous sommes inscrits pour payer cela se passe a blaye



  "Votre banque se moque 2 fois de vous et vous avez fait le bon constat : une opposition sur un prélèvement non autorisé, c'est fort ! Vous avez toutes les armes pour vous défendre sur notre site mais le principe est toujours d'une extrême simplicité : lettre recommandée avec AR au banquier lui rappelant qu'un prélèvement non autorisé par vous ne peut être payé par la banque et que les frais n'ont donc aucun fondement juridique. S'ils vous ont déjà été prélevés, donnez 8 jours pour recréditer votre compte après quoi vous l'informez que vous saisirez le juge de proximité de votre litige.
   J. MOPIN
   Pdt UFC QUE CHOISIR SENLIS "

Je fais un copier-coller de notre cher président, l'épargnant ainsi d'une réponse faite maintes et maintes fois !

 

 

Lien croisé

prlv edf pr simm bred : "a facture EDF soit prélevé sur mon compte bancaire ? En saisissant les coordonnées de mon RIB sur mon espace Client EDF, je peux ...http://particuliers.edf.com/abonnement-et-contrat/la-facture/regler-ma-facture/prelevement-automatique-47555.htmlPrél"

 

 

Prelevements abusifs et probleme resiliation mutuelle


Bonjour,
J ai lu le courrier que vous avez ecrit au Centre de la Source, il est excellent!
Moi aussi je rencontre un gros soucis avec ma mutuelle et je vous prie de tout cœur de m aider.

J ai souscrie a la base une mutuelle par un courtier. chez Ritchaard Santé qui en fait été Assor , en mai 2012.
Leur gestion à été catastrophique ( injoignable, que ce soit par tel, courrier ou mail, Remboursements au bout d un an quand ils voulaient bien remboursés etc...) mais j en avais besoin à ce moment la pour de gros besoins de santé et dépassements d honoraires. Puis en 2013 Assor est repris par la MMC , gestion tout aussi lamentable. Bref , j ai toujours honoré mes cotisations sans jamais aucun retard de mon côté puisque elles étaient débitées directement par prélèvements bancaire de 107,32 €.
01 novembre 2013, j accouche de jumeaux et leur demande combien ça me reviendrait avec les enfants là ils me dise d envoyer d abord leur actes de naissance et attestation secu, ce que je fait . Et quelques jours après, surprise je vois sur mon compte un débit de 395€!!! Alors que je n ai donné mon accord pour rien! Je les appelle avec la boule au ventre , car en plus je n ai plus d activité professionnelle et ma situation financière est plus que délicate ,d'autant plus avec l arrivée de mes 2 bébés. Je les contacte pour en savoir plus et ils me disent qu eux même ne savent pas a quoi ça correspond.... !!!! Je vous passe les détails mais après une dizaine de coup de fil ils me disent qu ils m ont prélevé ma cotisation de décembre 107,32 + les cotisation de novembre et décembre pour chaque enfant (62€x4 pour nov+décbre!) . Je leur dit que je n ai pas autorisé ce prélèvement ni donner mon accord pour inclure mes nourrissons surtout à 62€ PAR enfant!! Montant que j ignorais puisque je n ai reçu aucun courrier me le proposant et me demandant mon accord(signature)! Je leur dit également que le total ne fait pas 395€ mais 355,32€ et a quoi corresponde alors les 39,68€ restant?? Ils me disent qu ils ne savent pas et qu ils vont me rappeler! Jusqu'à aujourd'hui pas de nouvelles!
Alors oui, j avais donné lmon accord a la banque pr cette mutuelle , mais meme si je n avais pas precisé le montant ( donc uniquement ma cotisation de 107,32€) ca ne veut pas dire que MMC peut me debiter n"importe quelle somme!
Ont ils le droit de se servir comme ça sur mon compte , pour des sommes qu'ils décrètent eux même???
Je demande alors à ma banque de stopper tous les prélèvements d'MMC. Voulant résilier, je ne leur dois plus rien car j ai tout payer y compris décembre et c'est même eux qui me doivent 39,68€!
Je décide de résilier avant le 31/12/13 je les en informe. Ils me disent qu il n y a pas de loi châtel quand ça a été fait par un courtier. Je leur répond que je n'ai en aucun cas les moyens de payer ces sommes aberrantes tous les mois, qu ils n ont pas le droit de m imposer leurs tarifs , qu en plus ma situation  financière et familiale à changée et que je n apprécie pas du tout leur méthodes que ce soit leur gestion en générale, leur culot de se servir sur mon compte et leur incompétence à nous répondre lorsque on leur en demande l explication!
J envoie tout de même une lettre RAR a Ritchard Santé ( mon courtier) pour résilier . Ils l ont reçu le 20/12/13 mais ne m ont pas envoyé d acte de résiliation.
Et hier je m aperçois sur mon compte un débit de 1524€ d'MMC!!! Nous mettant en plus à découvert! J espère qu il va bien être rejeté comme vu avec la banque. Je n en peut plus!!!!  Je les appelle et ils me disent que c est un prélèvement annuel pour l année 2014!!! ( alors que j ai résilié et qu en plus j été mensualisée!!)
Je n en peux plus !!! Aidez moi!! Je n ai pas le temps( 2 nouveaux nés) ni la force de les appeler 100 fois pour parler à des murs! Je veux juste partirrrr loin de cette mutuelle aux pratiques plus que douteuses!!!

Quelles doivent être mes démarches SVP? Si démarche supplémentaire il y a.

Ps: les gros besoins de santé pour lesquels j avais souscrie cette mutuelle ne sont plus d actualité, cette mutuelle ne me correspond donc plus à tous points de vue.

Je vous serai très reconnaissante de me répondre rapidement , cette situation m'angoisse terriblement, mais je ne veux pas lachet.

 

 

Pour nous contacter

Vous correspondez avec nous seulement par l'intermédiaire de ce blog ? Pas la peine de vous faire un dessin, vous y êtes !

Vous voulez ajouter votre grain de sel... Comment faire : cliquez ici


Par courrier , voici notre adresse postale :

UFC QUE CHOISIR SENLIS

BP 80059

60303 SENLIS CEDEX



Par Mél, le voici :

contact@senlis.ufcquechoisir.fr