S'identifier - Contact
 

Nous connaître


 SANTE

A propos du GHPSO...

 

    ...ou Groupe Hospitalier Public du Sud de l'Oise. L'UFC QUE CHOISIR a la charge de représenter les usagers au Conseil de Surveillance et dans plusieurs commissions de ce nouveau centre hospitalier né de la fusion des hôpitaux de Creil et de Senlis. Il y a actuellement une telle polémique à ce sujet que, une fois n'est pas coutume, nous avons décidé de faire connaître notre position à la fois dans notre revue CONSOM'OISE et sur notre site-blog.

     Notre représentant n'a nullement la prétention d'être un meilleur technicien que les professionnels de la gestion ou de la médecine, mais plus modestement d'exprimer son avis sur des propositions ou décisions avec le souci de l'intérêt du patient, intérêt que tous les protagonistes de la polémique mettent en avant, bien sûr !

      La fusion de ces 2 hôpitaux a été décidée par un arrêté du Directeur Général de l'Agence Régionale de Santé (ARS Picardie) et est entrée en vigueur dès le 1er janvier 2012. Notre représentant a approuvé le projet de fusion lors d'un vote en Conseil d'Administration de l'hôpital de Senlis et a confirmé son approbation de cette mesure lors de différents conseils de surveillance du nouveau GHPSO. Ses raisons ? Senlisien d'adoption depuis 40 ans, il avait constaté que cela faisait des dizaines d'années que les 2 établissements de Creil et de Senlis pratiquaient la défiance mutuelle plutôt que la coopération, toujours promise par les médecins pour...bientôt ! Or la fusion, en transformant ces 2 centres hospitaliers en second hôpital de la région après Amiens, a permis la réalisation d'un projet médical commun en quelques mois, projet approuvé à l'unanimité de la CME (Commission Médicale d'Etablissement) représentant les 300 médecins exerçant au GHPSO. Ce projet médical est peut-être critiquable mais il est le fruit d'un consensus suffisamment marqué des médecins pour penser que le patient ne sera pas perdant d'une telle volonté de travail en commun.

     Reste que la réorganisation qu'implique ce projet provoque des réactions épidermiques qui avaient déjà cours avant la fusion. Accuser l'ARS de vouloir éliminer le site de Senlis au profit de celui de Creil, voir dans chaque répartition des services ou organisation des pôles un projet secret de démantèlement ne semble pas la meilleure façon d'analyser objectivement la situation et d'envisager l'avenir de ce grand hôpital. Sans parler de la publicité déplorable que de tels propos font au GHPSO au moment où il a besoin d'attirer   patients et médecins.

     Le développement de l'activité du GHPSO reposera en particulier sur celui de la chirurgie ambulatoire voulu par l'ARS. On peut donc espérer sans grand risque de se tromper que les Pouvoirs Publics accorderont des moyens à cette chirurgie d'avenir très bénéfique pour le patient : aucune nuit à l'hôpital, moins de stress, haute technicité... C'est le site de Senlis qui hérite de cette activité prometteuse dans le projet médical. Difficile de voir là une intention cachée de lui nuire !

     Quant aux investisseurs, il est remarquable de noter qu'ils ont choisi le site de Senlis pour créer un centre de dyalise ultramoderne pouvant traiter une soixantaine de patients par jour et le site de Creil pour y installer un scanner de dernière génération.

     Tous ces faits ont conduit notre représentant à un optimisme qui reste vigilant car la situation financière du groupement est difficile. Il a présenté un compte rendu de son mandat à son association qui a approuvé sa position lors d'une réunion ouverte à tous les membres et au cours de laquelle il a fait part de sa consternation face aux articles régulièrement négatifs qui paraissent dans la presse locale

Commentaires

 Je reste persuadé que la santé doit rester le centre de nos préoccupation et ce n'est peut être que mon point de vue et c'est un peu politique mais n'empeche que je préfère largement être au chomage et en bonne santé que travailler et être gravement malade. J'ai mon père qui a un staphylocoque doré  et il n'a été diagnostiqué que très très tard, ce qui lui a valu de graves complications. Jamais je n'aimerai que ca m'arrive, et je ne le souhaite à personne, alors oui, continuez de faire de la santé, LA priorité ! 

 

 

Pour nous contacter

Vous correspondez avec nous seulement par l'intermédiaire de ce blog ? Pas la peine de vous faire un dessin, vous y êtes !

Vous voulez ajouter votre grain de sel... Comment faire : cliquez ici


Par courrier , voici notre adresse postale :

UFC QUE CHOISIR SENLIS

BP 80059

60303 SENLIS CEDEX



Par Mél, la voici :

contact@senlis.ufcquechoisir.fr


Nos amis